Serment chapitre 20: Le Péché de Bondart XIV

Salut, c’est Neito !

Alors aujourd’hui, j’ai une grande annonce à faire.

C’est l’avant-dernier chapitre de l’arc le péché de Bondart.

Oui, je vous entend déjà, il aurait dû être fini depuis le chapitre 16 hum hum.

Mais là, c’est du sérieux.

Le prochain chapitre clôturera par la même occasion le tome 1.

*Woot woot explosion de confettis champagne sur les seins!*

Allais je vous laisse avec le prochain chapitre, et n’oubliez pas de lâcher un max de com^^.

Serment chapitre 20: Le Péché de Bondart XIV, Meute, sacrifice.

(Narrateur: Sora)

La cervelle de cet homme sur ma patte, j’attrapai son corps et le projetai à plusieurs mètres, ce qui eut pour effet d’éparpiller ses organes un peu partout.

Émilia était allongée sur le sol, les yeux larmoyants.

Elle ne semblait plus avoir la moindre force.

« Emilia-sama, excusez-moi de mon retard. »

Ne voulant pas la brusquer, je passai ma queue en dessous d’elle, pour la soulever délicatement du sol, et la posai sur mon dos.

« Merci, Sora. »

Maître, que vous a-t-il prit de la laisser dans cet état?

Caressant doucement ma fourrure, je pouvais sentir ses larmes couler le long de mes poils.

« Comment as-tu su où je me trouvais? »

« J’ai ressenti l’aura du maître, mais votre présence était extrêmement faible, j’ai donc quitté le groupe pour vous rejoindre. »

« Encore merci, Sora.. »

« Mon maître m’a dit de vous traiter, vous et Ayumi-sama, comme je le ferais avec lui, je respecte juste les ordres. »

« Tu es gentil. »

Peut-elle lire en moi aussi facilement? Je ne dois pas être un très bon menteur.

« Peux-tu me dire ce qui est arrivé au maître? »

Je pouvais sentir son visage s’enfouir dans ma fourrure.

« Yuki a vécu la mort de Mari… »

C’est plus grave que ce que je pensais…

« Tenez bon, le groupe n’est pas très loin d’ici. »

« Hum. »

Sa voix se faisait de plus en plus basse.

J’entourai son corps avec ma queue pour l’empêcher de tomber, et me mis à sprinter à travers les arbres, abattant les créatures sur mon passage d’un seul geste, mon pelage blanc était maintenant recouvert de sang.

Au bout de cinq minutes, je ne sentais plus la pression de ses mains sur mon pelage.

« ROARRRRRR »

Tenez bon Emilia-sama, vous n’avez pas le droit de mourir ici!

Préoccupé par son état de santé, j’accélérai encore le rythme, aucun arbre n’était une gêne pour moi, je les pulvérisais sur mon passage. Je ne devais plus être loin du groupe, alors que j’y étais presque, une ombre noire sortit des buissons et me barra la route.

La percutant, je ressentis une résistance bien différente des autres créatures que j’avais pu piétiner sur ma route. Prenant appui sur cette masse inconnue, je fis un bond en arrière.

Je jetai un regard sur mon dos pour m’assurer de la présence d’Emilia-sama.

Ensuite, je me concentrai sur cette chose m’ayant bloquée le passage.

« L’Albinos, je peux savoir pourquoi tu n’es pas rentré avec le reste de la meute et surtout pour quelle raison plusieurs loups envoyés à ta recherche ne sont jamais revenus? »

Il ne manquait plus que lui…

Un loup noir qui m’égalait en taille et en carrure sortit d’entre les arbres.

« Chef de meute, tu m’as rejeté, je n’ai aucune raison de revenir. »

One-eyed, voici le nom du Roi de cette forêt, ne se montrant jamais au grand jour, à part pour punir ceux qui ont eu l’audace de s’opposer à lui.

« Depuis quand t’ai-je donné l’autorisation de me parler avec autant de désinvolture! »

Il contracta ses muscles puis se jeta sur moi, ce monstre colossale fit trembler les arbres environnant par ce simple mouvement, mais je n’allais pas reculer, je ne suis plus le même!

« ROAAAARRRRRRR »

Enfonçant mes griffes dans le sol, et contractant tous les muscles de mon corps je l’attendis de pied ferme.

Nos deux corps immenses se percutèrent une nouvelle fois. J’attrapai son oreille au passage, et l’arrachai. De son côté, il tenta de me mordre dans le dos.

ÉMILIA!

Ça ne faisait aucun doute qu’il visait Emilia, je desserrai ma queue, ce qui la fit tomber de mon dos, mais ce n’était pas suffisant.

Je lui barrai le passage avec ma queue.

La gueule du chef la rencontra, ce qui l’envoya à plusieurs mètres, ce geste me permit de sauver Émilia, mais en en échange, j’ai dû y laisser une partie de moi.

Je le regardai droit dans les yeux en broyant son oreille entre mes mâchoires.

