Royaume Gobelin Chapitre 25: Duel II

Salut à tous,

Suite et fin du duel, ou plutôt le début et la fin haha vu que y’avait que de la parlotte dans le chapitre précédent 🙂

Enjoy les copains!

p.s: j’ai retiré la limite sur les dons.

Chapitre 25: Duel II

[Race] Gobelin
[Niveau] 22
[Classe] Duc; Chef de la horde.
[Compétences] <<Leader de Groupe>> <<Volonté de l’Insurgé>> <<Rugissement Surpuissant>> <<Maîtrise de l’Épée B->> <<Cupidité Insatiable>> <<Âme du Roi>><<Sagesse du Chef I>><<Œil du Serpent Bleu>><<Danse Aux Portes de la Mort>><<Œil du Serpent Rouge>><<Manipulation de la Magie>><<Âme du Berserker>>.
[Divine Protection] Altesia, Déesse des Enfers.
[Attributs]Ténèbres, Mort.
[Bête Subordonnée] Kobold (Level 9).
[Condition Anormale] <<Charme de la Sainte>>.

◇◇◆

Frappant le sol du pied, je me propulsai avec force pour accélérer.

Le sol se creusa sous le choc, et je disparaissais dans une tâche floue. Brandissant Iron Second en rugissant, je l’abattais sur le druide, cherchant à le couper en deux.

Surpris, le gobelin battit en retraite.

Mais il était trop naïf.

Pensait-il que je ne pourrais pas le rattraper alors qu’il était si lent!?

Iron Second s’écrasa sur le sol. Me servant de la force du rebond, je portai un deuxième coup rapide.

Le [Skill] <<Maîtrise de l’Épée B->> guidant ma lame directement vers l’adversaire.

Et avec la différence de puissance entre les jambes de ce gobelin rare et les miennes, il ne pourra pas l’esquiver.

Mais au moment où ma lame allait le toucher, le druide chanta une aria:

« Que mon corps soit habité par le vent (Accel) », et invoqua la magie.

Soudainement, le gobelin en face de moi disparut. Et la lame qui devait le tranchait, ne coupa que du vent.

« Ta maîtrise de l’épée est splendide, » remarqua une voix derrière moi.

Un sourire sournois fleurit sur mon visage. Puis, je répondais, « …Je remarque que tu as le pied leste, » en me tournant vers le gobelin.

C’est là que je vis une lame de vent m’arriver dessus. D’un geste rapide, je parai avec mon épée.

Puis je passai en prise à deux mains, me concentrant sur l’ennemi en face de moi.

Comme je le pensais, je ne pourrais pas m’occuper de celui-là avec des méthodes conventionnelles.

[Skill] <<Œil du Serpent Bleu>> activé.

Quand le nombre est en ma faveur, ce skill m’indique la faiblesse de mon ennemi.

Sa faiblesse: la tête, le cœur, le bâton…Hmm…Donc son bâton compte comme une faiblesse même si c’est un gobelin…

Réfléchissant en silence, analysant le gobelin, il hurla, « Rien n’arrivera si tu restes planté là! »

Alors qu’il hurlait, le druide planta son bâton dans le sol, puis invoqua un nouveau sort.

« Mon cœur est maître du vent (Windea). »

Dès qu’il finit de chanter, l’air autour de lui vibra, et 4 petites tornades se matérialisèrent.

Essayes-tu de m’étouffer!!!?

« Deviens ma lame (Enchant)! »

Voyant le druide conjurer ces bourrasques de vent, j’invoquai mon propre sort, enveloppant ma lame dans des flammes ténébreuses.

« GURUuuAAA! »

De toutes mes forces, je balayai les tornades d’un coup de mon épée large. Sauf une, qui malgré la dépression créée par mon coup, parvint à me blesser.

C’est chaud, pensai-je, en sentant la chaleur se propager à travers la plaie ouverte sur mes pieds. Contrairement à moi, le gobelin rare avait l’air bien heureux.

« Alors, tu peux aussi utiliser la magie! » il s’exclama joyeusement.

Puis il entama un nouveau chant, d’une magie qui semblait plus puissante encore, le vent se rassemblant autour de lui.

« Ô vent, laisses tes ailes… »

Mais je ne le laissai pas faire, et le chargeai immédiatement, ma lame toujours enveloppé de flammes noires, ne lui laissant pas d’autres choix que la fuite.

« Tch, que mon corps soit habité par le vent (Accel)! »

Je plaçai mon épée de côté. Puis la plongeai en direction du druide aussi vite que je le pouvais, essayant de l’intercepter d’un coup aussi rapide que le vent.

Mais l’ennemi restait plus rapide.

Le gobelin canalisa son pouvoir d’accélération, disparaissant de mon champ de vision à une vitesse irréelle.

Dès que je le perdis de vue, je me retournai, un coup d’épée suivant d’un mouvement fluide. Pourtant, je ne sentis aucune résistance alors que ma lame tranchait le vide.

L’ai-je raté?

Le chant suivant répondit à ma question.

