Serment Chapitre 2: Aile de Sang

Bonjour tout le monde,

C’est Neito, voici le deuxième chapitre en espérant qu’il  vous plaise encore plus que le précédent 😀

La suite arrive cet après-midi 😉

(Rappel: Italique=pensée où dialogue effectué par la pensé)

Chapitre 2: Aile de Sang

(Narrateur:Ayumi)

Il s’est passé une semaine depuis que mon grand frère et moi sommes arrivés dans ce monde.

Et actuellement, nous sommes perdus.

« -Hum, cette carte est vraiment étrange, il ne devrait normalement pas y avoir de montagnes autour de nous haha. »

« -Comment as-tu pu dévier autant de notre destination ? Madame Ilaris a bien voulu nous prêter cette carte et tu arrives à te perdre. Je t’ai déjà dit de ne pas poursuivre tant que je me ‘repose’. Mais, encore une fois, tu n’en as fait qu’à ta tête, imbécile !»

Pour comprendre comment on en est arrivé là, il faut remonter au moment où nous avons quitté le domaine divin .

Après notre retour, un étrange bracelet était accroché au bras de grand frère. En le touchant un peu, le bracelet avait ouvert un espace où des objets étaient entreposés. Mon frère était alors comme un enfant à qui l’on avait donné sa friandise préférée. À l’intérieur, il y avait une carte ainsi qu’une lettre.

Dans cette lettre, il était expliqué que le monde où nous nous trouvons se nomme Tilden, et qu’actuellement, le monde est divisé en trois factions.

La faction d’Haise, qui représente  les hommes-bêtes, les Orilis qui sont essentiellement composés d’humains, ainsi que les Primordiaux composés étrangement de mi-démons et mi-anges.

Ilaris nous a formellement interdit de nous approcher des humains et des Primordiaux, nous conseillant de rejoindre la faction de Haise pour le moment. Mais mon frère, cet idiot, n’a jamais eu le sens de l’orientation. Je dirigeais donc l’expédition.

Mais cet imbécile a profité du fait que je me reposais pour décider de se déplacer. J’utilise le terme: ‘me reposer’, mais ce n’est pas exactement ça. Depuis mon retour, je ne possède plus de forme humaine. Je suis une sorte de lance comme on pouvait en voir au moyen-âge dans les pays occidentaux.

Bien que je sois plus petite que dans les livres que j’ai pu lire.

Je ne nie pas le fait d’avoir été très angoissée au début, mais maintenant, je ne ressens plus la même chose.

Car quand je me ‘repose’, je peux prendre la forme d’un esprit et parler à mon frère sous ma véritable apparence. Sous cette forme, j’en profite pour me promener et explorer les lieux, il me suffit par la suite de fermer les yeux pour rejoindre mon arme. Enfin, laissons ça de côté et reprenons où nous nous  étions arrêtés.

« -Comment peux-tu être aussi téméraire ? Continuer alors que tu es conscient de tes faiblesses grand frère, tu es incorrigible… »

« -Calme-toi, du calme. On ne doit pas être si éloigné, regarde la carte. Si l’on cherche la seule zone montagneuse sur la carte c’est … hum ? On n’est pas très éloigné du chemin, il suffit d’aller par là . »

L’air inquiet sur son visage me sembla alors très suspect.

« -Arrête-toi. Peux-tu me montrer cette carte, Grand Frère ? »

Oui, aussi étonnant que ça puisse paraître, quand je suis dans ma forme d’arme, je peux voir ce que mon frère voit. Lui et moi, en avions conclu qu’il s’agissait d’une spécificité du pacte .

Il est vrai que ma lance possède une chaîne attachée à mon pommeau, qui semble être reliée au cœur de mon frère. C’est sûrement pour cette raison qu’une partie de nos sens sont partagés.

« -CO …COMMENT AS-TU PU TE TROMPER A CE POINT ! »

J’étais folle de rage, la distance parcourue était ahurissante.

« -Mais non, regarde sur la carte, c’est à environ trois doigts ah..Ah..Ah . »

Il regarda alors dans une autre direction tout en continuant son rire stupide.

