Serment Chapitre 13 : Le Péche de Bondart VII

Salut tout le monde,

C’est Neito pour un nouveau chapitre.

Je suppose que vous souhaitez savoir ce qui va se passer avec Yuki?

Et bah non!

MOUAHAHAHAH, aujourd’hui nous rejoignons notre petite psychopathe d’Ayumi et sa bande 😛

Mais je vous promets de revenir sur Yuki au prochain 😉

Je rappelle que les *** marquent un changement de point de vue dans l’histoire.

(Italique=pensée où dialogue effectué par la pensé)

 

Chapitre 13 : Le péché de Bondart VII, faiblesse

(Narrateur: Ayumi)

J’ai envie de vomir.

Tout a commencé il y a exactement 10 minutes, je me suis sentie lourde et je n’arrivais plus à bouger.

Heureusement, sous ma forme de lézard, personne n’est capable de le remarquer.

De plus, je devais tout faire pour rester éveillée. Myuri m’a avancé dans ma tâche de localiser les Darks alchimistes.

Un soldat du nom de Doris serait en contact direct avec eux. Il me suffit de réduire ma taille et de le suivre pour savoir où se trouvent ces personnes. Elle a aussi mentionné qu’ils avaient envoyé une arme à la poursuite de grand frère.

Mince, j’ai mal. Que t’arrive-t-il grand frère?

Nous étions en fin d’après-midi quand j’entendis la voix de Sora.

« Ayumi-sama »

« Sora, grand frère est revenu? »

« Non, mais nous avons enfin trouvé la plante tant recherchée, il devrait être sur le chemin du retour actuellement. »

« Dis-moi, où tu te situes actuellement? »

« À la porte ouest. »

« Très bien, je te rejoins immédiatement. »

« Émilia, nous devons sortir, Minora-san, peux-tu prendre la relève pour les soins? »

« Quelque chose ne va pas? »

 » Rien de grave, ne t’inquiète pas. »

Émilia et moi sortîmes de la pièce et je me mis à boiter.

« Ayumi que t’arrive-t-il? »

« Il est arrivé quelque chose à grand frère, je ne sais pas encore quoi, mais je n’aime pas la tournure des évènements. Sora nous attend à la porte ouest, dépêchons-nous. »

Émilia me prit dans ses bras et courut en direction de la porte.

Sora nous attendait plus loin, caché dans la forêt.

« Ayumi-sama, vous ne vous sentez pas bien !? »

« Écoute-moi Sora, grand frère est surement en danger. »

« MON MAITRE! »

« Je ressens une sensation fort désagréable depuis tout à l’heure. »

« Ayumi, nous devrions le rejoindre le plus rapidement possible. »(Émilia)

« Sora, je souhaite que tu lui transmettes un message de ma part. »

« Tout ce que vous souhaiterez. »

« Les Dark alchimiste ont envoyé une sorte d’arme pour l’abattre, l’homme qui leur a demander de faire ça est au courant de la puissance de mon frère. Je ne pense pas que ça pose problème en temps normal. Mais actuellement, il ne peut pas utiliser sa magie, ou il risque d’être découvert. Dis-lui que j’ai une idée de l’endroit où se trouvent les dark alchimistes, et qu’il doit revenir au plus vite. »

« Ayumi, nous n’allons pas lui porter secours? »

« Pour quelle raison devrions-nous faire ça? »

Émilia me dévisagea d’un air ahuri avant de commencer à s’énerver.

« Tu n’as donc pas peur de ce qu’il peut lui arriver! »

« Mon frère est un ancien membre de Rébellion, comme s’il pouvait mourir aussi facilement! »

« Sora, pars immédiatement. »

« Oui, Ayumi-sama. »

« Émilia, tu ne sais pas ce que nous avons vécu. Et pour ton propre bien, tu devrais éviter de nous insulter avec ce genre de propos. »

Je sais que mon frère est  lié à Émilia pour avoir une source de mana, mais nos passés sont bien trop différents pour que nous puissions nous entendre.

Devrais-je envisager de l’éliminer un jour où l’autre?

Mais faire ça risquerait de me priver de ma forme de béhémoth pour toujours.

Alors que je cogitais, deux hommes sortirent par la porte ouest et s’enfoncèrent dans la forêt.

« Les soldats ne s’aventurent jamais en dehors en général. »(Émilia)

« L’un d’eux serait-il le fameux Doris? »

« Émilia, retourne à l’auberge, je vais les suivre. »

« Je t’accompagne si jamais ça devient dangere… »

« Ne te met pas en travers de mon chemin Émilia. Cette ligne est une limite que tu ne dois pas dépassé. Si jamais tu me suis, tu risques de pénétrer dans un monde dont tu n’as aucune idée. »

Elle baissa la tête et repartit vers le village.

Je soufflais et commençai à sourire, il semble que j’ai trouver un moyen de faire passer cette nausée.

Je léchai mes babines en imaginant le repas que j’allais m’offrir. Je pris la taille la plus petite possible, et me faufilai dans la tunique de l’un d’eux.

Que le festin commence.

***

(Narrateur: Émilia)

Je rentrais à l’auberge avec un air maussade. Je sais très bien qu’ils m’ont menti à propos de l’amnésie de Yuki quand je les ai rencontré, je ne suis pas stupide.

Mais ils semblent que leur passé comporte beaucoup de zones d’ombre.

Je suis née princesse, une place qu’énormément de monde envie. Même si mes ailes rouges ont fini par me faire souffrir, des milliers de personnes voulaient ma place.

Les hommes sont les seules pouvant accéder au trône, les princesses sont simplement utiles pour les mariages avec certains nobles pour renforcer le pouvoir royal.

