Royaume Gobelin Chapitre 34: Chaînes

Salut à tous,

Deuxième chapitre de la semaine!

Déconseillé aux moins de 18, ça parle de sexe! 😮

Enjoy!

Fiche Perso

Chapitre 34: Chaînes

[Race] Gobelin
[Niveau]60
[Classe] Duc; Chef de la horde.
[Compétences] <<Leader de Groupe>> <<Volonté de l’Insurgé>> <<Rugissement Surpuissant>> <<Maîtrise de l’Épée B->> <<Cupidité Insatiable>> <<Âme du Roi>><<Sagesse du Chef I>><<Œil du Serpent Bleu>><<Danse Aux Portes de la Mort>><<Œil du Serpent Rouge>><<Manipulation de la Magie>><<Âme du Berserker>><<Triple Impact (triple chant)>>.
[Divine Protection] Altesia, Déesse des Enfers.
[Attributs]Ténèbres, Mort.
[Bête Subordonnée] Kobold (Level 1), Loup Gris (Level 1) x2.
[Condition Anormale] <<Charme de la Sainte>>.

 

◇◆◆

Accompagné par les humains, les gobelins fêtèrent notre retour au village en grande liesse.

« Lili, » je voulais lui ordonner de ce débrouiller pour les habitations des humains.

« Construisez vos propres maisons, » dis-je.

« Tu veux qu’on les construise nous même? »

« Exactement. Nous n’avons pas assez d’habitations pour accueillir autant d’homme. Vous n’avez pas d’autres choix que d’en bâtir de nouvelles. »

« Cela va prendre du temps de les construire…Où vont-ils loger pendant ce temps. »

L’état de fatigue de Lili tira sur la corde sensible de mon cœur malicieux.

« Je peux en héberger dans ma demeure. Les femmes peuvent rester en prison. Et les hommes seront divisés en 2 groupes: une moité dans la cellule de Chinos et Mattis. L’autre moitié chez moi. Je te laisse décider de la distribution. C’est clair? »

Je ne l’ai pas exprimer clairement, mais mais le message implicite était de ne pas laisser une quelconque révolte se déclencher.

« Je comprends. Je choisirai avec attention. »

Bien.

Avec ça, je l’enchaînais. Une chaîne constituée de la vie de ces humains. Elle a risqué sa vie pour les sauver. Et c’est pour ça qu’elle peut être enchaîné par les fers de la responsabilité.

Alors que les deux louveteaux gris couraient vers moi, je vis Reshia au loin.

Un sourire qu’on ne pouvait décrire que comme l’incarnation de l’insatisfaction apparut sur mon visage.

« Voilà les prises d’aujourd’hui. Faites en sorte de les répartir équitablement. » dis-je.

Le soleil était déjà en train de se coucher, alors nous avons allumé un grand feu, pour faire un banquet avec les Double Cou et Triple Sanglier que nous avons ramené.

« Pourquoi as-tu accepté les humains? »

C’est Gi Za qui me posa la question, alors que tous mes subordonnés étaient réunis autour du feu.

« Parce qu’ils vont me servir, » répondis-je en mastiquant ma viande.

Gi Za resta silencieux un moment, analysant ma réponse. Puis il ouvra la bouche:

« Je ne comprends pas. Les kobolds, je vois, mais comptes-tu recueillir les hommes aussi? »

« J’aimerai bien. Leur connaissance n’est pas quelque chose qu’un idiot peut inventer. »

 » C’est bien et tout, mais les autres ne sont pas contents, tu sais? »

La moitié du groupe d’humains sont des enfants ou des femmes. Les 7 restants sont des hommes adultes. 2 sont capables de se battre, mes les autres ne sont que des fermiers sans armes.

« Parce qu’ils ne peuvent pas mettre la main sur les femmes? » demandai-je.

Gi Za hocha de la tête et je lui retournai un regard capable de tuer.

