Serment Chapitre 21 : Le Péché de Bondart XV

Salut!!! C’est Neito!

Dernier chapitre du tome1!!!

WOOT WOOT EXPLOSION DE CONFETTIS CHAMPAGNE SUR LES SEINS DES LOLI »

Bon, je pense que beaucoup d’entre vous ont hâte de voir notre Yuki en mode super sayen 3 casser du bestiau.

Alors sans plus attendre, voici le chapitre 21: La naissance d’un Roi!

Comme d’habitude lâcher un max de com je kiffe ça 😉

Serment Chapitre 21 : Le Péché de Bondart XV, La Naissance d’un Roi.

(Narrateur Steven)

Enfin, nous allons enfin obtenir le pouvoir de détruire les trois factions !

Toutes les terres devraient appartenir à Albeim-sama, il n’a pas besoin de se salir les mains avec ces insectes, je vais faire le ménage avant son arrivée.

« Steven-sama, les préparations pour le rituel sont terminées. »

« Parfait, je vais me préparer. »

Quand je pense à ces stupides villageois qui croient qu’en sacrifiant une personne de temps en temps, ils peuvent vivre tranquilles. Je ne peux m’empêcher de rire.

« S’il vous plait, laissez au moins vivre ma fille. »

Les villageois furent tous enfermés dans des cages, car malgré mes pouvoirs, un sacrifice humain était toujours nécessaire.

« Je peux savoir de quel droit tu me touches avec tes mains d’hérétique! »

Je la frappai à plusieurs reprises, jusqu’à qu’elle ne puisse plus se lever.

« Allez me chercher une nouvelle tunique, celle que je porte est contaminée . »

« Tout de suite Steven-sama. »

Perdre du temps à cause de parasites comme eux.

Après avoir enfilé ma nouvelle tunique, je me dirigeai vers la place où tous les alchimistes étaient rassemblés.

« Très chers compatriotes, il est temps de montrer notre dévotion envers le Roi des ténèbres. »

« LONGUE VIE À ALBEIM! »(Alchimistes)

« Toi, seigneur des tréfonds, réponds à notre appel, et offre-nous l’arme qui nous permettra d’assouvir nos idéaux, INVOQUE ALBEIM« (Steven+ Alchimistes)

Un petit monstre d’environ un mètre sortit de terre, il était dénué de peau et tous ses organes dégoulinants de sang étaient visibles.

« Steven-sama, quelle est cette chose. »

« Laissez-moi vous expliquer, une abomination a besoin de magie pour se développer, donc son premier repas doit être exquis. »

J’étais celui ayant donné le plus de magie dans ce rituel, pour cette raison, des fils de mana me reliaient à cette abomination, elle bougeait selon mes désirs.

« Je ne comprends pas où vous voulez en venir. »

« Abomination, régale-toi. »

« AHHHHHHH »

La créature chopa un des alchimistes et l’avala en entier malgré son petit corps.

Tous les alchimistes se regardèrent.

« Steven, vous nous avez trompés! »

« Voyons, ne dîtes pas des choses de ce genre, dîtes-vous que vos vies vont servir nos ambitions. »

« BWUARGGGG »

Les alchimistes se mirent à courir, l’abomination les attrapa un par un et les dévora.

Elle mesurait maintenant plus de cinq mètres.

Le dernier des alchimistes se trouvait dans l’un des 6 bras de cette merveille.

« Une dernière volonté mon cher ami? »

« Tu ne l’emporteras pas au paradis. »

L’abomination attrapa le haut de son corps avec l’autre main et l’écrasa comme une vulgaire mouche, les organes et le sang coulaient le long de ses doigts.

« Maintenant, c’est l’heure de manger le reste. »

***

(Narrateur: Rei)

Ce monstre me glaça le sang, mais en même temps, sa présence me rassurait.

Une chevelure, ou plutôt une crinière noire touchant presque le sol, ses pieds ressemblaient à des pattes de fauves, ses mains qui tenaient chacune une chimère étaient pourvues de doigts qui ressemblaient à des dagues. Des yeux de bête féroce…pourtant son visage ne montrait aucune expression, des cornes de bélier imposantes, puis pour finir, des ailes de mana couleur cendre qui semblait brûler de mille feux dans son dos.

Mes sentiments se contredisaient, mais je ne pouvais pas le voir comme un ennemi.

Je mis ma main sur celle de Myuri en faisant signe de baisser son arme.

Le monstre lâcha les deux chimères sur le sol et s’approcha d’Émilia.

Après avoir touché son corps à plusieurs reprises, il se releva et s’arrêta devant Al.

Son visage qui ne montrait aucune expression était maintenant rempli de larmes.

