C’est férié! Chapitre 28

Salut à tous,

Et oui, je suis vache et je fais le pont!

Trolololol, et oui ceux qui auront cliqué pourront lire le chapitre 28 du Royaume Gobelin!

Enjoy!

Chapitre 28: Ce Qui Doit Être Protégé

[Race] Gobelin
[Niveau]60
[Classe] Duc; Chef de la horde.
[Compétences] <<Leader de Groupe>> <<Volonté de l’Insurgé>> <<Rugissement Surpuissant>> <<Maîtrise de l’Épée B->> <<Cupidité Insatiable>> <<Âme du Roi>><<Sagesse du Chef I>><<Œil du Serpent Bleu>><<Danse Aux Portes de la Mort>><<Œil du Serpent Rouge>><<Manipulation de la Magie>><<Âme du Berserker>><<Triple Impact (triple chant)>>.
[Divine Protection] Altesia, Déesse des Enfers.
[Attributs]Ténèbres, Mort.
[Bête Subordonnée] Kobold (Level 9).
[Condition Anormale] <<Charme de la Sainte>>.

 

◇◆◆

La première chose que je vis en ouvrant les yeux  fut Reshia accompagnée de mes subordonnés. Reshia était au bord des larmes, et mes gobelins avaient l’air mort d’inquiétude.

En regardant autour de moi, je vis que nous étions toujours en face de la grotte. Cependant, il n’y avait plus de traces des crocs plantés dans mon épaule pendant le combat. La blessure était en train de se fermer devant mes yeux…Quelle vitesse incroyable a ce pouvoir de guérison.

J’attendis qu’elle se referme complètement avant de me lever, mais je chancelai.

Anémie, je suppose…

Souriant, j’englobai la zone du regard pour m’assurer de la situation. Puis, je dis à Gi Ga;

« Combien de temps s’est-il écoulé? », ce à quoi il répondit « J’ai dit à Gi Gi de faire au plus vite donc pas beaucoup de temps. »

Je levai la tête vers les cieux, le soleil étincelant au dessus nous n’avait pas fini de se lever. Puis, j’entendis Reshia se plaindre;

« Mr. Gi Gi a surmené ses bêtes juste pour me transporter ici, tu sais? Donc tu devrais le remercier. Et Mr. Gi Ga aussi, car sans sa rapidité à agir, il aurait été trop tard pour te sauver! »

« Ah, oui. Désolé de vous avoir causer du souci, » répondis-je brièvement.

Puis je plaçai ma main sur sa tête pour l’empêcher de continuer son sermon sans fin.

« J-J-Je m’inquiétais pas pour toi! » (haha Reshia, tsundere flag)

L’ignorant, je la dépassai pour remercier Gi Gi.

« Bon travail Gi Gi. Continue comme ça et récompense bien tes bêtes. »

Gi Gi s’inclina et je remerciai Gi Ga à côté de lui.

« Toi aussi, Gi Ga. Tu m’as sauvé la vie. »

« Ce n’est que mon devoir. »

Après un hochement de tête, j’appelai Gi Go qui se tenait à l’entrée de la grotte.

« Quelqu’un est-il entré? » demandai-je.

« …Personne n’est entré, » dit-il avec un pointe d’inquiétude dans la voix, s’attendant à des remontrances.

Secouant la tête face au malentendu, je dis,

« Ce n’est pas un problème. Tu as bien fait de ne pas y’aller. »

C’est mieux d’empêcher les gens de rentrer trop rapidement pour éviter tout accident éventuel. Si ce raisonnement semblait logique, ce ne l’était pas pour Gi Go, qui au vu de son histoire avec les loups gris, était impatient d’y jeter un œil. Malgré ça, il a prit la bonne décision et a été patient. C’est admirable de sa part.

C’est alors que Gi Za m’interpella pour me faire un compte-rendu des dégâts subis.

« Peu sont morts au cours de la bataille. Ce principe de cellule de 3…est plutôt efficace. »

C’est plus ou moins de la chance, je pensais quand même.

« Bien, alors… »

Refaire du sang neuf passe en premier. Puis l’exploration de la cave. Je ramassai les entrailles du loup gris coupé en deux, puis en prit une bouchée, faisant rouler la viande sous mes crocs, puis je l’avalai pour donner mon avis.

« Hmmm…C’est acceptable. »

Tous avaient les yeux rivés sur moi, et je leur ordonnai d’inspecter la grotte.

« Gi Za, choisis trois élites parmi tes druides. »

« Tu veux dire, deux en plus de moi, c’est ça? » dit-il en me gratifiant d’un sourire emprunt de sa confiance habituelle.

« Gi Ga, Gi Go, préparez-vous. Nous entrons. Gi Gi, reste ici pour monter la garde. Si quelque chose se passe, préviens nous immédiatement. »

Les gobelins s’inclinèrent simultanément, et je repris une bouchée d’intestins de loup.

Je dois compenser pour ma perte de sang. Et malheureusement, je ne vois pas d’autre méthode que celle-là.

Soudainement, Reshia s’interposa.

