Serment Chapitre: 22, Le retour à la raison

Salut! C’est Neito!

Alors aujourd’hui, nous démarrons le Tome2 de serment!

Que va t-il arriver à yuki et sa bande? Moi même je ne sais pas!

Bon je peux comprendre que c’est pas rassurant le fait que même l’auteur n’en ait aucune idée xD

Mais faites moi confiance, je vous promet un tome 2 aussi mouvementé que le 1 ^^

Comme d’habitude lâchez un max de Com!

 

Serment chapitre: 22, Le retour à la raison

(Narrateur: Yuki)

Le chant des oiseaux me sortit de mon sommeil. En ouvrant les yeux, j’étais dans un espace en noir et blanc, dans cet endroit, il y avait juste un arbre entouré d’eau.

Un dernier élément était présent, j’étais allongé sur le sol ma tête reposant sur des cuisses.

Cette personne qui me servait d’oreiller n’était nul autre que Mari.

Son visage était resplendissant, elle me regardait le visage souriant en me caressant les cheveux.

Ah je suis donc dans un rêve…

« Yuki-san, tu vas bien? »

Sa voix était exactement la même, mes larmes se mirent à couler.

Je tendis le bras puis posai ma main sur son visage.

Elle la saisit puis la porta contre son visage.

« Mari, je… je t’ai vengé. »

La seule chose dont je me rappelais, c’était d’avoir traversé ce monstre. Ensuite, c’était le noir complet.

« Merci Yuki-san, mais je ne pense pas que tu devrais rester ici plus longtemps. »

Le sentiment de la voir disparaitre une fois de plus me déchira la poitrine.

Par peur, je la fis tomber sur le sol et me positionnai au-dessus d’elle.

Puis avant que je fasse quoi que ce soit, elle prit ma tête dans ses bras et la colla contre sa poitrine.

« Merci Yuki-san, pour tout l’amour que tu ressens pour moi, merci… »

Sa voix tremblait, je me redressai et vis qu’elle aussi pleurait.

« Je veux rester avec toi, vivre avec toi, avoir une famille et vivre en paix, mais tout cela m’est impossible maintenant, mais toi tu peux encore faire ça avec une autre personne. »

Me relevant violemment, notre étreinte fut brisée. Au même moment je saisis ses deux épaules.

« Ne dis pas ça ! Je te veux toi, rien que toi, je n’ai besoin de personne d’autre! »

« Je suis morte Yuki! »

Cette simple phrase me stoppa.

« Vis Yuki-san, tu as encore des choses à accomplir, vis, réalise des choses extraordinaires, que je puisse me vanter d’avoir était l’amante d’un homme aussi respectable. »

Elle approcha son visage du mien et m’embrassa avant de disparaitre.

La zone blanche disparue et l’espace devint noir, au bout de quelques secondes, ma vision me revint.

Ma main remplie de lames était tendue vers Minora qui tenait Al dans ses bras, elle était terrifiée.

Mon corps bouge de lui-même!

J’étais sur le sol, mais mon corps tentait d’assassiner Minora.

« Gardien! »

« C’est pas trop tôt gamin! »

« Explique-toi! »

« Tu es devenu complètement taré, aucun moyen de contrôler cette boule de haine, démerde toi! »

« Tu es vraiment inutile! »

« Baka aniki, reprends-toi! »

Ayumi avait repris sa forme de lance, elle s’était plantée à plusieurs mètres de là m’empêchant de faire du mal à minora.

« AHHHHHH »

Pour me stopper, je transperçai mon bras avec mon autre main, et enfonçai mes doigts dans le sol pour l’empêcher de bouger.

Contrôler ce bras était la seule chose dont j’étais capable actuellement.

« Mi..no..ra…enfuis…toi. »

Mais alors qu’elle tentait de s’éloigner, mes ailes lui foncèrent dessus.

A cet instant, un bruit de foudre se fit entendre, mes ailes de mana se firent désintégrer.

« La crainte du chef était donc réelle. »

Un homme aux cheveux blonds maniant une épée énorme se présenta devant moi.