« Comme une rafale! Comme une bourrasque (Wind Cutter). »

Immédiatement, deux lames de vent se dirigèrent vers  moi à grande vitesse, soulevant des nuages de poussière sur leur passage. Derrière, le druide commença à chanter à nouveau.

Une voix hurla à l’arrière de mon esprit, esquive!

Puis je me propulsai avec assez de force pour creuser un trou dans le sol, en hurlant, « GURUUuUAA! »

Je maniai mon épée large à l’approche des lames de vent, les balayant. Alors que les lames de vent disparaissaient, je me ruai vers l’ennemi l’épée toujours levée.

Et quand je pensais qu’il allait reculer, il fit un pas en avant.

Merde, c’était une bonne décision de sa part! pensai-je. Mais ça reste trop lent.

Cela demande une grande capacité de jugement et du courage de faire ce pas en avant, pour viser le flanc sans défense de votre adversaire au lieu de fuir.

Malgré ça, ma lame reste plus rapide que ce qu’il devait penser. Et je l’abattis d’une force destructrice, mais le gobelin rare chanta un autre chant,

« Par l’autorité du Dieu du Vent (Boost). »

Un film de vent l’enveloppa soudainement, mon attaque glissant sur lui fut déviée, alors que la sienne continuait son chemin vers ma poitrine.

Non! Mon instinct hurla en voyant le bâton se rapprocher, et je’invoquai immédiatement mon sort qui se superposa à celui du druide.

« Que mon corps soit inviolable (Shield)! »

« La faux de l’oiseau de vent chante (Slash)! »

Nos chants se confondirent, et au moment où mon corps s’enveloppait de flammes noires, la faux de vent conjurée par l’ennemi entra en collision avec moi.

La force du coup fût elle que je volai dans les airs. Mais je me réceptionnai assez bien…réussissant à me tenir debout.

Je me préparai à recevoir une attaque dès que je me relevai, mais c’est sa voix que j’entendis à la place.

« Pas mal » dit-il.

Le gobelin rare avait l’air de bien s’amuser.

Est-ce à cause de sa confiance inébranlable? me demandai-je. Mais n’oubliant pas mes bonnes manières, je répondis, « Toi aussi ».

Après une courte pause, je piquai un sprint pour diminuer la distance entre nous. Je ne me laisserai pas entraîner dans son jeu. Je n’en ai plus le luxe!

En tant que Gobelin Rare, il ne doit pas le savoir, mais la vision améliorée d’un Gobelin Duc n’est pas de la rigolade. Je n’ai pas raté la petite faiblesse qu’il a montré lors de son bluff, sa jambe tremblait. La preuve de sa fatigue.

Maintenant, je vais en tirer avantage!

« Pourquoi être si pressé!? demanda le druide.

Sans m’arrêter, je portai un nouveau coup d’épée, tout en chantant « Deviens ma lame (Enchant). »

Les flammes noires l’enveloppèrent à nouveau.

Mes capacités physiques sont bien plus grandes que celle d’un gobelin rare, je vais en profiter au maximum pour vaincre sa magie.

Le gobelin devenait de plus en plus fatigué à chaque esquive qu’il faisait, mon épée emprunte de la force d’un One Shot Kill.

« Que mon corps soit habité par le vent (Accel) » chanta le gobelin rare.

Cette guerre d’endurance ne pourra être que ma victoire. Le druide le sait, et il va sûrement faire un pari au cours du combat, jouer son atout. Un pari dans le but d’une victoire instantanée.

Alors, je gardai les yeux ouverts, prêtant attention à tous les signes d’un plan éventuel. Mais en même temps, je ne suis pas assez gentil pour lui laisser prendre son pari.

Si tu n’as rien de prévu, je te couperai en deux ici même!

Et je partis à la poursuite du gobelin qui venait de disparaître une fois de plus.

Je frappais et frappais encore, lui laissant aucun repos, un déluge d’attaques.

« Qu’y a t-il!? Tes mouvements sont plus lents! » je le provoquai,  en plein milieu de ma charge. Mais il ne répondit que par un sourire sarcastique.

—Je suppose que je ne peux pas encore baisser ma garde!

« Comme une rafale? Comme une bourrasque (Wind Cutter) »

Le druide invoqua une autre lame de vent, et je l’esquivai d’une simple rotation du buste.

« Que mon corps soit habité par le vent (Accel) », il chanta le sort d’accélération dans le même temps.

L’instant d’après, il avait disparut. Par réflexe, je me retournai en frappant de mon épée, mais il esquiva le coup.

Le druide se tourna vers moi, haletant, à bout de souffle. Il était clairement mal en point.

« On se rend? » demandai-je en raffermissant la prise sur mon épée.

Une fois encore, il ne fit que rire en pointant son bâton vers moi.

Je devrais me débarrasser de ce bâton… Je rassemblai mes forces, concentrant tout dans mes jambes. Puis, d’un pas, le sol craqua, et je retrouvai propulsé vers le druide.

C’est alors que je le vis chercher quelque chose dans sa robe.