« Tu ne penses pas repartir au combat, n’est-ce pas? »

Je ne pu retenir un sourire, devant ces yeux plein de reproches,

« Si je finis pas les loups gris maintenant, plus de mes subordonnés mourront. En plus, je ne suis pas du genre à rater une opportunité quand elle se présente. »

« ‘Le destin n’est pas clément envers ceux qui manquent les chances qui leurs sont offertes’…C’est une vieille fable historique; Je suis surprise que tu la connaisses. »

« Je ne la connais pas. J’utilise juste ma tête. Tu sais…pour survivre. »

« Est-ce que tu viens de me traiter d’idiote? »

« Oh? Tu t’en es rendu compte? C’est bien, il y’a encore de l’espoir pour toi. »

Haletante, et les yeux  illuminés par la colère, Reshia avança d’un pas lourd puis cria;

« …Je viens aussi! »

« Je ne peux pas garantir ta sécurité, » je la préviens.

« Je peux m’occuper de ma personne! »

« Comme tu veux, » répondis-je, souriant devant son entêtement.

Maintenant…Je me demande ce qui a rendu fou ce loup gris.

 

◇◆◆

Nous sommes entrés dans la grotte, plongeant dans un environnement sombre et peu éclairé.

Un tel degré d’obscurité n’est pas vraiment un problème pour un gobelin, mais pour Reshia, c’est les ténèbres. Elle s’éclairait donc en utilisant de la magie de lumière (light magic), illuminant le chemin à ses pieds.

La grotte n’était pas très grande. Et après un peu de marche, la raison de la folie du loup gris se présenta devant nous.

« C’est ça la cause, »murmurai-je.

Les restes d’un loup gris au milieu d’une mare de sang apparut devant nous. Ses yeux étaient grand ouverts mais vides. Rien ne se reflétait dans les pupilles.

Rendu fou par la mort de son partenaire, hin?

En m’approchant du corps, je me demandais ce qui l’avait fait saigner à mort. Puis quelque chose m’attira l’œil.

La blessure qui continuait à saigner se trouvait juste en dessous de l’estomac.

« !? »

Je compris alors, la résolution inscrite dans les yeux du loup gris au cours de notre duel. Je pensais que c’était de la colère mais…ce n’était pas ça. C’était son choix.

—Exact…il ne pouvait pas battre en retraite. Pas dans ces conditions.

La folie s’emparant de ses yeux alors qu’il plantait ses crocs dans mon épaule, je viens d’en comprendre la raison.

« Reshia, viens. »

La raison pour laquelle il ne pouvait pas me laisser passer…quel qu’en soit le prix, était devant mes yeux.

Et je la levai à bout de bras, l’enlaçant.

Deux louveteaux gris.

Je ne sais pas s’ils sont déjà morts, ou s’ils sont juste endormis. Mais je peux sentir de la chaleur se dégager de leur corps donc ce n’est pas trop tard.

Tenant les deux louveteaux roulés en boule au creux de mes bras, les yeux fermés, je demandai à Reshia,

« Soigne les »

« T-Tu aimes juste faire ce que tu veux hin!? », elle se plaint.

Sa voix était un peu tendu, mais elle tendit immédiatement les bras vers les louveteaux.

En un instant, toutes traces de doute disparut de son visage, et l’expression inhumaine de la sainte les remplaça. La preuve de sa résolution.

« Que la paix soit accordé à tous (Heal) »

Une lueur pâle éclaira la grotte, enveloppant les deux louveteaux d’une douce chaleur. L’instant d’après, Reshia déclara.

« C’est fait. »

Les louveteaux étaient là, dormant paisiblement. Et je murmurai;

« Hypocrite. »

Une explosion soudaine d’auto-dérision.

J’ai tué les parents, et volé les enfants. En prétendant les sauver, je me suis mentis à moi même, me disant que je ne les tuerais pas.

Je ne suis pas sans cœur, c’est vrai. Mais en même temps…Je suis un trop sanglant pour la compassion.

Sans hésitation, Reshia interrompit mes pensées,

« …Il y’a plus d’un côté aux chose, tu sais? »

Je l’observai avec les yeux grand ouverts.

Parce qu’elle m’avait entendu et aussi parce que je ne comprenais pas ce qu’elle racontait.

« Ce que tu éprouves, cela veut dire que tu as une conscience, n’est-ce pas? Dans ce cas, tu devrais te contenter de l’écouter, » dit-elle.

Les yeux améthystes qui me regardaient n’étaient pas dures comme ceux de la déesse. Mais détenaient quand même cet éclat capable de mettre à nu n’importe quel homme.

« Ne dis pas de choses stupides, je suis un monstre. Je les ai sauvés pour renforcer mon potentiel de guerre. Ne confonds pas. »

Embarrassé d’avoir été percé à jour, je balançai un mensonge tout à fait crédible.

« Nous en avons fini avec cette histoire. Nous rentrons à la maison. » dis-je.

Guidant mes subordonnés, je quittai la grotte.

« … un vrai monstre ne se traiterait pas lui même de monstre,’ murmura Reshia.

Mais je fis comme si je n’avais pas entendu, et continuai d’avancer.

 

◇◆◆◇◇◆◆◇

Note de l’Auteur:

Loup Gris Acquis!

Publicités

14 réflexions sur “C’est férié! Chapitre 28

  1. Merci pour pour le chapitre, je me doutais que le second loup gris etait entrain d’accoucher quand il n’y en avait eu qu’un seul qui etait apparu dans le chapitre precedent.en tout cas c’est sympas 2 petits louveteaux a ajouter a la bande ^^

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s