Royaume Gobelin Chapitre 33: Afflux

Salut,

Nouvelle semaine, nouveau chapitre!

Merci à ceux qui ont pris le temps de lire le prologue et de donner leur avis.

Je vais créer en plus de la fiche perso, une liste des skills dans royaume gobelin!

Parce que franchement, y’a des skills qu’il utilise jamais ou qui ont des effets passif dont je me rappelle plus lol!

Elle sera accessible dans le menu déroulant de royaume gobelin.

Enjoy!

Fiche Perso

Chapitre 33: Afflux

[Race] Gobelin
[Niveau]60
[Classe] Duc; Chef de la horde.
[Compétences] <<Leader de Groupe>> <<Volonté de l’Insurgé>> <<Rugissement Surpuissant>> <<Maîtrise de l’Épée B->> <<Cupidité Insatiable>> <<Âme du Roi>><<Sagesse du Chef I>><<Œil du Serpent Bleu>><<Danse Aux Portes de la Mort>><<Œil du Serpent Rouge>><<Manipulation de la Magie>><<Âme du Berserker>><<Triple Impact (triple chant)>>.
[Divine Protection] Altesia, Déesse des Enfers.
[Attributs]Ténèbres, Mort.
[Bête Subordonnée] Kobold (Level 1), Loup Gris (Level 1) x2.
[Condition Anormale] <<Charme de la Sainte>>.

◇◆◆

C’est le High Kobold, Hasu, qui m’informa de la présence des humains.

« Les humains sont là! » dit Hasu.

Un filet de sueur froide me coula le long du dos.

« Leur nombre? » demandai-je en lui jetant un bout de viande.

Je dus attendre qu’il finisse de mâcher avant d’obtenir une réponse.

« 15. »

Tch, c’est beaucoup.

Sommes-nous en mesure de les battre si ce sont tous des aventuriers?

C’est peut être possible si on frappe leur maillon faible… Mais cela reste un pari risqué.

« Très bien, allons-y! »

Je dois me préparer au pire.

Cela fait à peu près un mois et demi depuis que nous avons capturé le groupe de Reshia.

Je ne sais pas vraiment si 15 est un gros nombre ou pas, mais les gobelins que j’ai préparé pour combattre les orcs n’ont appris que la formation de 3 hommes.

Et il n’y a aucune garantie que ce soit efficace contre un groupe d’humains, et si nous battons en retraite, qui sait jusqu’où ils nous poursuivront.

Non, nous ne pouvons pas reculer. Il n’y pas d’autres choix que de se battre.

« Gi Ga, rassemble tout le monde. »

« A vos ordres. »

Un fois les gobelins de classe Rare et au-dessus réunis, je donnais mes ordres.

« Gi Go, protège le village. »

« Oui, chef. »

« Les autres, rassemblez vos hommes. Nous allons intercepter ces humains. »

« Oui, chef. »

Trois d’entre eux avaient l’air visiblement enthousiastes, alors que Gi Za brûlait intérieurement, prêt au combat.

Je formais 5 cellules de 3 pour un total de 15 gobelins. Puis, je laissais le reste des gobelins avec Gi Go pour assurer la protection du village.

Je pris Iron Second, caressai les louveteaux gris jouant à mes pieds, et les passai à Reshia.

« Ça fait beaucoup de monde, »remarqua Reshia.

« C’est parce que je ne veux pas prendre de risque. Prend soin de ces gars là en mon absence. »

Reshia prit les louveteaux dans ses bras.

« Ne t’inquiète pas, j’aime bien m’occuper de Gyunei et Cynthia. »

« C’est quoi ces noms? »

« Tu ne les aimes pas? Gyunei se traduit par Dieu Gardien, et Cynthia, la dame au bord du lac. »

Ces noms ne vont pas du tout.

Surtout Gyunei. Il faut vraiment le changer.

« Tu n’as pas l’air d’avoir le temps de protester de toute façon. Reparlons en à ton retour, » suggéra Reshia.

« Bien sûr que je n’aime pas ces noms. Tu ne trouves pas risible d’appeler un louveteau le Dieu Gardien? »

« C’est un bon nom selon moi…hin, Gyunei? »

Les deux louveteaux remuaient la queue en suivant Reshia.

Vraiment? j’espère qu’ils réalisent l’absurdité de leurs noms.

« Nous attendrons, » dit Reshia.

Je restai sans voix un moment. C’était des mots d’encouragement…

« Ne t’inquiète pas, je compte réduire les pertes du côté humain au minimum. Pour le moment, mes ennemis sont les orcs, pas les hommes. »

Exact. Ce n’est pas encore le temps du combat contre les hommes.

Pas encore.

Je ne sais pas comment Reshia prit mes paroles, mais elle hocha la tête.

« Lili, tu veux venir? »

« …se battre contre des humains? » elle demanda, ses sourcils levés en confusion.

« Je pensais te laisser négocier, leur demander de se rendre. »

« …Très bien, » répondit Lili.

« Mlle Lili? » demanda Reshia.

Lili secoua doucement la tête.