« Si quelqu’un me désobéit, je les punirai de façon approprier. »

« …Ne fais pas une tête si effrayante, » se plaignit Gi Za. « Je demandais juste… Que comptes-tu faire? Ce ne sera pas facile de calmer l’insatisfaction des gobelins? »

Femmes, hin?

« En y repensant, j’ai oublié de demander. »

« Quoi? »

Je suis peut être en train de sourire mais mon cœur est plongé dans un torrent d’émotions. Je n’ai pas encore oublié cette sensation. Cette sensation, alors que ma lame était sur le cou de cette femme. Je peux toujours la sentir dans mes mains.

« Désires-tu autant que ça les femelles humaines? » demandai-je.

« …et bien, oui » répondit Gi Za, hésitant.

Je me remplis les joues de viande, en appréciant l’expression troublée de Gi Za.

S’accoupler avec les femelles d’une autre espèce est comme une drogue pour les gobelins. Un plaisir si vénéneux qu’il peut les conduire à la folie.

S’ils n’ont pas encore succombé à ce désir toxique, c’est uniquement grâce aux skills <<Cupidité Insatiable>> et <<Âme du Roi>> que je possède.

Selon Gi Za, le désir d’obtenir les femelles d’une autre espèce est un peu comme un spasme violent, une pulsion dans toute sa ferveur.

« Embêtant… » je souris ironiquement. Et Gi Za fronça les sourcils.

« Cette horde n’est pas normale » dit-il avec son haussement d’épaule et un sourire qui le caractérisent.

« C’est une horde de guerriers sous le commandement de leur roi. J’aimerai que tu me rejoignes sur ce point, » répondis-je sur le ton de la rigolade.

« Tu devrais savoir….que ce n’est pas facile pour moi non plus, » répondit Gi Za en partant.

Il marque un point. Ce n’est pas bon si les gobelins accumulent de la frustration.

Que devrais-je faire?

Ce serait facile de leur donner les femelles humaines…Mais si ce n’est pas un problème pour l’instant, qu’en adviendra t-il plus tard.

Cela deviendra un problème une fois que j’aurai annexé le royaume des hommes au mien.Je dois trouver un autre exutoire au désir des gobelins. Sinon, je pourrais juste les forcer à refréner leur désir.

Hmm…un autre exutoire, hin?

Est-ce que je les force à le gérer? Ou il y’a une autre solution?

Comme leur faire comprendre que nous n’avons pas le temps pour les plaisirs sexuels?

 

◇◆◆

Le jour suivant, je préparais un nouveau genre d’entraînement pour ceux qui ne chassaient pas.

Je faisais enchaîner plusieurs exercices en alternance: comment frapper à l’épée, la méthode pour attaquer avec une lance, entraînement aux armes de jet, et un exercice pour renforcer la coordination.

Le partenaire d’entraînement des gobelins n’était autre que moi. Nous ne pouvions pas compter sur le pouvoir de soin de Reshia qui avait les mains pleines avec les réfugiés.

Pour les épées, je donnais des épées en bois, suffisamment lourdes. Je leur ordonnai de viser principalement les pieds de leur adversaire. Tout en  veillant à ce qu’ils calculent le timing de leur coup et à faire attention à leur environnement.

De plus, pour entraîner les gobelins de Gi Ga aux armes de jet, j’avais préparé des lances en bois sans pointe et des cibles. Le but était de répéter les lancers aussi vite que possible, et celui qui ralentissait se prenait un coup d’épée en bois de la part de Gi Gu et Gi Go.

Puis, j’entraînais personnellement la coordination des cellules de 3 qui étaient à bout de force.

Je n’avais aucune intention de retenir mes coups.

Si je ne frappe pas avec l’intention de tuer, cet entraînement serait inutile.

Je mis à terre d’un coup de pied les gobelins me chargeant. Puis je les tirai pour les remettre debout.

Ceux qui s’enfuyaient, je les attrapais par la peau du cou, puis les envoyais valdinguer dans les airs.

J’ai dû gérer 7 groupes par moi même, et j’étais assez éreinté à la fin de l’exercice.