C’est une réalité à laquelle j’ai été confrontée dès ma plus tendre enfance, des personnes d’une vingtaine d’années me faisaient la cour alors que je n’avais que 8 ans.

La soif de pouvoir est tellement grande que des détails comme l’âge n’ont rien à faire dans ce monde.

Mon frère a hérité des enseignements au combat alors que moi, je n’ai appris qu’à bien me tenir pour ne pas embarrasser mon futur époux.

Je ne voulais pas être accroché à ce destin. J’ai donc appris l’arithmétique et la politique, je souhaitais devenir reine.

Mais quand mes ailes rouges ont commencé à pousser vers mes 10 ans, tout a changé.

On ne m’enseigna plus rien, car ça n’aurait été qu’une perte de temps.

Mon père restait la seule personne qui me faisait participer à ses activités.

Dans la faction primordiale, le Roi prend les grandes décisions, mais les nobles avaient aussi beaucoup d’influence.

Ce sont surement eux qui ont pris la décision d’abandonner mon éducation et de se concentrer sur mon frère qui était considéré comme talentueux.

Dans mon temps libre, j’ai appris l’utilisation de la magie. J’ai découvert que je possédais une quantité de mana au moins 10 fois supérieure à la moyenne.

Quand les nobles l’ont découvert, ils ont utilisé un sort m’empêchant d’utiliser les paroles de puissance majeure.

Encore une fois, on m’avait tout enlevé. J’avais perdu tout espoir, et quand je fus forcée de quitter le Royaume, je me demandais ce que j’allais devenir.

Et la seule chose que je puisse faire pour Yuki et Ayumi, c’est de leur servir de réserve de pouvoir. Je me sens pathétique.

Si j’en avais le courage, je m’arracherais les ailes.

Les ailes d’un primordial représentent tout pour lui. Elles sont le lien spirituel et la preuve de son appartenance à la faction.

S’arracher les ailes, revient à se suicider, car nous devenons alors incapables de récupérer notre mana.

J’y ai pensé de nombreuses fois, mais si jamais je le faisais, une autre personne naîtrait avec ces ailes rouge et subirait le même destin que moi.

Suis-je trop gentille….

J’arrivais à l’auberge quand j’entendis des bruits métalliques à l’arrière.

Je fis le tour et m’approchai.

Myuri portait son bouclier et son épée et se tenait face à deux épouvantails.

Elle courut, planta son épée dans l’un deux avant de le contourner et de trancher le deuxième.

« Oh, Emilia-san, vous allez bien? »

« Oui, vous vous entraînez? »

« Il faut bien. Dans un combat, la seule chose qui ne te trahira jamais ,c’est l’entrainement sans aucun doute. »

« Vous êtes incroyable. »

« Pour quelle raison? »

« Vous savez vous battre. Moi, je suis juste un boulet pour Yuki… »

« Tout le monde peut apprendre, vous savez. »

« Je ne suis pas aussi musclée que vous, je ne serais probablement pas capable de porter votre équipement. »

J’ai l’impression de me trouver des excuses en permanence.

Elle s’assit sur le sol et me regarda de haut en bas.

« Il est vrai que tu ne serais pas capable de faire comme moi. Mais il y a surement des armes adaptées à ta morphologie. »

Elle posa son sac par terre et en sortit plusieurs armes.

« Est-ce un sac portail? »

« Oui, les exterminateurs en reçoivent à partir d’un certain rang. Il est directement relié à un coffre de mon habitation. »

Après plusieurs minutes, elle semblait avoir trouvé ce qu’elle cherchait.

« Pour moi, cette arme est la plus adaptée pour vous. »

Une arme possédant un manche au milieu et une lame massive de chaque côté.

« Essayez-vous de vous moquer de moi?! »

« Absolument pas, cette arme est une arme magique. Ça n’a pas le niveau des armes saintes et maudites, mais entre de bonnes mains, elle peut tuer des monstres de niveau Monarque. La plupart des exterminateurs à partir du rang S en possèdent. »

« Mais à vu d’œil, elle doit au moins peser une dizaine de kilos. »

Elle prit l’arme et la posa dans mes mains.

« Elle est légère! »

« Exactement, le poids dépend de la quantité de mana du manieur. »

« Minora était impressionnée quand elle a vu tous les esprits autour de toi. »

Minora-san peut voir les esprits?! c’est une capacité extrêmement rare.

« Lis les écritures sur le manche. »

« Je me dévoue à toi et à ton maniement, je ne t’abandonnerais pas et me battrais avec toi jusqu’à la fin. »

La lame se mit à briller et des milliers de textes défilèrent devant mes yeux.

« Je sais manier cette chose. »

« Cette arme est appelée Fidélité. Elle ne se laisse pas manier par n’importe qui et confère l’art de son maniement instantanément. »

« Une arme aussi précieuse, es-tu sur de vouloir me l’offrir! »

« Ne t’inquiète pas, ça me fait plaisir. »

« Laisse-moi au moins payer. »

Elle s’approcha de moi et saisit ma poitrine à deux mains.

« JE PEUX SAVOIR CE QU’IL TE PREND! »

« Vu que tu souhaitais me payer, j’ai encaissé mon prix. »

Je pense que je devrais me méfier de Myuri à l’avenir.

 

 

 

 

 

 

5 réflexions sur “Serment Chapitre 13 : Le Péche de Bondart VII

  1. Merci pour le chapitre, cette Myuri semble être vraiment une tombeuse (on dit bien tombeur pour un homme^^) en tout cas Emilia semble avoir décider de se battre contre son destin cette fois 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s