Royaume Gobelin Chapitre 40: Clash II

Salut à tous,

Et voilà! Dernier chapitre de la semaine!

Suite et…non pas la fin, de la guerre contre les orcs.

Que dire, que dire à part, vivement la suite hin?

Enjoy mes petites brebis sataniques!

Fiche Perso

Chapitre 40: Clash II

[Race] Gobelin
[Niveau]62
[Classe] Duc; Chef de la horde.
[Compétences] <<Leader de Groupe>> <<Volonté de l’Insurgé>> <<Rugissement Surpuissant>> <<Maîtrise de l’Épée B->> <<Cupidité Insatiable>> <<Âme du Roi>><<Sagesse du Chef I>><<Œil du Serpent Bleu>><<Danse Aux Portes de la Mort>><<Œil du Serpent Rouge>><<Manipulation de la Magie>><<Âme du Berserker>><<Triple Impact (triple chant)>>.
[Divine Protection] Altesia, Déesse des Enfers.
[Attributs]Ténèbres, Mort.
[Bête Subordonnée] Kobold (Level 1), Loup Gris (Level 1) x2.
[Condition Anormale] <<Charme de la Sainte>>.

 

◆◇◆

Une ouverture se présenta sur les flancs de la horde orc.

Et je décidai de saisir l’opportunité au vol alors qu’ils continuaient leur route vers le village.

« Ne faites aucun bruit, » ordonnai-je en courant à travers les buissons.

Ma main constamment posée sur la garde de Iron Second dans mon dos alors que nous progressions en hâte vers les orcs.

« Deviens ma lame (Enchant)! »

Immédiatement, j’enveloppai ma lame de puissance magique. Et d’un coup, je tranchai l’orc devant moi.

« PyuGUaa! » hurla l’orc.

Nous devons partir avant qu’ils se regroupent, alertés par le cri d’agonie de leur camarade.

—Mais d’abord!

Nous avons abattus plus d’orcs dans les entourages. Et après que les escouades de Gi Go et Gi Ji aient repoussés un peu les orcs, nous nous sommes retirés.

« GURUuUuuAA! »

Nous n’avons même pas tué 5 orcs lors de cette attaque surprise.

Et lors de l’attaque précédente, à peine 6.

C’est pas bon.

Les orcs sont plus solides que je ne le pensais, et la puissance d’attaque des gobelins pas aussi bonne que j’avais prévu.

Même les combats de l’autre côté ne sont pas en notre faveur. Gi Gu et Gi Ga, deux classes Noble, mènent l’assaut, et pourtant, le nombre d’orcs qu’ils tuent est en dessous de mes prédictions.

C’est comme se battre contre des monstres qui ne ressentent pas la fatigue.

Peu importe le nombre de blessures, ils refusent de faiblir.

Je couvrais les arrières alors que nous mettions fin à notre charge sur les orcs.

J’avais envoyé Gi Gi en mission la nuit dernière, mais il n’était toujours pas revenu. Quand arrivera t-il?

Ces pensées qui puaient la faiblesse émergeaient dans mon cœur. Je brandis Iron Second, chassant ces pensées malsaines de mon esprit.

Je suis le roi.

Si celui en qui tout le monde croit ne croit plus en lui même, que penses-tu qu’il se passera!?

Je ne peux pas flancher.

« Encore une fois! »

Alors que les orcs reprenaient leur marche, je lançai une autre attaque.

Nous vous tuerons autant de fois qu’il le faudra, bâtards d’orcs!

 

◆◇◆

C’était clair même depuis la distance. Notre situation actuelle prenait la pire des tournures.

Après une quatrième vague d’assauts sur la horde orc, je vis l’état du village.

Merde!

La moitié des pièges a été utilisée.

Ils n’ont pas encore atteint les palissades, mais ce n’est qu’une question de temps.

Des pierres et des sortilèges tombaient tel un déluge sur les orcs, accomplissant le travail efficacement, mais là aussi, ce n’était qu’une question de temps. La situation va tourner en faveur des orcs.