Il ne devait pas avoir plus de 25 ans, un corps de statut grec et un visage d’ange.

Mais alors que je le regardais, mon corps se remit à bouger.

« Yolande-chan, ça fait longtemps, je suis venu te chercher sous ordre de ton père.

Mais avant peut-on m’expliquer ce que cette chose répugnante fait là? »

« Ne traite pas de répugnant une personne faisant de son mieux pour se contrôler. »

Son visage angélique afficha un air sombre qui terrifierait même un dragon.

« Les Nobles, peu importe leur monde d’origine, n’ont rien à faire sur cette terre. »

Son épée levée au-dessus de la tête, des flammes azur l’enveloppèrent.

« JE DÉBARRASSE CETTE TERRE DES IMPURS PAR MES FLAMMES, PURIFIE HÉPHAÏSTOS! »

Mon propre jugement semblait avoir sonné, mais au même moment, Sora, Yolande et Myuri, se mirent devant moi.

Ils n’ont aucune chance de survivre à cette parole!

« Par la sainte terre, je suis la protectrice, que cet être vivant écoute ma parole, interviens sylvain! »(Gnomide)

La petite semblait totalement épuiser, mais mon corps répondait enfin à mes ordres.

Ayumi ayant repris sa forme de lance je la tirai vers moi.

« Ayumi! »

« PAR MES FLAMMES, JE PROTÈGE LA PORTE DES ENFERS, DÉVORE CERBERUS! »(Ayumi)

« PAR MES FLAMMES, JE PROTÈGE LA PORTE DES ENFERS, DÉVORE CERBERUS! »(Yuki)

Ayumi se sépara en deux laissant apparaitre une lame de flamme noire .

Je sautai au dessus d’eux et interceptai son épée.

Nos deux lames se rencontrèrent, nos deux pouvoirs étaient presque égaux, les flammes noirs et bleues se dévoraient entre elles.

Si nous continuions sur cette lancée, toute cette puissance risquait de se combiner, les dégâts provoqués dans les environs seraient irréversibles.

Je tournai Ayumi, puis repoussai l’attaque vers le ciel, une colonne de flammes s’éleva dans les airs dispersant les nuages aux alentours.

Mon pouvoir disparut petit à petit, m’obligeant à me servir d’Ayumi pour rester debout.

« Il semble que tu sois à bout, meurs. »

« Veuillez arrêter, cette personne doit rester en vie pour plusieurs raisons. » (Yolande)

« Yolande chan bouge de là »

Il la regardait d’un regard noir, elle tremblait de tout son être.

« Moi la princesse primordiale Emilia Ashford II te demande à toi le chevalier de la droiture d’écouter ma demande. »

Le visage de l’homme se figea quand il aperçut le visage d’Émilia.

« J’ai reçu un rapport indiquant que vous aviez été enlevé, c’est donc ce monstre le responsable, je vais de ce pas mettre fin à sa misérable vie. »

Émilia s’avança en titubant et tomba sur moi.

Elle respirait difficilement, son souffle sur mon torse était faible.

« Je suis lié à cet homme, si jamais vous le tuez, vous me condamnez. »

Dans un dernier effort, elle prononça cette phrase avant de perdre connaissance.

« Tchhh! »

Il s’approcha de moi avec son doigt rempli de mana et appuya sur ma tempe, je me sentis sombrer, et encore une fois, tout devint noir.

***

 (Narrateur:Arthur Eddal)

Assis sur ma chaise, je regardais les oiseaux sur le bord de la fenêtre tout en buvant ma tasse de thé.

 » Cette journée n’est-elle pas magnifique, Nilidia. »

« Veuillez vous remettre au travail chef, les dossiers accumulés ces derniers jours sont assez impressionnant, je vous demande donc de faire votre travail. »

Nilidia était ma secrétaire de la race des hommes bête.

Ses oreilles de chien étaient assez mignonnes, mais là n’était pas la véritable raison de sa beauté, des cheveux longs descendant jusqu’à ses cuisses, un corps de Bimbo, n’importe quel homme dans ce monde craquerait devant ce corps de rêve.