« Dame Reshia, attendez ici. Je ferai en sorte que les pertes soient minimes. »

Ce sera une bonne opportunité pour voir si elle complote quelque chose ou pas. Régler tous les problèmes d’un coup est une idée plutôt géniale.

Oui, je devrais préparer un appât.

Une chance pour elle de me tuer. Cela devrait la faire passer à l’acte si elle complote.

« Dépêche toi de te préparer, » dis-je.

Et je quittai la cellule.

 

◇◆◆

Nous sprintions pour rejoindre la forêt, moi, le druide Gi Za, le beast warrior Gi Gi, l’ancien chef du village Gi Gu, le seul gobelin de classe Noble Gi Ga et Lili.

Hasu guidait le groupe, nous menant à travers des chemins si étroits qu’on aurait dit les sentiers laissés par le passage des animaux.

Ce n’est qu’après une demi-journée à ce rythme effréné que nous repérions enfin la trace des humains.

En route, nous avons croisé des Double Cou et des Triple Sanglier, mais nous les avons ignoré délibérément. Ce n’était pas le moment de chasser, et les réserves de viande sèche préparées par Matis étaient suffisantes.

Lili ne fit pas honte à la réputation des aventuriers. Malgré sa respiration saccadée, elle avait tenu le rythme.

C’est Hasu qui s’arrêta le premier, indiquant que nous avions atteint notre destination.

J’ordonnai à Gi Gi et Gi Gu de fouiller les environs, avant de passer à Gi Ga et Gi Za.

« Gi Ga, va avec Lili. Gi Za, couvre nos arrières. »

Le reste des troupes arriva et je les répartissais dans les environs. Puis l’escouade de Gi Gi revint de leur repérage.

« Humains, droit devant, » rapporta Gi Gi.

Ils sont proches.

« Bien, continuons comme ça. Ne faites aucun bruit. »

L’unité de Gi Gi me suivait de près, les gobelins restant abaissé.

Un instant plus tard, j’entendis des bruits venant de l’avant. Des bruits de combat?

« Où est l’escouade de Gi Gu? »

D’après Gi Gi, ils avaient déjà contourné les humains pour les prendre à revers.

« Très bien. »

Les humains entrèrent dans notre champ vision juste après notre échange.

« C’est… »

Les humains se battaient contre un orc. Le centre de la forêt, où il n’y a que des arbustes est leur territoire après tout. Je trouvais l’orc un peu téméraire pour affronter 15 humains à lui seul, mais pourtant, c’était l’orc qui avait le dessus.

Rien de surprenant en voyant l’état de fatigue de ces humains.

—Mais pourquoi? Ne sont-ils pas venus à la rescousse de Reshia? Ne sont-ils pas des aventuriers?

Je pouvais voir une femme allaiter son enfant, un homme crier, tentant de sauver  ce que contenait un gros sac. Ils n’avaient au mieux, que 2 hommes pour combattre l’orc.

« Lili, viens ici un moment. »

Lili sortit des buissons pour observer la situation.

« Qu’est-ce qu’ils sont? » demandai-je sincèrement.

Lili fronça les sourcils, « Ce sont sûrement…des réfugiés. »

Oh? Il y’a aussi des réfugiés dans ce monde?

« Des gens dont les maisons ont brûlé, et ont été chassé vers la forêt tu veux dire? »

Lili hocha la tête à contrecœur.

Je suppose qu’elle ne veut pas l’accepter.

Je vais peut être pouvoir me servir de la situation.

« …Je me demande si je devrais les tuer,’ murmurai-je.

Piégeons Lili pour voir son vrai visage.

Lili me regarda, abasourdi.

« N’as-tu pas promis à Reshia le minimum de pertes!? »demanda Lili, la voix teinté de colère.

« C’est mieux d’avoir moins de bouches à nourrir, »répondis-je d’un ton sec.

Puis j’ordonnai le resserrement de notre encerclement.

« Gi Go, à gauche. Gi Za, à droite. »

Les gobelins hochèrent la tête sans dire un mot.

« …malgré ça, tu! » (lili)

« Alors, vas-tu les sauver? »

Lili avait l’air furieuse.

« Cela ne me dérange pas de les épargner, mais tu devras les persuader de se rendre. Et naturellement, ils seront à ta charge. Si tu es d’accord avec ça, alors…je les épargnerai. »

Les humains lâchaient de plus en plus de terrain à l’orc.

« J »ai compris! Ils ne feront rien pour te nuire! »

« Bien. Il n’y pas plus beaucoup de temps cependant, fais vite. »

Cette zone est trop proche du territoire des hommes.

« GURUuuAAaa! »

Mes lèvres se tordant en un sourire malsain, je me levai puis activai le Skill <<Rugissement Surpuissant>>.

« Gi Ga, tue l’orc! »

Accompagné de ses subordonnés, Gi Ga se jeta dans la mêlée, et transperça l’orc de sa lance. Alors qu’un cri d’agonie s’élevait, les subordonnés de Gi Ga commencèrent leur travail de lacération, mutilant le corps de l’orc.