L’attaque des orcs est trop violente. Peut être à cause de leur roi, mais quoi qu’il en soit, leur charge était implacable. Ils ne prennent même pas le temps d’aider leurs camarades piégés et les piétinent sur leur passage à la place.

Ne connaissent-ils pas la peur!?

Je ne pus m’empêcher de me faire la réflexion en les voyant charger de cette façon.

Au bout d’un moment, les orcs atteignirent enfin la tranchée creusée autour du village.

Merde!

Je concentrai mon regard sur la horde orc. Leur soif de sang n’a pas faibli. A côté de cela, nous sommes…Je jetai un coup d’œil aux gobelins derrière moi, ils étaient tous épuisés.

A chacun de nos assauts, les gobelins devaient esquiver les attaques des orcs, qui pouvaient toutes les tuer en un coup. Bien sûr, nous avions aussi diminué leur nombre petit à petit, mais a ce rythme, le village sera tombé avant que nous ayons accomplis quoi que ce soit d’importance.

Et alors que Gi Go, Gi Ji et les autres rare ont encore des réserves, les gobelins normaux sont presque à leurs limites.

Mais, même comme ça—

Je dois les faire avancer. Sinon, le village est fini.

« En avant! » ordonnai-je.

Ils n’ont même pas la force de parler. Même leur hochement de tête silencieux ne montre que peu d’espoir.

Merde! Quel roi!? Je me prétends être roi, et je ne fais que me reposer sur leurs forces!?

Accroupi, je m’approchais des orcs à travers les buissons.

« PyuGUaAAa! »

Au cri de l’orc, je regardai vers le haut. Là, je vis les orcs se mettre rapidement en formation, puis se diriger vers nous.

Comme nous ont-ils remarqués!?

« Retraite! » mon ordre tomba immédiatement.

Nous devons battre en retraite! Ou mes gobelins se feront tous dévorés!

Pour faciliter leur fuite, je me tins sur le chemin des orcs, donnant de grands coups d’épée.

Puis en commençant à partir, je compris soudainement.

La direction du vent a changé!

Leur odorat est très développé. Ils nous ont repéré à cause de ça?

Des gourdins m’arrivaient dessus de part et d’autre. L’ennuyant avec les guerres, c’est que les coups viennent de tous les côtés, transformant un adversaire inoffensif en situation de duel en une vraie menace.

Sans parler du fait que les orcs sont plus nombreux que nous pour commencer. En plus de ça, un seul de leur coup suffit pour tuer un gobelin.

En connaissance de cause, j’avais sonné la retraite, m’occupant de retenir les orcs.

Je maniais mon épée large, parant coups après coups. Puis, d’un mouvement rapide, je fis revenir ma lame à son point de départ, ouvrant la poitrine d’un orc qui m’avait approché pour poursuivre les gobelins.

Normalement, cet orc aurait déjà dû s’écrouler, mais il agissait comme s’il n’était même pas blessé. En fait, il devint encore plus enragé, et m’attaqua plus férocement.

Un autre essaya de me toucher par la droite. Je l’esquivai et son gourdin me passa juste devant les yeux.

Ces bâtards, ils ne considèrent pas du tout le risque d’être blessé!

Si à la place d’esquiver, j’avais tranché le bras de l’orc en face de moi, je me serais mangé le coup de plein fouet.

Ils ont essayé de me tuer même au sacrifice du bras d’un des leurs!

Ils ont exécuté le mouvement sans hésitation…C’est donc ça la folie des orcs! Le pouvoir du Roi Orc!

Corrigeant ma posture pour encaisser une attaque par la gauche, je frappai de mon épée. Avec l’aide de <<Maîtrise de l’Épée B->>, ma lame se dirigea tout droit vers la tête de l’assaillant. L’orc essaya de parer, mais mon épée fût plus rapide, sa tête s’envola dans un geyser de sang et de liquide spinal. D’un geste fluide, je me remettais en position.