« -Trois doigts tu dis…tes trois doigts nous ont amené dans la région de l’est. C’est le territoire des Primordiaux. Comment allons-nous faire s’ils nous trouvent ? Utilise ta tête pour une fois raah…(soupir).»

Nous nous arrêtions pour prendre le temps de réfléchir, quand tout à coup, nous avons entendu le cri d’une femme tout proche de nous. Mon frère se leva, et se mit à courir pour voir ce qu’il se passait.

Depuis qu’il est devenu un démon, mon frère possède une force assez impressionnante. Le premier jour, en voulant seulement secouer un pommier, il a complètement déraciné celui-ci , ce qui l’a énormément surpris.

C’est pour cette raison qu’il a suffi de quelques minutes pour rejoindre l’endroit d’où le cri était provenu.

Mon frère s’arrêta brusquement et releva sa capuche pour dissimuler ses cornes, puis jeta un coup d’œil furtif aux alentours.

Devant lui, un ange doté d’ailes rouges était encerclé par quatre autres anges très ressemblants, mis à part la couleur de leurs ailes qui étaient grises comme la cendre.

L’ange aux ailes rouges, semblait être en difficulté, mais mon frère était comme figé. Son air était des plus sérieux, je ne l’avais jamais vu comme ça.

« Dis Ayumi, cet ange rouge. »

« Qui’a-t-il de spécial ? »

« Elle a un bonnet de soutien-gorge situé entre E et G, c’est absolument inexistant au japon. »(Exserra: euh et hitomi tanaka alors?)

« Espèce de pervers, tu ne penses pas qu’il y a plus important actuellement que débattre de ce genre de chose? »

Je jure qu’un jour, je lui ferais regretter de baver sur la totalité des filles que l’on rencontre.

Oubliant la remarque plus qu’inutile que mon frère s’était permis de relever, nous nous rapprochâmes un peu plus prêts pour entendre la conversation.

«-Princesse, veuillez ne pas nous donner plus de travail. Vous tuer est déjà une chose très pénible, vous savez . »

« -Comment osez-vous? En tant que chevalier, n’avez-vous pas juré fidélité à mon père ? L’avoir tué est un blasphème que je ne pardonnerais jamais ! »

« -Votre père était une honte, éviter la guerre et s’allier à ces tribus primitives. Arrêtez les plaisanteries, nous sommes des êtres supérieurs. Ils devraient nous acclamer comme des dieux. »

« Sur ce, Princesse, veuillez bien mourir pour le bien de notre peuple. »

« -Personne n’acceptera un dirigeant qui a tué pour avoir cette place ! »

« -Tuer ? Je ne vois pas de quoi vous parlez, car dans le rapport, le dirigeant suprême ainsi que la princesse se sont fait assassiner par une tribu barbare. Ça sera plus que suffisant pour faire réagir le peuple. »

Le visage de mon frère passa de la joie à la colère. Je ne sais pas si c’est le fait d’être devenu un démon, mais son envie de tuer était presque palpable. Je tentai de le convaincre de ne rien faire de stupide, mais dans son état, je pense qu’il y a très peu de chance de lui faire garder son calme.

« -Tu ne sais pas comment me détacher de ton dos, ni même m’utiliser. S’il-te-plaît, ne fais rien d’idiot . »

« -Désolé, je refuse de laisser quelqu’un mourir devant mes yeux. »

Il bondit alors à une allure folle en direction du chef, et d’un coup, lui fit traverser plusieurs arbres avant que son corps ne soit stoppé par une paroi rocheuse.

« -Yo, quatre contre une femme? Vous n’avez pas honte? Venez, je vais m’occuper de vos cas. »

Il se mit ensuite dans une position que je connaissais très bien. Dans notre monde, avant que la guerre ne commence, il pratiquait le taekwondo et il était imbattable.

Les sbires se mirent à le charger, épées à la main. Il esquiva le premier en sautant, puis fit tourner son centre de gravité et frappa la lame du deuxième avec sa jambe, la pulvérisant. Il enchaîna rapidement par un deuxième coup qui toucha la tête de son assaillant et le projeta violemment contre le sol. Le souffle de l’impact fit trembler l’air, la puissance était telle que la tête de l’homme explosa.

