EDS Chapitre 6: L’Histoire d’un Traître

Plop!

BOUM! J’envoie du lourd aujourd’hui avec ce chapitre d’EDS.

Enfin, c’est mon avis personnel! Mais j’espère que vous le partagerez après votre lecture 😉

Comme d’habitude, lâchez vous sur les coms, c’est ça qui me fait continuer 🙂

Sinon, je vous met le lien d’un strawpoll pour le side story:

http://www.strawpoll.me/10517214

Voilà, je pense clore les votes vendredi soir, histoire que tout le monde ait pu voté 😉

Enjoy mes petites brebis épiques!

Chapitre 6 : L’Histoire d’un Traître

La nuit était tombée sur la vallée.

A l’orée d’une forêt, notre convoi avait établi un campement de fortune. Les esclaves accompagnés de dix gardes d’un côté et le noble avec une escorte de deux hommes de l’autre, assez éloigné de nous pour qu’on devine à peine le carrosse dans l’obscurité de la nuit.

Les étoiles brillaient pourtant d’une vive lueur dans cette région.

Je me réjouissais de ce spectacle, d’autant plus rare dans les villes modernes de mon monde d’origine. Seul le goût fade des galettes de farine venaient gâcher ma presque bonne humeur.

Ce n’est pas possible, ils ont fait un stock de galette à Ktoub ou quoi ?

Le plus insupportable était de se contenter de ça alors qu’on pouvait humer les effluves du ragoût que les gardes faisaient mijoter au coin du feu.

Ces enflures avaient attrapé un lapin, bizarrement affublé d’une corne sur le front, ainsi que des espèces de poireaux sauvages dans les sous-bois. Ils avaient ensuite pris grand soin de désosser l’animal, puis de le faire bouillir à petit feu dans une marmite.

Un rapide coup d’œil aux alentours m’informa que je n’étais pas le seul à saliver bêtement en observant ma galette rancie d’un air frustré.

Même Liam qui affichait toujours un sourire enjôleur semblait crispé, un tic nerveux lui faisant remonter le coin supérieur de ses lèvres.

Shin semblait un peu moins affecté que les autres, toujours à moitié perdu dans ses pensées depuis notre départ de Ktoub. Cela faisait maintenant 3 jours et je n’avais toujours pas réussi à lui poser la question restée sur le bout de mes lèvres le jour des enchères.

Et jax…et bien, je ne préfère même pas en parler.

Son hostilité envers les Invoqués devenait de plus en plus visible au fur et à mesure que les heures passaient.

Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression qu’il m’en veut particulièrement à moi…

« Qu’est-ce que c’est que ça ? » m’étonnai-je, en ramassant ce qui venait de tomber au sol.

Un os de lapin !

« Les salauds ! » grommelai-je.

« Ah, laisse couler. » dit Liam. « Tu ne gagneras rien à les provoquer, pas dans notre condition… ».

« Mouais… »articulai-je alors qu’une idée me vint à l’esprit. « Tu sais ce qui me calmerait ? Une histoire ! »

Liam ne répondit pas.

« Comme l’histoire d’un traître par exemple. » ajoutai-je, un sourire s’étirant progressivement sur mon visage.

Le visage de Liam se fit le miroir du mien quand il s’exclama,  « Bien, je sens que tu ne vas pas me lâcher alors je vais te la raconter cette histoire, mais avant ça, une question : pourquoi l’Empire des Sept ? »

« Comment ça, pourquoi l’Empire des Sept ? »

« Parce qu’il y’a 7 Duchés je suppose. », intervint Shin.

Pssh, moi aussi, j’aurais pu le deviner si tu m’avais laissé le temps. Enfin, au moins il est sorti de son mutisme. Il devait sûrement être premier de la classe avec sa manie de répondre à tous.

« Oui et non », répondit malicieusement Liam, comme s’il avait attendu cette réponse.

« Vous voyez, il y’a bien 7 Duchés dans l’Empire des Sept, mais avant son avènement, le royaume en comptait un huitième… »

« Le Duché du traître ! » Shin et moi répondîmes en cœur.

« Exact, le Duché d’Alianor…c’est là que nous nous dirigeons. Et si je me rappelle bien la géographie de l’Empire, il se trouve juste à la sortie de cette vallée. »

Alianor…ce lieu qui m’est inconnu, alors que j’en suis si proche. Que me réserve cet endroit ?

Alors que cette pensée m’effleurait l’esprit, le ton de Liam se fit plus sérieux, toute trace de bonne humeur désertant son visage.

« Cela fait maintenant 6 ans que la vie du traître a pris fin, en même temps que celle du Roi Démon.

En vérité, les deux étaient liées. C’est l’histoire que je vais vous conter à présent.

Tout commença avec l’apparition du Roi Démon au-delà de la barre rocheuse des Alpires. Cette chaîne de montagne colossale qui traverse l’est de l’Empire des Sept ainsi que la partie Nord du Royaume de Tajir. Au-delà de ces sommets recouverts de neige éternelle, le Roi Démon rassembla son armée.