« A…AL…je…désolé.. »

Al se releva avec difficulté, et le frappa avec son bras restant.

« Tu devais la protéger! »

« Emperor-sama »

Les yeux larmoyants, la gnomide s’accrocha à Yuki, une lumière enveloppa l’aura sombre de Yuki, laissant apparaitre une touche d’humanité dans son regard.

« Ça ne durera que quelques secondes, dites ce que vous avez sur le coeur. » (gnomide)

« J’ai échoué Al, je n’ai pas pu la sauver. »

Al le frappa une seconde fois, la tête baissée.

« Venge-toi imbécile, détruis ces alchimistes, détruis ce stupide village, sinon je ne pourrais jamais te pardonner. »

« Emperor-sama, je ne peux pas utiliser plus de magie. »

« BWARRGGGGG »

Un hurlement résonna dans toute la forêt, un monstre sortit du village, son corps constitué de cadavres semblait sortir tout droit de nos pires cauchemars.

Les corps hurlaient de douleur, leurs visages balafrés, auraient fait paniquer même le plus vaillant des chevaliers.

Le monstre possédait 6 bras, le déséquilibre de son corps l’obligeait à se déplacer avec l’aide de 2 de ses bras. La tête de cette chose avait une bouche complètement de travers et quand il l’ouvrait, on pouvait voir des parties de corps constituer sa langue, ses yeux injectés de sang sortaient de leurs orbites. L’odeur de la mort entourée cette abomination, même son sang qui dégoulinait faisais pourrir tout ce qu’il rencontrait.

Même si la distance qui nous séparait était de 2 km, la puissance de son mana me terrifia.

« On dirait qu’il est l’heure d’en finir, merci petite. »

« Ne me remerciez pas, c’est un honneur seigneur. »

La lumière fut engloutie une nouvelle fois par les ténèbres, cependant dans son regard, on pouvait lire qu’il ne s’était pas totalement abandonné..

***

(Narrateur: Minora)

Sora et Yolande revinrent en courant après avoir entendu l’explosion causée par l’apparition de Yuki.

J’invoquai une cage de mana qui nous engloba tous.

« Pourquoi fais-tu ça? »(Sora)

« Yuki va démarrer son combat, te connaissant, tu vas demander à aller l’aider, mais tu serais plus une gène qu’autre chose, donc observe. »

« Je suis une protectrice de la terre, offre moi tes sens, Sylvain »(Gnomide)

Les Gnomes étaient les protecteurs de la forêt, il avait d’étranges capacités, ils pouvaient à leur guise utiliser les êtres vivants la peuplant. Ce qui permet de tout savoir ce qu’il se passe même à de grandes distances.

« Cette magie vous permettra d’observer la situation et d’entendre. »(Gnomide)

Al s’était évanoui, et se trouvait dans mes bras. Il dormait paisiblement probablement à cause de sa confiance envers Yuki.

Un Emperor qui combat, je veux savoir pour quelle raison la gnomide le tient autant en respect.

« Un insecte se trouve sur ma route, écrase-le. » (Steven)

Impressionnante cette magie, gnomide, je l’entends aussi clairement que si je me trouvais près de lui.

Un de ses énormes bras remplis de cadavres se souleva, des morceaux de chair pourris tombèrent sur le sol.

Ce cimetière ambulant s’écrasa sur Yuki, un énorme cratère se dessina, cependant, Yuki se tenait toujours debout dans la même position. Avec un seul de ses bras, il avait arrêté cette masse alors que le simple souffle de l’attaque avait suffi à détruire plusieurs couches de protection de ma barrière.

Nous étions à plus de 2 km du combat, et pourtant la confrontation de ces 2 colosses avait un impact jusqu’ici.

« Je…Vais…Te….Tuer. »

Des centaines de cercles magiques blancs se forma sur le bras de Yuki, tous les cercles se mirent à tourner sur eux même avant de fusionner entre eux, puis en frappant se sort avec son poing, le cercle magique avança droit devant lui et déchiqueta le bras de ce monstre.

Le sang de cette créature aspergea les arbres environnants, toute la faune et la flore autour d’eux se putréfia.

« Minora.. Ce sort, c’est bien ce que je pense. » (Yolande)

Moi aussi, j’avais du mal à croire qu’il avait réussi à faire autant de dégâts à cette créature avec ce simple sort.

« C’est un sort sans incantation, ce genre de sort est utilisé pour faire comprendre aux enfants les bases d’utilisation de la magie.

Tu crées un cercle magique, puis avec un léger geste de la main, tu le lances, il se déplace alors jusqu’au moment où il rencontre un obstacle. Si jamais le sort est faible, il se désagrège, mais s’il est chargé de mana il peut pulvériser un verre.