Mais c’était un petit prix à payer pour se débarrasser de l’insatisfaction des gobelins.

Ce n’est pas juste de la douleur que j’ai infligé aux gobelins. J’avais aussi préparé quelques récompenses pour ceux qui avaient été performant lors des exercices. Je leur ai donné l’autorisation de coucher avec les femelles gobelins et un rab de viande.

J’entendis plus tard par Gi Za, que ce jour était connu comme le « Jour de la Peur » parmi les guerriers gobelins.

Il est vrai que la peur constituait une grosse partie de mon entraînement, mais les résultats étaient là.

Après tout, j’ai pu instiller la peur en eux tout en les entraînant.

Après avoir gentiment passé à tabac les gobelins à tel point qu’ils ne pouvaient plus tenir debout, je partis chasser.

 

◇◆◆

Cela fait 10 jours que j’ai lancé le nouveau système d’entraînement intensif, et la plupart des gobelins ont fini par s’y habituer. Dès le 2 ème jour, peu s’enfuyaient. Et la majorité était capable de me fournir un vrai challenge.

Ils ont fait des progrès plus vite que je ne le pensais.

En me rendant jeter un coup d’œil au quartier des humains, je pus constater qu’ils avaient fait du bon travail. Ils ont construit une belle prison.

Ils y’en a parmi eux qui ont de l’expérience dans la construction. Je vais pouvoir m’en servir.

Lili leur a aussi demandé de réparer les palissades autour du village.

J’ai vérifié auprès de Lili, mais comme je l’avais supposé, leur foyers ont été mis à sac au cours d’une guerre et ils se retrouvaient tous sans-abris. Et en se réfugiant dans la forêt, ils se sont perdus.

« Une palissade, dis-tu? » demanda Lili.

« Exact. Je pensais vous céder ce campement. »

J’agitai l’appât au visage des hommes que j’avais recueilli il y’a 10 jours à peine. Malgré les 10 jours écoulés à vivre avec nous, ils sont toujours un peu méfiants, mais ont quand même assimiler le fait que je n’allais pas les blesser. Vrai, mais ils ont toujours peur. En fin, nous sommes au moins capable de communiquer.

Suite à ma déclaration, les hommes se regardèrent les uns les autres.

« Que voulez-vous dire? » demanda nerveusement le plus âgé d’entre eux. Les hommes capables de construire ce genre de bâtiments sont définitivement utiles, pensai-je.

« Nous quitterons bientôt ce village pour aller à l’ouest. Je pensais juste vous céder le village à vous, humains, quand nous le ferons. »

L’agitation au sein des humains prit encore plus d’ampleur.

C’est plus facile de remettre un village à neuf que d’en construire un à partir de rien après tout.

« Bien sûr, si vous le souhaitez, je pourrais aussi laisser quelques gobelins pour votre protection. »

Cette zone est une cible pour les ennemis situés à l’extérieur de la Forêt Noire.

« Les efforts de Chinos pour cultiver la terre semblent aussi porter leurs fruits, » ajoutai-je.

J’avais autorisé Chinos à cultiver un bout de terre près du village. Et cela avait bien pris forme. Nous devrions pouvoir récolter des patates l’année prochaine.

« Oui, le sol n’est pas mauvais ici, » dit Chinos.

Et j’hochai de la tête en retour, plutôt satisfait.

Le brouhaha reprit chez les humains. Mais cette fois-ci, je pus entendre des cris de joie parmi le vacarme.

Bien sûr, j’ai mes raisons pour annoncer tout ça aux humains.

Je ne le fais pas que par charité.

L’une des raisons est de mettre à profit la technique du bâton et de la carotte.

Une autre, est que les larves grandissent, et la population de gobelins adultes augmente en conséquence.

Il faut 20 jours à une larve pour devenir un gobelin adulte. Et les « gobelines »peuvent donner naissance sans interruption.

Enfin, pas complètement sans repos, mais avec seulement un battement de 5 jours entre les deux. Après ça, elles retombent enceinte.

