Royaume Gobelin Chapitre 36: Folie

Salut à tous,

1er chapitre de la semaine que j’ai pu programmer à l’avance.

Et oui, je n’ai pas internet cette semaine et je ne voulais pas vous laisser à l’agonie trop longtemps.

Donc j’ai fait quelques efforts pour vous, chers lecteurs!

Rassemblez-vous donc en ce jour béni de sortie, mes petites brebis *cough* galeuses! XD

Allez, je vais faire une promesse, comme le font les politiciens, le prochain chapitre sortira vendredi, j’en fais le serment! #AllHailExserra

Enjoy!

Fiche Perso

Chapitre 36: Folie

[Race] Gobelin
[Niveau]61
[Classe] Duc; Chef de la horde.
[Compétences] <<Leader de Groupe>> <<Volonté de l’Insurgé>> <<Rugissement Surpuissant>> <<Maîtrise de l’Épée B->> <<Cupidité Insatiable>> <<Âme du Roi>><<Sagesse du Chef I>><<Œil du Serpent Bleu>><<Danse Aux Portes de la Mort>><<Œil du Serpent Rouge>><<Manipulation de la Magie>><<Âme du Berserker>><<Triple Impact (triple chant)>>.
[Divine Protection] Altesia, Déesse des Enfers.
[Attributs]Ténèbres, Mort.
[Bête Subordonnée] Kobold (Level 1), Loup Gris (Level 1) x2.
[Condition Anormale] <<Charme de la Sainte>>.

 

Sur le chemin du retour, j’ordonnai aux gobelins de chasser tous les Double Lézard et escargots géants qu’ils pouvaient trouver.

Mes inquiétudes sont toujours intactes, mais je ne peux rien y faire pour le moment. Toute l’inquiétude du monde ne pourra rien y changer.

Je devrais me concentrer sur ce que je peux faire. Et ce que je peux faire, c’est faire monter en level mes troupes.

Les proies d’aujourd’hui sont deux Double Lézard.

Gi Go, le guerrier à l’allure de samouraï, et trois de ses gobelins contournent les proies par la gauche, pendant que l’ancien leader du village, Gi Gu, et ses 3 subordonnés les prennent par la droite. Les deux groupes attaquèrent les lézards de chaque côté, visant principalement leurs pattes.

Les Double Lézard ont 6 pattes.

Les attaques ont été exécuté en simultanée. Les lézards se retrouvèrent désorienté sous l’effet de surprise.

Le katana courbé de Gi Go et l’épée large de Gi Gu firent mouche,  versant le premier sang. La plaie ouverte fut directement attaquée par les lames ébréchées de leurs subordonnés.

Alors que les cris d’agonie des lézards emplissaient l’air, deux lames leurs sectionnèrent le cou, mettant fin au combat.

On dirait que les gobelins ont pris l’habitude de se battre en groupe.

A ce niveau, ils devraient être capable de gérer au moins 2 orcs. Cependant, plus que ça serait dangereux…

Nous avons pressé le pas tout en nous rassasiant de la viande des lézards.

A cette allure, nous avons pu rejoindre le village vers minuit, et c’est Gi Za qui nous accueilli.

« Je vois que tu as l’air pressé, » dit Gi Za, jetant un coup d’œil aux gobelins s’étant effondrés au sol.

« Quelque chose me préoccupe, » répondis-je.

« Hmm…Je ne vois pas ce qui pourrait t’inquiéter, mais pour l’instant, pourquoi ne pas visiter la nouvelle demeure du roi? »

Quoi?

« Nouvelle demeure? »

« Les humains que tu as ramené ont travaillé dur puisque tu leur as promis le village. Ils ont même essayé de construire des maisons pour les gobelins, »annonça fièrement Gi Za en me conduisant vers ma maison.

En marchant, j’écoutais le rapport de Gi Za sur tout ce qui avait été fait en mon absence.

Le sentier menant au territoire des Cerf d’Eirel a été élargie. Ils ont donc bien répondu à mes attentes de sécuriser une bonne route jusqu’aux cerfs.

Les cerfs sont situés au nord-ouest du lac. Et les gobelins en raffolent, car ils sont gros et font du bon gibier. En plus, nous les utilisons aussi pour monter en level. Mais puisque leurs corps sont assez larges, nous avions quelques difficultés à les ramener au village. Aujourd’hui, avec cette route, la tâche sera beaucoup plus simple.

Puis nous sommes arrivés en face de la fameuse demeure du roi.

