Serment Chapitre 10: Le Péche de Bondart IV

Salut,

Alors, pour commencer je souhaite annoncer que le rythme de sortie risque de diminuer à trois ou quatre chapitres par semaine. Et oui, les chapitres ne s’écrivent pas tout seul (Malheureusement XD). Pour les jours de sortie, Exserra et moi en discuterons, mais ce sera sûrement le mardi, jeudi, samedi et dimanche.

Allez, je vous laisse avec le début des aventures de notre héros dans la forêt!

Je rappelle que les *** marquent un changement de point de vue dans l’histoire.

(Italique=pensée où dialogue effectué par la pensé)

Chapitre 10: Le Péché de Bondart IV, Démonstration de puissance

(Narrateur:Yolande)

Pourquoi dois-je voyager avec eux!

Deux heures que nous sommes partis, et je voudrais déjà être rentré…

Les abords des forêts sont en général très calmes, mais plus on s’en éloigne, plus les monstres sont dangereux. Ces endroits sont autant redoutés que les donjons, habituellement on s’y aventure avec un groupe de 5 personnes avec un minimum de préparation.

Mais là, on n’en a aucune! Cet homme appelé Yuki ne possède aucune arme!

Je suis quand même rassurée de la présence de Sora, mais je ne comprends toujours pas pourquoi il fait des courbettes à Yuki.

« D’ailleurs, je peux savoir pourquoi vous êtes sur Sora, et moi je suis obligé de marcher?! »

« Sora ne peut pas supporter une trop lourde charge, c’est tout à fait normal. »

« Arrête de mentir, il est capable de porter trois personnes sans aucune difficulté. »

« Yuki-san, sois plus gentil avec elle d’accord. »

Il suffit que cette fille lui sourie pour qu’il rougisse, il m’énerve!

« Traite-moi avec respect. Je suis la seule apte au combat dans ce groupe, sans moi tu n’atteindras pas ta destination. »

Voilà c’est ça! Je vais l’obliger à prendre conscience de la situation. Alors vas-tu encore me répondre avec autant de désinvolture?

« HAHAHAHAHAHA. »

« Qu’ai-je dit de si drôle! »

« Yolande-san, mon maître n’a en réalité absolument pas besoin de vous. »(Sora)

Quoi…pas besoin de moi, mais c’est quoi ce délire!

« Sora-san, tu n’as pas le droit de dire ce genre de chose. »

« Oui, veuillez m’excusez Mari-sama »

« Je vais t’expliquer les mots de Sora ,Yolande. Toi qui a vu combattre Sora, si tu devais comparer sa force et la tienne sur une échelle de 1 à 10, à quoi cela correspondrait? »

« La mienne serait de 4 et la sienne de 8 à peu près. »

« D’accord, Sora, à combien mesures-tu la mienne? »

« Maître, votre force ne peut pas être comparée à la mienne. Une échelle de 1 à 10 et trop courte, si la mienne est de 8, la votre doit être au alentour des 50, mais surement plus, car vous ne m’avez pas montré l’étendue de tout votre pouvoir. »

50! Sora ne le vénérerait pas un peu trop! Il bluff, c’est évident.

« Dans ce cas, pour quelle raison m’avoir demandé de vous accompagner? »

« Même si je suis fort, je n’ai que très peu de connaissance sur la faune et la flore. Mari peut facilement m’en dire plus sur les plantes comestibles, mais on ne peut pas vivre seulement de ça. Je ne pense pas qu’il y ait la moindre créature capable de me battre, mais si jamais je décide de manger l’une d’entre elles et qu’elle possède du poison, je serais dans la panade. »

« Pour résumé, tu as juste besoin de mes connaissances du bestiaire des forêts, et non de mes qualités de combattante? »

« Exactement. »

Je n’y crois pas, je n’ai jamais été aussi humilié de toute ma vie… Je n’aurais pas dû venir.

