Royaume Gobelin Chapitre 52.99: Conclusion entre la Lance et l’Épée

Salut à tous,

Donc une sortie cette semaine! Yeah, c’est un miracle!

Voilà, je vais essayer de faire une sortie par semaine, mais c’est tendu avec le boulot. De toute façon, c’est l’été, c’est les vacances, donc ça me fait une excuse pour sortir moins de chapitres! Vous avez pas le temps de les lire si vous avez pas internet dans vos piaules de vacances.

Sinon bonne nouvelle: la traduction de RG américaine a reprise, donc on se retrouvera pas comme des cons sans nouveaux chapitres 😉

Enjoy, mes petites brebis réfractaires

Chapitre 52.99: Conclusion entre la Lance et l’Épée

[Nom] Reshia Fel Zeal
[Race] Humaine
[Niveau] 30
[Classe] Disciple de Zenobia, Sainte.
[Attributs] Lumière, Saint.

◆◇◆

L’épée de Lili égratigna Gi Ga. Ce n’était qu’une attaque, pourtant, elle laissa 3 cicatrices sur le corps de Gi Ga.

A la fin de l’assaut, Gi Ga s’engouffra dans l’ouverture et d’un mouvement expert, frappa de sa lance.

L’attaque visait le centre de gravité de Lili. En toute logique, c’était inesquivable, mais…

« Fuu. »

En une expiration, elle accéléra et prit Gi Ga par son flanc droit.

Gi Ga, en pleine frappe, mit toute sa force dans sa jambe artificielle pour se retourner. Et remontant sa lance, para l’attaque de Lili.

« Tch. »

« Gu! »

Qui est sorti vainqueur de cet échange?

Lili fronça les sourcils en voyant son attaque se faire bloquer. Dans le même temps, elle baissa la tête pour esquiver le coup violent qui lui arrivait dessus. La férocité de l’attaque déclencha une montée de sueur froide dans le dos de Lili, mais décidant de l’ignorer, elle fit un pas en avant.

Si elle avait reculé à la place pour augmenter la distance, elle se serait retrouvée en danger. Pour le moment, elle semble avoir l’avantage, aussi bien en terme de skill que d’attaques réalisées, mais elle n’arrive pas à donner le coup final.

La défense de Gi Ga au corps à corps était anormalement solide et fiable.

Son maniement excentrique de la lance et sa vitesse de retrait, ses mouvements étaient plus rapides que ceux de Lili…

L’adversaire de Lili était indubitablement fort.

Pas en tant que monstre, mais comme guerrier.

La marque de sa défaite, le mur qu’elle devait raser, était en ce moment, juste sous ses yeux.

Non seulement Gi Ga n’est pas gaucher, mais c’est la première fois qu’il combat depuis qu’il a perdu son bras. Naturellement, Lili, qui pouvait utilisait toute sa force menait la danse.

Et il n’avait pas encore porté de coup décisif. Il comprenait bien cette situation.

Il avait à peine eu l’opportunité d’attaquer au cours de ce combat. Et bien que petites, les blessures qu’il avait reçu commençaient à s’accumuler.

Lili s’était donnée du mal pour lui procurer une prothèse, pour avoir un duel équitable. Donc il se devait de lui donner un vrai combat. Ce serait la plus grande insulte que de perdre sans avoir pu montrer l’étendue de ses capacités.

La joie du combat dont faisait preuve Gi Ga se changea en véritable désir de vaincre lorsqu’il prit un pas de plus.

Attendant le moment où l’arme de Lili redescendait, il effectua un mouvement de balayage. Ses yeux s’habituaient petit à petit aux mouvements de Lili. Mais bien que son attaque aurait dû transpercer les défenses de n’importe quel autre aventurier, Lili possédait le skill <<Echo Steps>> lui permettant de créer de la distance et corriger sa posture.

Mais le moment où elle activa le skill, Gi Ga sauta en arrière.

En conséquence, l’écart entre les deux se creusa grandement.

Lili semblait avoir voulu poursuivre sa charge et elle ne put qu’incliner la tête de surprise quand Gi Ga recula. Dans cet instant d’incompréhension, la lance de Gi Ga lui passa à côté du visage.