C’était comme mon ancienne maison mais en plus grand. Après tout, ils n’avaient pu travailler que 3 jours dessus pendant que j’étais parti.

« Ce n’est pas trop extravagant? »demandai-je.

« Tu es trop naïf. Tu ne devrais pas rechigner à utiliser les ressources dont tu disposes. »

J’en suis conscient, mais…

« J’ai mes propres méthodes. »

« C’est peut être le cas, mais c’est pas mal, non? » Gi Za éluda ma réponse avec un haussement d’épaules alors qu’il ouvrait la porte.

A l’intérieur, Reshia dormait avec Gastra et Cynthia roulés en boule dans ses bras. Les deux louveteaux avaient l’air beaucoup plus gros qu’avant mon départ.

Lili était aussi présente, aux côtés du reste des femmes.

Dès que nous avons franchi le seuil de la porte, les oreilles des louveteaux se dressèrent, et ils regardèrent dans ma direction.

« Woof! » aboyèrent les deux, réveillant Reshia par la même occasion.

« Oh…bienvenue à la maison, » dit Reshia en frottant ses yeux ensommeillés, puis elle se rendormit.

Contrairement à Reshia, les autres femmes me regardaient, tendues et le regard apeuré.

Cynthia et Gastra jouaient à mes pieds.

« …Peux-tu m’expliquer exactement ce qui se passe ici? »demandai-je à Gi Za en le fusillant du regard.

Un sourire malicieux apparut sur son visage.

 

◇◆◆

J’ai fait le compte rendu de notre mission de reconnaissance à Gi Za et au vieux gobelin, et ils ont tous les deux froncer les sourcils.

« …Je n’ai pas d’autres informations que celles dont je dispose, » dit Gi Za. « Mais, peut être qu’un nouveau roi est né parmi les orcs. »

Un roi? Hmm…si les gobelins peuvent en avoir un, pourquoi pas les orcs…

Ce n’est pas si improbable.

« Comme les gobelins, les orcs sont aussi organisés en clan, »commença à expliquer le vieux gobelin, son visage se ridant plus qu’il ne l’était déjà.

Selon lui, quand un roi est né, tous les clans comme celui près de notre village, se rassemblent sous la bannière du roi.

« L’orc dirigeant l’ensemble des orcs est connu comme le Roi Orc. Cet être mènera les orcs à l’extérieur de la forêt pour attaquer le royaume des hommes. »

Un genre de folie furieuse apparemment.

Le plus effrayant est que les orcs ne s’arrêteront pas tant que le roi n’est pas mort. Ils continueront à avancer, même les jambes transpercées, même les bras tronçonnés, et même s’ils font face à déluge de magie. Ils ne s’arrêteront qu’une fois morts, ou le roi mort.

Le Roi Orc…son existence est plus pénible que tout autre chose.

« Alors, voilà ce qui se passe. »

Il y’a clairement une possibilité que les orcs environnants aient disparu à cause de la naissance d’un nouveau roi.

Les orcs, sous l’influence du roi, seront aliénés et se déplaceront comme une seule horde.

Je ne connais pas leur objectif ou leur motif.

—N’est-ce pas une situation enviable, hin?

Je maudis le sort qui s’acharnait sur nous.

« Tous les clans orc, huh? » murmurai-je.

Les orcs bougent normalement en groupes de 2 ou 6. Mais avec le roi, ce ne sera qu’une horde géante.

Si cette force de frappe incroyable, capable de s’opposer au royaume des hommes, est pointée vers notre village…on ne pourra pas en rire.

« Pouvez-vous me montrer le chemin que la horde prendra? » demandai-je.

Le vieux gobelin secoua la tête.

« Bien, dans tous les cas, ce n’est pas un phénomène que nous pouvons ignorer, » dit Gi Za.

Ignorer? Comment pourrions-nous ignorer une horde de bœufs enragés?

« Avez-vous d’autres détails sur la folie s’emparant des orcs? »

Les deux firent non de la tête.

On manque d’information.

Nous devons au moins renforcer nos défenses, dans le doute.

« Creusez des trous en dehors du village. Nous allons installer des pièges, »ordonnai-je.

Si ce n’était que moi et les gobelins rare, nous pourrions éviter la horde d’orcs facilement. Nous pourrions faire du repérage et les contourner simplement.

Mais le campement abrite aussi des humains, des non-combattants et des femelles. Ils sont trop lents; prendre la fuite ne sera pas une option pour eux.