« Je descends! »

« Que t’arrive-t-il Mari? »

« À partir de maintenant et jusqu’à nouvel ordre, je ne te parlerais plus. Yolande-san prend de son précieux temps pour nous accompagner, et toi tu te permets de l’humilier, donc je te punis. »

« Ce’n’est pas possible… »

« Venez Yolande-san, ne restons pas à côté de ce rabat joie. »

Mari-san me tira par le bras et nous nous enfonçâmes dans la forêt laissant Yuki bouche bée derrière nous.

« Excusez-moi. »

« De quoi vous vous excusez? »

« Par ma faute, vous avez eu une dispute avec Yuki »

« Ne t’inquiète pas pour ça, ce n’est pas un problème. Tu sais je ne pense pas qu’il essaie d’être méchant. Avant que nous partions, nous avons été voir mon frère pour lui demander la permission de partir. Sais-tu ce qu’il s’est passé? »

« Expliquez moi s’il vous plait. »

« Mon frère a immédiatement refusé, il a dit qu’il ne laisserait pas allez sa sœur dans un endroit où elle risque de devoir se battre. Hier, je me suis aventurée dans la forêt pour aller chercher des plantes et je me suis faite attaquée par des chimères. Si Yuki n’avait pas été là, je serais probablement morte. »

Malgré qu’elle parle du fait qu’elle ait échappé à la mort, elle abordait un large sourire.

« Yuki-san a regardé mon frère, et a assuré que je ne serais pas blesser et que je n’aurais jamais à me battre, car une fille ne devrait pas avoir à porter une lame. »

« QUOI! Alors pour lui, une femme devrait rester tranquillement à la maison à faire le repas et le ménage! »

« NON NON, tu te trompes, il n’est pas ce genre de personne. Pour lui, une femme doit être choyée par les hommes. Donc ne lui en veut pas d’accord. »

« Oui d’acco… »

Alors que je m’apprêtais à finir ma phrase, une ombre se jeta sur Mari.

« MARI, BAISSE TOI. »

Mince, je ne suis pas assez rapide, je ne vais pas réussir à l’arrêter! Alors que je pensais que tout était perdu, cette ombre fut projetée d’un seul coup et s’écrasa contre un arbre.

Yuki venait de l’intercepter avec un simple coup de poing. Je tournai mon regard et sa cible était une Panthère de foudre. Une race ayant une dangerosité de Rang 4. Les monstres de rang 2 à 4 nécessitent un groupe de Rang B de 4 personnes. Je suis actuellement de rang B, nous devons fuir.

« Espèce d’ordure, je peux savoir ce que tu allais faire à Mari! »

Son visage qui était habituellement impassible était maintenant déformé par la rage. Alors que mon instinct me hurlait de  fuir, je ne ressentis plus aucune peur avec lui à nos côtés, mais pourquoi?

***

(Narrateur Mari)

Je tremblais encore après avoir évitée la mort de peu une fois de plus. Yuki-san s’approcha de moi et me rassura. Ses mains étaient fortes et chaleureuses, elles m’apaisèrent immédiatement.

« Yolande, dis-moi, c’est quoi cette chose? »

« Une panthère de foudre, un monstre de rang 4. Comme son nom l’indique, il est capable de projeter la foudre, il est donc déconseillé de l’affronté au corps à corps au profit des attaques magiques. »

« D’accord, je ne connais rien au rang des monstres. Tu me feras une brève explication, d’accord. »

« Maître, voulez-vous que je m’occupe de ce nuisible? »

« Cette chose a essayé de s’en prendre à Mari donc je m’en occupe, reste en dehors de ça. »

« Bien maître. »

Yuki-san est fort, quand il se bat, j’ai l’impression que c’est le seul moment où il est lui même. Alors que la majorité serait oppressée par une force aussi colossale que la sienne, moi elle me rassurait.

Le sentiment de n’avoir rien à craindre, de pouvoir vivre sans penser au danger était plaisant. Mais en même temps, celui d’être un fardeau ne faisait que grandir.