Je sortis du buisson sur les échos de douleur de l’orc, et je me présentai devant les humains.

Je me demandais ce qu’ils pensaient en voyant Lili à côté de moi.

Les deux guerriers qui combattaient l’orc avaient pris une couleur pâle en redressant leur armes, prêts pour un nouveau combat.

« Qu’est-ce que c’est que ça!? C’est pas un gobelin de haut rang derrière toi!? » demanda l’un des deux.

Lili paraissait perplexe, ne sachant par où commencer son explication. Je commençais déjà à ne plus supporter leurs propos insultants.

Mais je suis celui qui a initié tout cela.

Quand bien même, je n’aime pas ces hommes, mais s’ils sont utiles, je me dois d’en tirer profit.

Je les utiliserai jusqu’à ce qu’ils ne soient plus que des poupées de chiffon en lambeaux.

« Je ne souhaite pas que vous mourriez ici, » dit Lili.

Le groupe d’homme nous regardait, leurs yeux passant de moi à Lili en alternance.

« Donc, taisez-vous et obéissez s’il vous plaît, » continua Lili.

Mais les humains n’étaient pas content de ces paroles.

« Tu penses qu’on va t’écouter comme ça! » cria l’un.

« Tu te prétends humaine alors que tu sers les gobelins!? » hurla un autre.

Lili n’arrivait pas faire face au harcèlement de ses semblables.

Alors, je décidais de l’aider un peu.

« Oi, Lili. Tu n’as plus beaucoup de temps. »

« Tch… »

L’impatience de Lili grandit alors que j’appelais les gobelins dans les entourages.

« Montrez-vous. » dis-je.

Les gobelins cachés dans les fourrés se levèrent en même temps, dans un concert de cris perçants dirigés vers les humains.

« Q-Qu’est-ce que c’est que ce nombre!? »

Je pus entendre les cris désespérés des guerriers.

Je fis de me mon mieux pour les observer calmement, spécialement les guerriers.

A quel point seront-ils utiles? En valent-ils le risque?

« Tch, il doit rester du temps. S’il te plaît, ne pose pas la main sur eux, » dit Lili.

Les humains doivent avoir maintenant compris que Lili arrive à peine à me retenir.

Je souris à cette pensée.

« Qu’en sera t-il, humains? » demandai-je.

Puis, posant Iron Second sur mon épaule, je continuai,

« Obéissance? Ou mort? »

10 secondes, c’est tout ce que je leur laisse.

Alors, je prolongeai un peu le spectacle. je me plaçai devant Lili, me tenant juste en face des humains.

« Lequel ce sera? Est-ce la mort que vous souhaitez? »

Et Lili commença à me supplier en pointant son épée vers moi.

« Arrête. S’il te plaît. »

Elle sait qu’elle ne peut pas gagner, et elle ose quand même tourner son arme vers moi. C’est écrit sur son visage qu’elle a peur. Même son épée tremble.

Pendant ce temps, les humains étaient perdus, incapables de donner une réponse.

« Tu souhaites me défier? « demandai-je à Lili. »Je ne t’épargnerai pas cette fois. »

Gi Ga qui venait d’achever l’orc, brandit sa lance ensanglantée. Mais je lui signalai d’arrêter d’un geste de la main.

Maintenant, Lili. Montre moi a vraie nature.

Si tu penses pouvoir me battre, alors viens! Je t’attends! Quand tu veux!

Mais Lili supplia à nouveau.

« …Je t’en prie, s’il te plaît. »

Lili planta son épée dans le sol, et tomba à genoux. Son acte refroidit le semblant de volonté de se battre que pouvaient ressentir les humains.

« …Très bien. Conduisez les tous au village. Si l’un essaye de se rebeller, je le tuerai. »

Je fis décrire un large cercle à mon épée avant de la reposer sur mon épaule.

Ce mouvement n’était qu’une menace, mais le bref courant d’air créer par lame éveilla la peur dans les cœurs des humains.

« Lili tu seras responsable de ces hommes. Compris? »

« Je comprends, » répondit Lili en rangeant son arme, le visage vers le bas, m’empêchant de voir son expression.

« Gi Ga, surveille les et fais en sorte qu’ils ne s’échappent pas. »

« A vos ordres. »

« Gi Gi, donne de la viande aux kobolds. »

« Oui. »

« Les autres, chassez sur le chemin du retour. »

Et nous repartîmes en direction du village.

 

◇◆◆◇◇◆◆◇

Les réfugiés se répartissent selon ces catégories:

Aventuriers: 2

Fermiers (Mâle): 6

Femmes: 4

Enfants: 3

◇◆◆◇◇◆◆◇

Publicités

16 réflexions sur “Royaume Gobelin Chapitre 33: Afflux

  1. Merci pour le chapitre, alors comme sa il va faire un village hétéroclite. Il n’est pas si méchant que sa notre héro ( surement part ce qu’il était humain dans son ancienne vie) Maintenant je me demande ce que nous réserve la suite de ce LN 🙂

    J'aime

Répondre à BadKarma Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s