Nous n’avons pas d’autres choix que de renforcer le village aussi vite que possible.

« Compris, » dit Gi Za. Le vieux gobelin s’inclina et la conversation était finie.

Quand même…qu’un roi soit né chez les orcs…

Je viens de perdre la course, mais…la folie?

Si c’est ce qui arrive quand l’on devient roi…est-ce que cela arrive contre la volonté de la personne, peut être même la mienne, forçant à agir à l’instinct, alors…

En pensant à ces implications, j’en vins à grincer des dents involontairement.

Je fermais les yeux, confirmant la présence de <<Volonté de l’Insurgé>> dans mon statut.

Si cela m’arrive, serais-je capable de résister?

J’ai l’impression que plus je gagne en puissance, plus je peux entendre les bruits de pas de cette femme (Altesia), émergés des ténèbres. Son influence s’est atténué grâce au pouvoir de Zenobia. Dans ces conditions, elle risque de frapper encore plus fort lors de sa prochaine tentative pour manipuler mon esprit.

J’ai besoin de plus de force.

Une force qui n’appartiendrait qu’à moi et personne d’autre. Mon pouvoir.

« Excusez-moi, puis-je prendre un peu de votre temps? »dit une voix.

J’ouvris les yeux. Gi Ga se tenait humblement devant moi.

« Vas-y, » acquiesçai-je, repoussant mon anxiété à l’intérieur.

« Lord Gi Za a dit que ce n’était pas nécessaire, mais… »

Je lui en demandai plus, et lorsqu’il m’expliqua, je restais choqué.

Apparemment, un gobelin a essayé d’agresser une femelle humaine en mon absence. Gi Ga l’a exécuté.

« En fait, celui qui a ordonné l’exécution est Lord Gi Za, » ajouta Gi Ga. »Il a dit que comme il était en charge quand le roi est absent, il devrait assumer ce rôle ingrat. »

Je fermais les yeux en croisant mes bras.

J’avais pensé qu’une situation de la sorte pouvait arriver un jour, mais je voulais croire en mes subordonnés, donc je m’étais voilé la face. Apparemment…c’était trop naïf de ma part.

Je me rappelais le vœu d’allégeance de Gi Za et son sourire en coin.

« Je ne crois pas que Lord Gi Za devrait être le seul responsable de cette exécution, donc j’ai pris sur moi même d’en partager la responsabilité. Alors, je me présente devant vous, ô roi. S’il vous plaît, soyez clément envers Lord Gi Za, » supplia Gi Ga en se prosternant devant moi. Par réflexe, je levai le regard vers ma nouvelle demeure.

Alors, c’est pour ça qu’il l’a faite construire.

Il semblerait que les gobelins ont pris plus soin de moi que je ne le pensais. Et que j’ai été béni avec des meilleurs subordonnés que je ne le pensais.

« Je comprends. Je fermerai les yeux sur cette affaire, » lui dis-je.

« Je suis reconnaissant de la générosité du roi, » remercia Gi Ga.

« Tu as bien fait de m’en informer Gi Ga. »

« Et…concernant ma punition… »

« Puisque je ne sanctionnerai pas Gi Za, il est normal que j’en fasse de même pour toi, n’est-ce pas? »

« Merci, mon roi. »

Gi Ga se retira et je retombai une fois de plus dans mes réflexions.

—Je dois encore resserrer les brides. Puis…

Je jetai un coup d’œil vers Reshia et les boules de poils dans ses bras.

Je ne peux pas être aussi laxiste avec Gi Ga et Gi Za les prochaines fois.

Une enquête sur le problème est également nécessaire.

Il est possible qu’une vérité contraire à celle que l’on m’a énoncer en ressorte.

Peut être que Gi Za a exécuté le gobelin selon son bon plaisir.

Je préférerais que ce ne soit pas le cas, je le souhaite du fond de mon cœur. Mais je dois aussi envisager cette possibilité.

Et le fait de l’envisager me dégoûta de moi même.

 

Note de l’Auteur:

La maison du Roi est devenu le plus gros bâtiment du campement. Il est maintenant assez grand pour accueillir toutes les femmes et enfants des humains.

Malheureusement, il n’y a pas beaucoup de meubles.

En fait, le lit n’est qu’un tas de paille avec un peu de vert par dessus.

La seule chose qu’il y’ait vraiment, c’est une porte.

Publicités

8 réflexions sur “Royaume Gobelin Chapitre 36: Folie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s