« !? »

Incapable de contenir sa peur, elle prit ses distances. Mais Gi Ga ne la laissa pas faire. Il la harcelait de coups de lances au fur et à mesure qu’elle creusait la distance.

C’était sans nul doute grâce à la longueur de son bras.

« Alors c’est ton plan, » murmura Lili en observant la posture de Gi Ga les yeux écarquillés.

Gi Ga n’avait qu’une main, donc il n’avait pas d’autre choix que de tenir  la lance par la poignée pour frapper et balayer. Et grâce à sa vitesse, Lili pouvait le malmener en mêlée.

Mais dans sa position actuelle, Gi Ga n’avait besoin de tenir que le bout de sa lance.

Ce simple fait lui permettait d’augmenter la distance entre eux.

De plus, couplé à son long bras, la grande distance ainsi créée rendait la possibilité de se rapprocher avec le skill <<Echo Steps>> de Lili impossible.

Cette posture était faite pour des coups d’estoc. Lili ne pouvait pas contre-attaquer. Car dès l’instant où elle sautait pour esquiver, la lance se rétractait pour frapper à nouveau.

Elle ne pouvait sauter sans réfléchir.

Cela reviendrait à abandonner ses défenses.

Puisque Gi Ga ne pouvait pas gérer sa vitesse, elle avait adopté une posture dédiée au corps à corps. Une fois de plus, malgré la distance, elle devait réduire la portée, et revenir à la mêlée pour pouvoir gagner.

Ce n’était pas un problème.

Seulement une question de timing, la lance la toucherait t-elle ou pas si elle passait sur le côté.

Déterminée, un sourire féroce apparut sur son visage.

—-Le plus simple est toujours le mieux, non?

Riant silencieusement, elle brandit l’épée au dessus de son épaule, et adopta une posture en Chudan-no-kamae.

Elle se concentra un maximum, observant particulièrement le bout de la lance.

Expirant doucement, elle pouvait même sentir la poussière frôler sa peau.

Du moment qu’elle pouvait voir la lance arriver, elle serait capable de l’esquiver. C’est pour ça qu’elle avait adopté la posture en Chudan.

Grinçant des dents, elle activa <<Echo Steps>>. Au même moment, Gi Ga avança de son côté. Lili resta surprise. Gi Ga frappa d’une manière différente, et Lili réussit tant bien que mal à le parer en Chudan.

Mais la puissance de l’attaque était telle qu’elle fut projetée.

Son corps rebondit sur le sol.

La vision sens dessus dessous, elle comprit enfin ce qu’il venait de se passer.

Gi Ga avait desserré sa prise sur le bout de la lance, et au moment où Lili bougea, il fit de même. La raison pour laquelle sa lance était abaissé vers le sol n’était pas à cause du poids de la lance, c’était pour pouvoir changer de position plus facilement.

—- Il lit à travers tous mes coups!

Le choc s’empara de Lili, en même temps qu’une douleur aiguë assaillait son bras gauche.

—- Il est cassé.

Une nausée accompagna la douleur, et sa vision se brouilla.

—-Je vais perdre.

A cette pensée, elle leva ses yeux larmoyants. Au coin de sa vision se trouvait Gi Ga, toujours la lance en main, et Reshia qui les observait anxieusement.

—-Mais!

Elle grinça si fort des dents qu’elle allait les casser.

Elle prit son épée qui était intacte, et la brandit de son bras droit.

Son bras gauche, lui, pendait lamentablement comme un poids mort.

Et malgré ça…

« Je te surpasserai, » déclara t-elle.

Sa voix tremblait, mais elle parla sans laisser de place au doute.

Elle aurait dû rester beaucoup plus calme cette fois où elle avait combattu le Roi.

Le regret et le chagrin l’envahissaient quand elle pensait à ce moment dans la forêt.

Elle avait combattu des gobelins par le passé, mais jamais aussi fort que ça. Elle pensait également que tout se passerait bien du moment qu’elle suivait son Senpai aventurier, Keifel.

Mais au final, Reshia, qu’elle était censée protéger, se fit capturer par les gobelins.

Les jours heureux qu’elles connaissent aujourd’hui découlent de ces événements.