On pouvait y trouver toutes les créatures les plus viles que notre monde est enfanté, toutes corrompues par un mana dénaturé. Des hommes-bêtes des steppes sauvages d’Andaloss aux vouivres des Pics Brumeux, en passant par les gobelins et les orcs des cavernes. Tous à la solde du Roi Démon, un dragon noir plongeant le monde dans les ténèbres de ses ailes.

Dans leur grande sagesse, les Anciens guidés par leurs Dieux, nous ont légué une arme pour lutter contre ce grand fléau : le rituel d’Invocation.

Les 8 Duchés firent appel à deux Invoqués chacun, sous le commandement direct de champions choisis pour guider l’armée des hommes. Les huit champions étaient de sang noble, les seuls parmi tout le Royaume Unifié à pouvoir utiliser la magie sans runes, ni formules.

Pour le Duché du traître, c’est Alianor lui-même qui se porta volontaire.

Après des années de lutte, l’humanité rassemblée sous la bannière de ses 8 champions repoussa l’armée monstrueuse. Et c’est 8 champions, accompagnés de leurs 16 Invoqués qui pénétrèrent dans le repaire du Roi Démon.

Une tour sombre touchant les cieux, comme une lance noire menaçant les dieux. A son sommet, les éléments se déchaînaient, le ciel sombre et orageux parsemé d’éclairs qui illuminaient par intermittence la pointe de cette tour maléfique.

Confrontés à la puissance du Roi Démon, les Champions et les Invoqués concentrèrent toute leur attention sur le combat.

C’est là que le traître frappa, retournant sa lame contre ses compagnons. Il se débarrassa d’abord de ses Invoqués dans le feu du combat. Puis des Invoqués alliés, un à un, il leur donna le coup de grâce alors qu’ils luttaient contre le feu dévastateur du Roi Démon.

Au moment même où le Roi Démon expirait son dernier souffle, il laissa libre cours à sa folie meurtrière, ivre de rage de n’avoir pas pu sauver son maître.

Une tempête de sortilèges et de coups tomba sur ses anciens compagnons. Alianor était le plus puissant des champions et le combat qui suivit n’avait rien à envier à celui mené contre le Roi Démon.

Ce jour-là, un vrai héros naquit. Emeris, fils du Duché d’Osmerald et petit cousin d’Alianor se dressa contre lui. Avec courage, il sortit les champions de leur torpeur.

Et à 7 contre le plus puissant champion de l’humanité, à la suite de ce qui fut un combat acharné, ils terrassèrent Alianor, Emeris les menant à la victoire.

Aujourd’hui, le Héros-Empereur Emeris nous protège.

Aujourd’hui, le nom du traître est à jamais maudit, son nom rayé des livres d’histoire. Maudit pour avoir trahi les hommes, et maudite est sa descendance.

Néanmoins, dans sa grande clémence, et en souvenir de l’oncle qu’il avait aimé un jour, les héritiers d’Alianor eurent la vie sauve.

Leur place au conseil retirée et leurs terres confisquées. Ils vivent reclus dans la forteresse au sortir de la vallée.

Ce qui fut jadis le plus grand du Duché du Royaume Unifié est à présent la marque de faiblesse de l’humanité, la cicatrice de notre honte visible à la face du monde.

Et si les livres sont muets, il n’est pas d’âme qui vive dans ce monde qui ne connaisse pas l’histoire du traître, pour que jamais nous n’oublions nos erreurs. »

Liam se leva sans un mot, et alla se caler contre le tronc d’un arbre. Liam énonça alors une dernière vérité, toute aussi inéluctable que la fin du traître, avant de s’allonger sur le côté.

« Rien de bon ne nous attend sur ces terres, mes amis. Croyez-moi… »

Je partis moi aussi m’isoler. J’avais besoin de réfléchir à tout ce qui avait été dit au cours de la soirée. Seul shin resta près du feu.

Tellement de questions restent sans réponses, tellement d’autres à poser…le Roi Démon, les Anciens et leurs Dieux, le mana et la magie. J’ai l’impression d’être entraîné dans un tourbillon sans fin, comme une poupée de chiffon brinquebalé dans tous les sens jusqu’à ce qu’elle…casse.

Mes paupières se firent de plus en plus lourdes.

Sur le point de m’endormir, je savais que des combats contre le Roi Démon peupleraient mes rêves cette nuit.

<< Chapitre Précédent                                                                            Chapitre Suivant >>   

Note de l’Auteur:

La légende a été conté!

Elle apporte autant de réponses que de questions…

Le passé révélé, que réserve l’avenir?

Copyright © Exserra Traduction 2016

Publicités

9 réflexions sur “EDS Chapitre 6: L’Histoire d’un Traître

  1. merci la légende me fait penser au manga ubel blatt et en me basant dessus je dirais qu’Alianor se serait fait trahir par les autres champions après avoir tué le roi démon ou un truc du genre 🙂

    Aimé par 1 personne

    • C’est un peu compliqué pour moi d’écrire et de traduire RG, donc je ne sors qu’un chapitre d’EDS par semaine pour le moment. Peut être que ca changera quand j’aurais rattraper la trad US de RG.

      J'aime

Répondre à exserra Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s