Alors que je pensais le voir exploser de rage, il chargea en direction d’Émilia allongé sur le sol.

Espèce de sale cabot!

J’étais trop lent, sa gueule se trouvait à moins de deux mètres d’Émilia.

« Je ne suis plus aussi faible!! ROAARRRR ».

Une lumière rouge m’entoura, sans que je comprenne ce qu’il se passait, ma patte traversa le corps de One-eyed.

« Comment as-tu fais Albinos! »

Moi même, je n’en savais rien, mais je ne devais pas laisser passer cette chance. Avec mon autre patte, j’écrasai son museau contre le sol.

« Ton règne est fini! »

*Crac* Ma patte reposant sur son crâne et mes griffes enfoncées dans son museau, je l’écrasai petit à petit laissant place à des jets de sang et de liquide spinal. La rage que je ressentais était insoutenable, sous mes griffes se trouvait le loup responsable de tous mes malheurs.

Je sortis mon autre patte qui l’avait traversé, puis lui broyai la cage thoracique en frappant violemment dessus à plusieurs reprise, ses boyaux ressortirent de partout.

Ma folie continua pendant 10 minutes…Quand je repris le contrôle de mes émotions, ses organes étaient éparpillés, son corps n’était plus qu’un tas de chair non identifiable.

Maintenant que j’avais repris mon calme, je remis Emilai sur mon dos, reprenant ainsi ma course

Les arbres défilèrent à toute vitesse devant mes yeux, et j’aperçus enfin le groupe.

La gnomide était à côté d’Ayumi, une barrière lumineuse les entourées.

« Que se passe-t-il Ayumi-sama! »

« Ne t’inquiète pas, elle va très bien, la gnomide utilise une barrière pour l’apaiser. »(Minora)

« Pour quelle raison? »

« Ayumi est affectée par les émotions de Yuki, même si on ne veut toujours pas m’expliquer la raison. »(Minora)

Je repris mon calme en constatant que rien de grave n’était arrivé.

Desserrant ma queue, Yolande attrapa Emila, puis elle la posa délicatement sur le sol.

Minora l’examina, et son visage se figea.

« Elle va mourir si ça continue… »

« Woarhhhhh »

Par instinct, je me jetai sur minora qui était maintenant entre deux de mes griffes.

Yolande ainsi que Myuri avaient toutes les deux positionnées leurs épées autour de mon cou, prêt à le trancher.

« Je te conseille de retirer ta patte de là. » (Myuri)

« Pour quelle raison va-t-elle mourir? PARLE! »

Mon instinct de loup hurla, Ayumi-sama, mon maître et Emilia-sama représentaient pour moi ma meute, je ne tolérerai jamais la mort d’une des personnes qui m’ont recueilli.

« Yuki et elle on fait un serment pour qu’il puisse se régénérer en mana dans ce monde. »(Minora)

« Attends Minora, si ce n’est pas un pacte, Yuki ne devrait pas pouvoir la priver de mana jusqu’à sa mort. » (Al).

« Normalement oui, mais ça ne vaut que si la personne est consciente. »

« Mari-sama est morte, le maître à probablement perdu la raison… »

Le visage d’Al se figea et il baissa son chapeau pour cacher son visage.

« Tu m’as menti Yuki… »(Al)

Al était jeune, mais malgré son âge, il contrôlait parfaitement ses émotions et ne se laissa pas dépasser par les événements.

Il examina lui aussi le corps de Émilia, puis il trouva la pierre rouge écarlate dans sa main.

« On va pouvoir la sauver. »(Al)

Face à sa déclaration, je relâchai la pression que j’exerçai sur minora, les deux autres firent de même et éloignèrent leurs armes.

 ***

(Narrateur: Al)

Steven, cette pierre ne contenait pas d’âme quand je m’en suis débarrassé, tu as osé faire ça à ma sœur… Je jure de tout faire pour te crever!

« Hé la Gnomide. »

« O… OUI! »

« J’ai besoin de ton aide. »

Ces êtres restent généralement cachés et ne sont donc pas à l’aise avec les autres races.

Elle me regardait le regard larmoyant.

J’approchais ma main, et lui caressait la tête pour la rassurer.

« Désolé, j’ai été un peu brusque, j’aurais besoin de ton pouvoir pour maintenir cette jeune fille dans un état stable, peux-tu m’y aider? »

Elle hocha la tête avec un grand sourire, puis posa ses mains sur la tête d’Émilia, une lumière jaune commença à l’envelopper.

Une chaleur apaisante se dégageait de cette magie gardienne.

« Sora et Yolande, je voudrais que vous patrouilliez dans les environs. »

Sora s’approcha de moi et me fixa du regard comme un Roi regardait un roturier.

« Je te la confie, s’il lui arrive la moindre chose, tu es un homme mort. »

Aucun mensonge n’avait été dit, il semblait parfaitement sérieux.

Prenant une inspiration, je posai mon poing sur son museau.