Et c’est seulement grâce à ce roi gobelin qu’elles côtoient.

Si cela avait été quelqu’un de beaucoup plus hostile comme les orcs ou les ogres, alors…

Pas la peine de ressasser la question. C’est évident. Reshia se serait faite attaquée, et sa jeune vie détruite.

Et le seule responsable aurait été Lili.

Elle ne pouvait pas se le pardonner. Non.

La peur et le regret qu’elle a ressenti ce jour doivent être vaincus maintenant.

Elle doit la surpasser.

Alors, elle brandit l’épée de son bras restant.

C’était cruellement lourd.

Gi Ga semblait calme, mais en y regardant de plus près, des gouttes de sueurs lui parcouraient le visage.

—- Alors tu es aussi blessé.

Un des préceptes souvent donné de l’école du style Zweil…

« Quant tu souffres, l’opposant doit souffrir aussi. »

C’est idéalisé, mais c’était les mots de son vénérable maître. Et aujourd’hui, ces mots résonnaient encore en elle.

Se rappelant le souvenir de son maître, un son du verre en train de se briser retentit au loin.

De la main droite, elle porta un coup d’épée…

◆◇◆

Voyant Lili ramener son épée au dessus de la tête alors que son bras gauche pendait, Gi Ga écarquilla les yeux, choqué.

Sa volonté semblait au plus bas quelques instants plus tôt, et maintenant…tout le doute avait disparu de son regard.

Malgré le bras cassé lors de ma dernière attaque.

—-Et bin, la résolution de cette fille me donne envie de l’admirer.

Eux, les gobelins, nés dans le seul but de se battre le savent bien. La volonté fait tout.

Sans elle, on est dépossédé.

Le roi lui même se tient à son ambition lointaine. C’est pour cela qu’ils combattent, pour se tailler un chemin vers la réussite de leur roi.

Il était pareil. Il souhaitait combattre pour son roi.

Car cela représente tout.

Mais la fille devant lui, Lili, ses yeux étaient différents.

Si elle le souhaitait, elle pourrait vivre d’une autre façon. Elle pourrait cultiver la terre, coudre des vêtements…tant de possibilités à choisir, et pourtant elle choisit la voie du combat.

Cette volonté est digne de respect!

C’est donc normal qu’il donne tout ce qu’il a pour l’écraser!

Faisant un pas de sa jambe artificielle, il donna un coup de taille avec sa lance. La tenant au milieu de la poignée, il visa le centre de son adversaire. Une attaque difficile à esquiver.

« Nu. »

Cette attaque aurait dû écraser la volonté de son opposant.

Mais à la place, Gi Ga resta les yeux grands ouverts sous le coup de la surprise. La pointe de sa lance s’était retrouvé enfoncé dans le sol alors que Lili le regardait calmement.

—-Très bien, je vais tenter le tout pour le tout.

Il plongea, balaya, frappa de taille et d’estoc.

Il attaqua Lili par tous les moyens dont il disposait pour percer sa défense.

Mais à chaque fois, sa lance se faisait repousser vers le sol.

D’où tirait-elle cette force? Son bras gauche n’était qu’un poids mort. Des perles de sueurs lui gouttaient au niveau des sourcils. Elle était clairement fatiguée.

—-Non.

C’est faux. Ne l’a t-il pas reconnu tout à l’heure?

Cette humaine est forte.

Ce n’est pas qu’il avait du mal, mais qu’elle avait la force de le contrer.

Et elle n’avait jamais été aussi forte que maintenant.

Même exténuée, elle est forte!

Son esprit guerrier s’éveilla, excité, il lui criait de se battre.

Ces émotions s’enflammèrent comme la braise au fond de ses yeux, lui hurlant de vaincre l’ennemi devant lui!

« GURUuUAAA! »

Avec ce cri, il libéra la plus puissante de ses attaques.

Droit vers sa cible, il attaqua, et il fut dévié sans efforts. Il s’y attendait cependant. Car c’était l’adversaire le plus fort qu’il avait combattu jusqu’à présent.

Il s’approcha à nouveau, dans un mouvement de balayage de sa lance, qui fut également paré.

La pointe de l’épée se redressa lentement vers le ciel, regagnant sa position de départ une fois de plus.