Et un orc entra au contact, tentant le corps à corps. En réponse, j’abattis ma lame de haut en bas de toutes mes forces.

A l’image d’une pastèque bien mûre, le crane de l’orc éclata, mais j’arrêtai ma lame avant de l’avoir tranché en deux.

Tout simplement car un autre orc passait à l’offensive, de derrière.

L’orc allongea sa lance, qui siffla à mes oreilles.

J’étais frustré d’avoir à gérer la peur d’être attaquer par derrière, mais je me contentai de grincer les dents, restant concentré sur le combat.

Soudainement, une lance courte fut lancée, décrivant une belle parabole avant de me transpercer le pied.

Putain, putain, putain!!!

Tentant désespérément de fuir, je me mis à ramper parmi les fourrés pour me cacher.

Puis je suivis les gobelins à l’odeur.

Il faisait noir le temps que je les rejoigne.

« Chef… » Gi Ji laissa tomber sa tête en avant.

Voir ça, plus Gi Go qui me fixait silencieusement, me fit bouillir de rage.

Pourquoi!? Pourquoi suis-je si faible!?

Pourquoi l’écart de force est-il si grand!?

Vais-je perdre!?

Serais-je vaincu!?

A ce rythme, le village sera anéanti.

Un endroit comme ça…dans un endroit comme celui-ci!

Agrippant Iron Second, je retrouvai la sensation familière du poids de l’épée dans ma main.

Il n y’a plu le temps!

Dans ce cas…

Dans ce cas!

« Gi Go, Gi Ji, »

Fermant doucement les yeux, je lâchai un long soupir.

Je dois gagner en minimisant les pertes…

Oui, c’est parce que je pensais à ce genre de choses que les orcs nous ont repoussé. A cause de cela que j’ai pris la fuite la queue entre les jambes.

Alors, je demandai:

« Êtes-vous prêts à me suivre? »

Je ne sais pas si les gobelins sentirent que quelque chose se passait mais ils se regardèrent les uns les autres.

« A ce rythme, le village sera détruit, » continuai-je.

Les gobelins restèrent silencieux, à l’écoute.

« Ce n’est plus un combat que nous pouvons gagner sans sacrifices, » déclarai-je.

Je suis le roi. Donc, c’est à moi que la décision revient…

Donner leurs vies pour protéger celle des autres.

« Si le roi l’ordonne, alors… » Gi Ji me regarda droit dans les yeux.

Oui, c’est exact. Je vous envoie tous à la mort.

Vous tous, qui avez partagés des repas avec moi, chassés avec moi…tous ceux qui ont vécu à mes côtés.

Je vous commande de mourir.

« Ma vie appartient déjà au roi, » dit Gi Go en inclinant la tête.

Je ne sais pas comment décrire ce sentiment.

Mais sans cet ordre, le village tombera. Mes rêves écrasés. Et tout le sang versé en vain!

Mais, oui…à la fin…je vous ordonne de mourir pour moi—

« … A partir de maintenant, nous passons à l’offensive. Cette fois-ci, vous devez les stopper. Et vous ne vous arrêterez qu’une fois le Roi Orc mort. »

« A vos ordres! »

« Selon votre désir! »

Gi Go et Gi Ji organisèrent leurs troupes.

Si j’hésite, le village se transformera en ruines.

« En marche! »

Iron Second posée sur mon épaule, je mis cap vers le Roi Orc.

 

◇◆◆◇◇◆◆◇

Nombre total d’orcs: 85

En armure lourde (épée, bouclier et armure): 16

Gourdins: 43

Lances longues: 19

Lances courtes: 8

◇◆◆◇◇◆◆◇

Note de Exserra:

Je ne pense pas que les morts soient comptés pour le nombre d’orcs.

13 réflexions sur “Royaume Gobelin Chapitre 40: Clash II

Répondre à exserra Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s