« -Alors, vous en voulez aussi tous les deux. »

Les deux anges restants se mirent à marmonner d’étranges paroles avant de disparaître.

« -C’est fini? Ce n’était vraiment pas grand-chose. »

Je pus sentir de la déception dans les paroles de mon frère. Il faut dire qu’il a toujours aimé se battre.

« -Merci de m’avoir sauvé, puis-je demander votre nom? »

Elle afficha un sourire radieux qui eut trop d’effet sur lui à mon goût, il a toujours été tellement faible face aux femmes.

« Je suis Yuki Takahiro, enchanté de vous rencontrer, belle demoiselle. »

(Exserra: belle demoiselle recherche un mec mortel lalala lol)

Je me doutais bien qu’il réagirait de cette façon. Dans cette situation, être sa sœur me gênait énormément.

« -J’aimerais voir le visage de la personne à qui je dois la vie ? »

À ce moment-là, je pus sentir le cœur de grand frère s’accélérer, ce qui eut le don de m’énerver.

« -Ne montre pas ton visage, on nous a formellement interdit de dévoiler nos identités , idiot! »

Elle tira alors sur sa capuche sans qu’il ne pût l’en empêcher.

Ses traits se figèrent net, suite à la découverte du visage de son sauveur, et le choc la fit tomber à la renverse.

« -Une peau blanche, des yeux rouges, des cornes… »

« Est-ce que tout va bie… »

Elle repoussa la main que mon frère lui tendit et prit ses distances en une fraction de seconde.

« Je ne sais pas comment un noble des tréfonds a bien pu faire pour venir dans ce monde, mais je le jure sur mon nom, jamais je ne me soumettrais à un seul de ces monstres. »

« Mon frère n’est pas un monstre, je te demanderais de bien vouloir retirer tes paroles. »

« Cette arme a une aura divine ! Tu peux m’expliquer par quel stratagème tu as trompé une arme Sainte. »

« Je ne comprends absolument rien à ce qu’il se passe. Veux-tu bien te calmer. »(yuki)

« Comme si j’allais baisser ma garde ! »

Ignorant sa dernière réplique, je commençais à me sentir vaseuse et eus une sensation de nausée. Même si mon état ne me permettait pas de faire ce genre de chose, cette sensation restait fort désagréable.

« Grand frère, que t’arrive-t-il ? »

« Je ne comprends rien, je n’ai plus de force. »

Je sentis son corps chanceler et s’écraser sur le sol.

« Ce noble n’a aucune attache? »(Ange aux ailes rouges)

L’ange s’approcha de mon frère sans pour autant abandonner son envie de meurtre. Ma chaîne se mit à bouger et à totalement entourer le corps de mon frère, empêchant quiconque de l’approcher.

« Je ne te laisserais pas poser un doigt sur lui. »

« Ce n’est pas mon intention. J’ai juste une question à te poser. Ce noble n’a effectué aucun pacte avec un habitant de ce monde ? »

« Un pacte ? Je ne vois pas de quoi tu parles. »

« Je vois, faisons un marché, tu me racontes votre histoire, et en échange je veux bien t’aider. »

Qu’est-ce que sa soudaine sympathie pouvait bien cacher ? Mais n’ayant pas vraiment le choix, j’acceptai sa proposition.

Publicités

2 réflexions sur “Serment Chapitre 2: Aile de Sang

  1. Bonjour, mon avis est que l’histoire va trop vite, les personnages font confiance trop rapide à des personnes qu’ils viennent de rencontrer…
    En plus de ça il manque certains détails par rapport aux novel que je lis habituellement…

    –Les combats sont vite bâclés…

    Bref, certes l’histoire est intéressante mais il manque des choses ont dirait qu’il y a aucune méfiance… Certains points qui devraient être détaillé ne le sont pas…

    Aimé par 1 personne

    • On ma souvent fais la réflexion au niveau de la méfiance, et tous sur ce chapitre mais en lisant les suivants, tu comprendra que ce n’est pas exactement le cas ^^ Pour les détails tu parle probablement de l’endroit ou il se trouve etc… je suis d’accord que sur les premier chapitres il manque de détails. Mais comme précédemment j’ai améliorer ça dans les suivants. (A force d’écrire on s’améliore ^^.)

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s