« Niidia je t’aimeuhhh »

Elle se retourna, avant de me frapper violemment les bijoux de famille.

« Veuillez garder votre sérieux, si vous continuez ce harcèlement, je vais en parler à votre fille. »

Son regard était terrifiant, je me mis à genoux devant elle en lui demandant de bien vouloir m’excuser.

Puis le portail de la guilde se mit en route.

« Nilidia, cette utilisation était-elle prévue? »

« Non, aucune demande n’a été faite. »

Sept personnes traversèrent la porte suivie d’un loup blanc.

« L’unité d’exterminateur Whites gods est rentrée. »(Yolande)

« Exterminateur de Rang SSS Victor Beyas, est de retour de sa mission. »

Au début, j’étais rassuré, mais en regardant de plus près je vis que Victor portait sur son épaule un Démon.

« Victor que t’as-t-il pris de ramener un démon au QG! »

L’aura qui se dégageait de ce démon n’était définitivement pas normale.

« Disons que l’on a eu un léger problème. »(Victor)

« Je t’écoute. »

Il se gratta la tête avant de se retourner vers Myuri et de prendre la personne qu’elle portait.

« Ce monstre est lié à cette personne, la princesse Emilia Ashford II. »

Ma chaise étant dans mon dos je me laissais tomber dessus en soupirant.

Bordel, tout se passait bien, et il a fallu qu’une chose pareille se produise.

« Je voudrais lui faire subir l’épreuve des héros. »

Je recrachais la totalité de mon thé à l’entente de cette proposition.

« As-tu perdu la tête?!

Je ne suis pas stupide, si tu n’as pas tué ce démon c’est que ça a un lien avec la princesse, s’il meurt pendant cette épreuve, sais-tu les problèmes que ça risque d’engendrer? »

« J’en suis tout à fait conscient, puis s’il réussit il gagnera la confiance des exterminateurs. »

« Des rangs S sont morts pendant cette épreuve. Toi même, tu as frôlé la mort en la réalisant. »

Étant certain de l’avoir dissuadé, je repris une gorgée de mon thé.

« Il n’y a aucune raison de s’inquiéter pour lui. »

Son regard montrait qu’il était sûr de lui.

« Et puis-je savoir pour quelle raison? »

« Ce démon a réussi à faire jeu égal avec moi alors qu’il venait de combattre une abomination. »

Ma tasse tomba sur le sol après ce qu’il venait de m’annoncer, ce monstre était capable de rivaliser avec l’un des plus puissants exterminateurs.

« Et donc, qui va l’accompagner? Tu sais que dans cette épreuve deux personnes doivent participer. »

« La princesse me semble logique,non? »

A-t-il perdu la tête!?

« La plaisanterie a ses limites Victor. »

« Je pense aussi que ce choix est le plus judicieux. »(Myuri)

« Je suis du même avis que Myuri » (Yolande)

« Même vous, vous êtes d’accord… »

« J’ai entrainé la princesse au combat, je pense que Yuki a une entière confiance en elle. »(Myuri)

« Yuki? »

« C’est le nom du démon, père, il nous a sauvé la vie à plusieurs reprises, je vous demande donc de bien vouloir, accepter qu’il participe à l’épreuve. » (Yolande)

Je n’ai pas d’autre choix…

« Qu’on l’emmène à l’épreuve, et… »

« STOP! »(Gnomide)

Un petit être sortit de la crinière de ce démon.

« Je n’accepterais pas qu’on emmène le seigneur dans cet état. »

Qu’est-ce qu’un Gnome fait ici!?

Les surprises arrivaient les une après les autres.

« Dans deux jours, il sera totalement rétabli, mais en attendant je ne laisserais personne emmener ce seigneur. »

« Pourquoi l’appelles-tu seigneur? » (Victor)

« Parce qu’il est celui qui protégera le monde, tel est le destin de l’Emperor. »(Gnomide)

Publicités

14 réflexions sur “Serment Chapitre: 22, Le retour à la raison

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s