« Yuki, je vais lui lancer mon épée sur le flanc, profite en pour le tuer. »

« Reste simplement à ta place. »

« ROARRRRR. »

La panthère rugit et sauta sur Yuki-san, une lumière aveuglante apparut, suivi d’un coup de tonnerre. Il venait de se prendre l’attaque de la bête de plein fouet, mais je n’étais en aucun cas inquiète.

« Yuki! Tu vas bien. »

« Reste à ta place et observe. Hoy le gros chat, t’as fini? »

La bête semblait affolé après l’échec de son attaque, elle essaya de s’enfuir quand Yuki l’attrapa par le cou. Il se déplaça jusqu’à l’arbre le plus proche, la bête déchaînée se balançait dans tout les sens, mais Yuki la traînait sur le sol comme un simple sac.

Il se positionna devant l’arbre et en prenant de l’élan, la fracassa contre le tronc. Le corps de la bête et l’arbre avaient été pulvériser par la violence du coup. Même le sol s’était mis à trembler.

La bête qui se débattait quelques secondes plus tôt n’était maintenant qu’un simple bout de viande difforme, dépourvu de vie.

Yolande-san était comme paralysée, elle semblait essayer de comprendre ce qu’il venait de se passer sous ses yeux sans pour autant réussir.

« Mari, tu vas bien? »

« Moi très bien, mais Yolande semble être un peu secouée. »

« Yolande, tu es blessée? »

« Eu… »

« Réponds-moi, cette bête t’a touché? »

« Non, mais la surprise m’empêche de me relever. »

« Heureusement, j’y suis arrivé à temps. Je suis rassuré, Sora prend la sur ton dos jusqu’à ce qu’elle aille mieux. »

« Selon vos désirs maîtres. »

Yuki-san prit Yolande dans ses bras, et la déposa sur Sora. Avant de s’approcher de moi et me prendre sur son dos.

« Yuki-san, je te dis que je vais bien, tu n’es pas obligé de faire ça. »

« Laisse-moi faire, ça me fait plaisir. »

Yuki-san, ton dos est large, mais pourquoi ai-je encore l’impression que ce n’est pas le tien? Que me caches-tu réellement, le découvrirai-je avec le temps, où me le cacheras-tu éternellement?

Suis-je si peu digne de confiance…

Nous continuons notre route et la nuit se mit à tomber.

« Bien, installons-nous ici. »

« Yuki, pour les tours de garde, comment s’organise-t-on? »

« Pas besoin. »

« Quoi ! Tu comptes dormir dans la tente sans personne pour surveiller le feu de camp et les monstres environnants? »

« Non, puisque nous n’allons pas faire de feu. »

J’étais assise sur le sol et caressais le museau de Sora. Tout en regardant Yolande-san et Yuki-san discuter.

« Sora est capable de détecter le moindre ennemi aux alentours même endormi, c’est ce qu’on appelle l’instinct animal. Puis pour ce qui est de se chauffer, c’est simple. »

Yuki-san poussa Yolande-san sur Sora qui l’enroula aussi tôt dans sa queue.

« Il n’y a pas meilleur lit que lui dans le secteur. »

« Tes arguments sont bons je, te l’accorde. »

Alors que le sommeil me prenait petit à petit, Yuki-san s’approcha de moi et m’enlaça en s’engouffrant dans la fourrure de Sora.

« Désolé, par ma faute tu as failli te faire blesser. »

« Ne t’inquiète pas, je n’avais pas peur car tu étais là. »

Il déposa un baiser sur mon front avant de me serrer plus fort contre lui.

Publicités

9 réflexions sur “Serment Chapitre 10: Le Péche de Bondart IV

  1. La dans ce chapitre on voit bien la différence entre un aventurier lambda (enfin rang B d’ailleurs le rang d’un aventurier faudrait que explique ça) et Yuki. Si non 3/4 chapitres par semaine c’est déjà énorme pour une création 🙂

    J'aime

Répondre à neitonovel Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s