A l’heure actuelle, il y’a 20 femelles et elles sont toutes enceintes.

De plus, grâce au succès des cellules de 3, l’abondance de nourriture et l’entrainement intensif, peu de gobelins sont morts récemment.

A ce rythme, le village ne sera pas assez grand pour tous nous contenir, donc nous devons trouver une nouvelle demeure.

Il y’a aussi l’option d’agrandir le village, et d’attribuer de nouvelles maisons aux gobelins.

Mais je dois choisir la direction à prendre.

Je pourrais diviser la horde, mais à qui confiait le commandement des différents groupes. S’ils sont trop éloignés de moi, leur loyauté pourrait faiblir. J’ai besoin d’un avis éclairé. Gi Za pourrait m’aider, mais il a refusé, donc ce plan n’a pas l’air d’être le bon.

Pour ce qui est d’agrandir le village, nous prendrions le risque d’attirer l’attention des hommes qui ne sont pas loin d’ici. Ça ne serait pas étrange de les voir attaquer.

La troisième option serait de s’emparer de la Forteresse des Abysses. Mais d’abord, nous devons régler le problème des orcs qui nous bloquent la voie.

Il ne reste plus qu’à faire des compromis.

Cette zone est la meilleure pour la chasse. Aucun animaux dangereux ne rodent dans les environs du lac. Le seul danger est la menace à l’ouest.

Et plus loin encore à l’ouest, se trouve l’origine des gobelins (la forteresse). Un jour, nous nous y installerons.

Puisque ce village a servi son but originel, quel utilité a t-il?

Une fois la forteresse en notre possession, j’espère utiliser ce village comme avant-poste dans la conquête du royaume des hommes. Cependant, savoir si ce plan se réalisera sans accrocs est une autre histoire.

Quoi qu’il en soit, je ne veux pas me débarrasser de ce campement. Donc, je devrais au moins y laisser le minimum de troupes nécessaire à son entretien.

Si je me sers bien des humains, je pourrais augmenter ma zone d’influence dans la région.

Et sans utiliser de gobelins.

« Il reste encore du temps. Réfléchissez. » déclarai-je aux humains. Puis, je quittai l’endroit, pensant savoir la réponse qu’ils me donneraient.

 

◇◆◆

Au fait, j’ai oublié de le mentionner, mais à mon retour, j’ai fait en sorte que Reshia renomme les louveteaux.

Le Dieu Gardien était juste trop excessif.

Au mieux, elle pourrait l’appeler Uru.

Ce n’est qu’un loup après tout.

Après un long débat houleux, nous nous sommes arrêtés sur Cynthia, la dame au bord du lac, et Gastra, Souverain du Vent Hurlant.

(Note: Oui, parce que c’est pas excessif ça!)

Le nom de Gastra est l’idée de Gi Za et du vieux gobelin. Je ne sais pas comment, mais ils ont été entraîné dans le débat eux aussi.

Les deux louveteaux se prélassaient confortablement sur mes genoux pendant mon débat avec Reshia, et je saisis l’opportunité d’utiliser <<l’œil du Serpent Rouge>> sur eux.

[Race] Loup Gris (Gastra)
[Niveau]1
[Classe] Louveteau
[Compétences] <<Charge>> <<Coup Véloce>>
[Divine Protection] Aucune
[Attributs] Aucun

[Race] Loup Gris (Cynthia)
[Niveau]1
[Classe] Louveteau
[Compétences] <<Charge>> <<Grognement>>
[Divine Protection] Aucune
[Attributs] Aucun

Le [Skill] <<charge>> est plutôt ennuyant.

Ces louveteaux sont encore petits, mais il ne fait aucun doute qu’ils ont hérité du sang de leurs géants parents.

◇◆◆◇◇◆◆◇

Votre niveau a augmenté:

60 -> 61

◇◆◆◇◇◆◆◇

Publicités

23 réflexions sur “Royaume Gobelin Chapitre 34: Chaînes

Répondre à emmanuel GOMES Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s