Ça sent pas bon! mon instinct de survie était en alerte.

Le gobelin en sortit, un joyau d’argent qui brillait. Puis commença à chanter,

« Exalté sois ton nom, entends ma prière (Kryz). »

Immédiatement, je faisais tout pour m’arrêter, puis rouler sur le côté.

Mais le gobelin planta quand même son bâton dans le sol en terminant son chant.

« Ton nom… Dieu du vent (Castor)! »

Un tornade d’un diamètre de 8 mètres apparut, le druide placé au centre.

La tornade se tenait là, imposante, prenant la forme d’un dragon qui me grogna dessus de toute sa hauteur.

Je ne pus m’empêcher de déglutir devant sa magnificence.

Quand je vis la tornade s’abattre sur moi, une sueur froide me courut le long du dos.

Seule ma bouche souriait.

De la puissance magique s’écoulait du serpent rouge sur mon bras, me remplissant d’énergie. Comme s’il m’incitait à rugir devant la monstruosité en face de moi.

« Exact, annihilons-le »me dis-je.

—Ce n’est que du vent, n’est-ce pas? Alors, balayons-le.

Je fis un pas en avant de mon pied gauche, tenant mon épée à la verticale. Je canalisai toute ma magie dans ma lame.

Alors que le dragon de vent plongeait sur moi, ouvrant sa gueule, pour me broyer le crâne.

« Deviens ma lame (Enchant)! »chantai-je.

C’est la troisième fois que j’utilise ce sort aujourd’hui, mais jamais auparavant je n’avais utilisé autant de puissance magique.

« OOoOOooAooooO! », un rugissement bestial pour rassembler toute ma force. Puis j’interceptai le dragon de vent pour le trancher.

De toute ma force, je le tranchai. Un seul coup.

La tornade en furie cacha mon champ de vision, soulevant les rocs dans son passage. A cause de la grande perte de magie, je tombai à genoux, les cris rageurs du vent, résonnant dans le décor.

Le vent s’arrêta, des nuages de poussière englobant la zone.

Je me relevai doucement, puis balayait l’air de mon épée, écartant les nuages de poussière. Puis je portai une fois de plus l’épée à ma poitrine en position verticale, et j’attendis.

 » La faux de l’oiseau de vent chante (Slash)! » chanta le druide.

Pensant que c’était la fin, il utilisa le peu de force qu’il lui restait pour me finir d’un dernier coup. Son attaque ressemblait à celle d’une épée large.

Je parai calmement l’attaque avec ma propre épée déjà en position et le druide écarquilla les yeux. Puis je le frappai en me servant de mon arme comme une batte de Baseball.

Le druide n’avait plus la force d’esquiver, et vola dans les airs, dessinant un arc de cercle.

Un adversaire contre lequel je ne pouvais pas baisser ma garde un instant.

Le gobelin rare, tombé au sol sur le dos, contemplait le ciel.

Et je posai la pointe de ma lame sur sa gorge.

« Penser que je ferai une erreur de lecture au dernier moment, » dit-il.

« J’ai eu de la chance »dis-je.

« Heh, de la chance? » il avait l’air insatisfait.

« Si tu ne peux pas accepter ça, alors c’est simplement la différence entre nos objectifs respectifs. »

« Nos objectifs? »

« En d’autres mots, une différence d’ambition. »

« Ambition, tu dis? »

Malgré sa fatigue, il leva les yeux vers moi. Sachant que le reste des druides dans le village écoutaient, je dis d’une voix forte,

« Je vais bâtir un pays. Je rassemblerai tous les gobelins pour créer un glorieux royaume. Suivez-moi! J’ai besoin de votre force! »

Le druide avait du mal à respirer, mais comme s’il n’avait jamais rien entendu d’aussi drôle, il ria.

« Un royaume gobelin, tu dis? Ha ha ha…je vois, pas étonnant que j’ai perdu. »

Le Gobelin Rare ferma les yeux, puis prit une grande inspiration.

« Très bien, vas-y. Vas et prends tout ce que possède. »

Je transportai le druide, affaibli et ensanglanté, et l’amenai au près de Reshia. Reshia boudait, les joues gonflées, mais je l’ignorai.

« Soigne le. »

Alors qu’il ouvrait les yeux, il demanda,

« Pourquoi m’as tu sauvé? »

« Ton soi-disant « tout ce que je possède »…tu es inclus dedans, non? »

Il me regarda d’un air ahuri, puis explosa de rire.

◇◆◆◇◇◆◆◇

Votre niveau a augmenté:

22 -> 26

Le skill <<Manipulation de la Magie>> a évolué.

Vous avez acquis le Triple Impact (triple chant).

◇◆◆◇◇◆◆◇

Note de l’Auteur:

Je laisse la relation père-fils pour plus tard.

Désolé à ceux qui l’attendaient.

Le prochain adversaire sera le tant attendu Loup Gris.

Publicités

12 réflexions sur “Royaume Gobelin Chapitre 25: Duel II

Répondre à exserra Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s