« Si tu veux qu’il ne lui arrive rien, il ne faut qu’en aucun cas je sois interrompu, alors élimine toutes les créatures susceptibles de nous déranger. »

Ils prirent chacun une direction, et s’enfoncèrent tous les deux dans la forêt.

Maintenant, je peux enfin commencer.

« Myuri, si jamais ça tourne mal, je veux que tu me tues moi, ainsi qu’elle. »

« Tu es sûr de toi? »

« Oui, fais-le sans aucune hésitation. »

« D’accord, j’accepte ta résolution en tant qu’homme. »

« Minora, je veux que tu nous enfermes dans une cage magique. »

« J’espère que les divins seront avec toi. »

Si les dieux étaient les représentants du bien, le monde ne souffrirait pas autant.

« Gnomide, c’est suffisant , retourne auprès d’Ayumi pour ne pas qu’elle se réveille. »

« Tout de suite. »

Elle s’éloigna, permettant ainsi à Minora de déployer sa cage.

Deux potions me suffisaient, je les bus tous les deux, mes yeux virèrent au rouge alors que ma peau prit une couleur gris cendré.

Des centaines de cercles apparurent à l’intérieur de la cage.

Je  me mis au-dessus d’Émilia pour placer la pierre entre ses seins.

« Je suis un alchimiste, l’être le plus proche de dieu, je défie le domaine divin et les règles de ce monde! TRANSMUTE ALCHEMIA! »

« Ahhhhhhhh »

Émilia se tordait de douleur, je posai mes deux genoux sur ses épaules pour l’empêcher de bouger et commençai à lui implanter la pierre philosophale.

Du sang sortait de mes yeux et mes oreilles.

Pour le moment, tout se passait bien. Son corps absorbait la pierre.

Mais ce ne fut le cas que pour un court moment.

La pierre est repoussée!

« AL arrête, tu ne vas pas tenir! » (Minora)

« LA FERME! Je suis le génie Al Roswal! »

N’abandonne pas Émilia! C’est égoïste de ma part, mais Yuki est le seul à pouvoir vaincre cette abomination, il faut que tu possèdes bien plus de mana où il s’effondrera d’un moment à l’autre.

Mes oreilles remplies de sang ne pouvaient même plus entendre les cris de douleur émis par Émilia.

Finalement, je vais devoir avoir recours à ça.

« Je te donne une partie de mon être contre cette requête, ÉCHANGE ALCHEMIA! »

Des fils de mana s’enroulèrent autour de mon bras, et la pierre recommença à être absorbée.

Allez, encore un peu.

La pierre se stabilisa et ne bougea plus.

Je n’ai aucun regrets…

Une détonation se fit entendre, les parois de la cage furent recouvertes de sang.

Minora stoppa sa cage, et couru vers nous.

Elle posa ses deux mains sur sa bouche en voyant l’intérieur.

« Al ton bras… »

Mon bras avait disparu, en échange d’un plus grand pouvoir.

L’échange équitable était la base de l’alchimie.

Des flots de sang dégoulinaient de mon épaule privée de bras.

« Dieu des soins, prête moi ton pouvoir. SOIGNE APOLLON. »

L’hémorragie fut stoppée, Minora me prit dans ses bras en pleurant.

« Tu n’avais pas besoin d’aller si loin, mais bon travail, repose-toi. »

Est-ce que tu es fière de moi Mari?

Le sommeil me prit au dépourvu.

Alors que je m’apprêtais à tomber dans le pays des songes, une explosion retentit au milieu de nous, Myuri avait déjà sa lame dans ses mains, mais elle ne semblait pas pouvoir bouger.

La poussière disparue, on pouvait apercevoir un monstre à la crinière noire qui descendait jusqu’à ses genoux, et dans chacune de ses mains, deux chimères complètement déchiquetées.

Ce monstre au regard vide balaya d’un coup d’œil notre petit groupe avant de prendre la parole.

« Vous….Ennemis…? »

16 réflexions sur “Serment chapitre 20: Le Péché de Bondart XIV

  1. NOOOONNNNN moi qui voulais voir un Yuki sombrer encore plus dans le désespoir avec la mort d’ émilia ( Pour qu’il devienne Dark Vador en mode super seyen 3 et détruise une partie du monde ) ….
    ;'( Snif ;'( Snif déception mdr
    En tout cas super chapitre l’histoire est top. Il fais parti de mon top 5 LN/Œuvre originale ( sur les 20-30 que je suis )
    Et sinon d’autre chap sortirons a la suite ou tu fais une petite pause ?

    J'aime

  2. Rare est mon com’
    Précieux il sera.

    Tres bon novel ^^.
    Personnellement j aime bien.

    Pour dire que je ne commente pas mais que je ne manquerai pas de te lire 😉

    D’ailleurs j aime bien les prénom choisie. Surtout Al pour Full metal alchemist avec la scène qui va avec.
    Enfin Al c est le plus évidant mais etait ce intentionnel ?

    Cordialement

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s