Les meilleurs mages pouvaient laisser une marque sur une plaque de fer, mais personne n’a jamais réussi à faire quelque chose d’aussi extrême que ce que Yuki vient de nous montrer. »

Que se passerait-il s’il utilisait un vrai sort ?

***

(Narrateur: Yuki)

Pour le moment je me contrôle encore.

Je vais le détruire avant de perdre la raison.

M’apprêtant à lui infliger un nouveau sort, je sentis quelque chose attraper mes jambes.

Qu’est-ce que ?!

Les bouts de cadavres qu’il m’avait projeté plus tôt rampaient sur le sol, s’accrochèrent à moi.

Merde!

Leur nombre me surprit, toutefois, ils n’étaient pas dangereux. L’aura de mana qui m’entourait ne laissait pas passer leurs mâchoires. Le temps de me débarrasser d’un seul d’entre eux, trois autres m’agrippaient déjà.

Ce combat était sans fin. Au moment où je pris la décision de m’éjecter loin d’ici, un bras de l’abomination vint à ma rencontre et m’envoya valser à l’autre bout vers le village. Les cadavres qui s’agrippaient se firent déchiqueter par le choc, seules certain de leurs membres étaient rester accrochés à moi.

Les murailles de la ville me stoppèrent dans ma course, j’étais littéralement encastré dans le rempart.

Avec ma force actuelle, j’aurais dû stopper cette attaque facilement.

« Gardien, explique-moi pourquoi je n’ai pas pu l’encaisser. »

« Les Emperors sont des êtres tirant leur puissance de la folie, donc si tu as l’esprit clair, c’est impossible que tu puisses utiliser cette puissance. »

Je n’ai pas le choix on dirait.

« Gardien, j’ai un marché à te proposer. »

« Hum, parle, tu m’intéresses. »

« Je vais me laisser sombrer, mais en échange, garde mon corps sous contrôle pour ne pas blesser les autres. »

« Qui te dit que je ne vais pas en profiter pour les attaquer? »

« Parce que si en me réveillant, ils sont morts, je me suiciderai. »

« Ne parle pas de marché alors que tu ne me laisses pas le choix. »

Le monstre me tourna le dos, puis se remit à marcher sans se soucier de moi. Les cadavres restants se regroupèrent pour reformer son bras, mais ils semblent que celui-ci soit plus petit que les autres.

C’est pour cette merde que Mari a dû subir tout ça? Elle n’a rien fait, elle voulait juste vivre en paix, tout ça à cause de vos putains d’idéaux de merde. Vous avez sacrifié autant de vies humaines juste pour ça!

Tous les souvenirs de Mari défilaient devant mes yeux, puis l’image de son corps sans vie arriva.

Je vais vous buter, les alchimistes, cette chose, ces villageois, cette région, ce continent, ces factions, ce monde !

« Souviens-toi de tout Emperor, explose, détruis tout, là est ta vraie nature! hihihihihihih! »

Ne me tourne pas le dos, regarde-moi !

« ROARRRRRRRRRRR »(Yuki)

« Que se passe-t-il? »(Steven)

« JE N’AI AUCUNE LIMITE, BRISE-LES, HERMÈS! »

La folie prenait petit à petit chaque partie de moi. Le flux de mana augmentait une fois de plus. Enfonçant mes pattes dans le sol, je me projetai sur lui à toute vitesse. La muraille dans mon dos éclata en morceaux.

Mon corps était recouvert de tripes, je venais de traverser l’abdomen du monstre, ne laissant qu’un énorme trou sur mon passage.

« BWARRRRRRRRRRRR »

***

(Narrateur:gardien)

Incroyable.

La puissance de ce gamin est impressionnante!

Mais malgré qu’il se soit abandonné à la folie, je n’ai toujours aucun contrôle sur son corps.

« Comment oses-tu blesser ma merveille! »(Steven)

Il ne me laisse absolument pas le contrôler!

Aucune chance, la folie prend tellement de place dans son esprit que je ne peux même pas m’incruster pour le posséder.

« BWARRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR »

Yuki était sur ses quatre pattes, les ailes sur son dos tourbillonnaient dans tous les sens. L’air lui-même était coupé, les ailes étaient de véritables concentrés de mana, leur coupant incomparable à celui d’une simple épée.

Le monstre impatient lança trois de ses bras vers Yuki, deux bras se firent découper en morceau. Le monstre surprit tomba en avant, il attrapa le troisième bras pour ensuite prendre son envol.

« Mais qui est ce monstre! »(Steven)

Moi même je n’en revenais pas, l’abomination se souleva du sol, les cadavres de ses pieds tentèrent de le retenir au sol, mais leurs bras s’arrachèrent.

« ROARRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR »

Albeim, tu as donc vraiment créé un monstre pouvant être ton égale!

L’excitation était insupportable, n’importe quel gardien démoniaque serait aveuglé par autant de puissance!

L’abomination se trouvait à 10 mètres du sol.

Je vais te donner une parole Futur Roi !

Malgré le fait que je n’avais aucun, j’étais toujours son gardien, pouvant de ce fait lui envoyer des paroles.

« MA FORCE DÉPASSE L’ENTENDEMENT, LIBÈRE L’ATLAS! »

En un instant, des cercles rouges entourèrent le corps de Yuki avant de se resserrer sur lui.

D’un seul geste, l’abomination se trouva au-dessus de sa tête.

Contractant toute la puissance qu’il possédait, il lança le monstre en direction du sol.

Le corps fonçait à une vitesse vertigineuse vers le sol tandis que le bras que tenait Yuki s’était totalement arraché du haut de son corps, avec ses ailes il découpa en morceau le bras ne laissant aucune chance à cette créature de se régénérer.

En rencontrant le sol, la terre fut totalement retournée, le sol trembla violemment et un nuage de poussière se leva.

Quelques minutes plus tard, le nuage de poussière se dissipa, puis Yuki atterrit sur le sol.

Un bras pulvérisé, deux autres tordus, le haut du corps séparé du bas, un œil embroché par un arbre, une marre de sang entourait le monstre, et plus loin un alchimiste qui tentait de retirer sa jambe coincée sous le corps de l’abomination.

« Pas question que je meure ici! »(Steven)

L’abomination  attrapa le haut du corps de l’alchimiste dans sa gueule. Il se trouvait maintenant entre ses dents, tentant de retenir cette chose qui essayait de le boulotter.

« Comment fais-tu pour bouger sans moi! Je suis ton maître, tu ne devrais pas pouvoir! »

La mâchoire se resserra petit à petit et les dents rentrèrent dans son ventre laissant sortir ses boyaux.

« Sauvez-moi… »

Des larmes coulaient le long du visage de ce porc.

Suite à ce « repas », le corps du monstre se mit à changer, les cadavres se transformèrent en poussière de mana, son corps rapetissa à taille humaine et sa peau se reforma. Il ne possédait par ailleurs que 4 bras.

Son visage quant à lui n’avait pas changé, toujours aussi hideux.

Par contre son corps composé de reste humain ne devrait pas pouvoir contenir le mana de tant de personnes.

Alors que cette pensée me traversa l’esprit, des bras de mana sortirent de son dos.

Il utilisa ses bras pour se projeter puis frappa Yuki qui ne bougeait absolument pas, il tournait autour de lui en lui donnant des coups de pied et coups de poing qui soulevait la terre derrière Yuki à chaque attaque.

Toutefois, et malgré la puissance des coups, il ne répliqua pas.

Puis tout à coup, il attrapa la tête du monstre dans son élan et le souleva du sol.

« HAHAHAHAHHAHAHAHAHAHAHA »

Yuki riait aux éclats, il regardait le monstre comme un simple insecte.

Pris de détresse, il essaya de porter un coup à Yuki avec ses bras de mana, mais il furent déchiqueter par les ailes de Yuki.

Et avant même qu’il lève ses autres membres ils furent tous sectionner, et le sang se déversa aux pieds de Yuki.

Prenant plaisir à voir la créature se vider de son sang, il planta ses ailes dans son abdomen sortant les tripes de tout doucement pour la faire souffrir.

Il lança ensuite le corps en l’air, puis le futur Roi annonça sa sentence.

« –JE SUIS L’ARME QUI JUGE, NUL NE S’OPPOSE À MON JUGEMENT. EXTERMINE, MÉPHISTOPHÉLÈS

Son corps fut totalement pulvérisé.

« pas….suffisant. »

Une lumière l’enveloppa et une détonation se fit entendre.

Il venait de se téléporter, vers ses amis qu’il regardait comme un chasseur cherchant une proie.

Merde!

Alors qu’il allait frapper Minora, une chaîne vint se planter dans son torse avant d’entourer son corps.

« Reprend toi, baka aniki! »

« Gnomide! »(Ayumi)

La petite créature se lança sur lui et l’enveloppa de lumière.

Son corps chavira avant de tomber au sol.

Publicités

6 réflexions sur “Serment Chapitre 21 : Le Péché de Bondart XV

  1. pas mal ça s’arrête en milieu de combat.. ca donne envie de voir la suite rapidement :p
    ps : tu a mis deux fois  » a leur guise  » vers le milieu du chap en dessous le l’incantation de la gnomine

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s