A ce moment là, il comprit. C’était l’instant final, l’apogée de ce duel.

Le bout de sa lance pointée vers le bas, il avança pour rencontrer l’épée descendante.

—- Je l’encaisserais!

A cette distance, c’est lui qui devrait triompher.

Pourtant, il eut le sentiment qu’un bloc de glace lui glissait le long du dos.

Il le sentit dès le moment où il croisa les yeux de Lili.

Juste un instant, il eut la certitude que son arme se ferait brisée.

L’arme de Gi Ga était une lance en fer. Le bout, la poignée, tout était en fer.

Logiquement, c’était impossible qu’elle se fasse couper.

Mais les yeux vides de Lili tirèrent des sonnettes d’alarme dans l’esprit de Gi Ga.

« Vais-je y arriver? » se dit-il.

Il mit toute sa force dans ses jambes pour faire un pas de côté.

Du sang jaillit là où la jambe artificielle s’enfonçait dans sa chair, mais il n’avait pas le temps de s’en soucier.

La lance en fer qu’il tenait devant lui fut soudainement tranchée en deux. De plus, parce qu’il avait réagi trop tard, même sa jambe artificielle fut touchée.

« Uoooaaa! »

Lili laissa échapper sa rage de vaincre.

Alors que Gi Ga pensait que la situation tournait au vinaigre, il prit le bout de sa lance dans la gueule et se jeta sur le sol à 3 pattes.

La posture d’une bête sauvage.

Bien qu’il se soit mit au sol, Lili ne montrait aucun signe d’hésitation, et il accéléra donc.

Sa jambe artificielle s’était raccourcie avec la dernière attaque, et c’était plus pratique pour lui d’être dans cette position que de tenir debout.

Il se déplaça à une vitesse qui le surprit lui même alors qu’il partait sur le flanc de Lili.

Il bougeait si vite qu’il avait l’impression d’avoir fait ça tout sa vie.

—- C’est maintenant!

De sa position basse, il utilisa son corps comme un ressort pour bondir en avant.

Lili écarquilla les yeux devant cette masse qui lui arrivait sur le côté à la vitesse d’une balle de revolver.

Dans le même temps, Gi Ga s’empara de la lance dans sa bouche et frappa Lili sur son flanc à découvert.

◆◇◆

Lorsqu’elle ouvrit les yeux, c’est le ciel bleu et le visage souriant de Reshia qui l’accueillirent.

« Ahh, j’ai perdu, » sourit pleinement Lili en grinçant de douleur. « Mes excuses, Dame Reshia. »

« Pour quelle raison? » demanda Reshia.

« Je n’ai pas pu respecter ma parole. »

Si tu dois te battre, alors gagne. C’était la condition que Reshia avait donné, mais elle n’avait pu la remplir.

« …Par le passé, j’ai également lu l’histoire d’un certain chevalier, » dit Reshia en appliquant ses mains sur le bras cassé de Lili pour la soigner. « Ce chevalier a surmonté la défaite, et est devenu un chevalier au grand cœur. C’est mon rêve d’être protégée par un tel chevalier. »

Les mains bienfaitrices de Reshia couvrirent les yeux de Lili.

« Miss Lili, vous êtes un chevalier brillant, vous savez? »

Des larmes mouillèrent les mains de Reshia.

◆◇◆

Lili Aureya

La [Condition Anormale] malédiction d’Altesia a été levée, <<Talent Inné>> et <<Troisième Œil>> peuvent maintenant être utilisés.

Le niveau a augmenté:

56 -> 60.

[Skill] <<Talent Inné>> la vitesse d’apprentissage est plus élevé.

[Skill] <<Troisième Œil>> vous pouvez prédire les mouvements d’un adversaire d’une classe inférieure à la vôtre.

[Skill] <<Brise Fer>> si votre maîtrise de l’épée est supérieure ou égale à celle de l’adversaire, vous pouvez briser son arme de fer.

Gi Ga Rax

Grâce à la compensation apportée par la prothèse, la force ne diminue que de 30%.

[Skill] <<Âme Indomptable>> acquise. Le maniement de la lance est aussi efficace à une main qu’avec deux.

[Skill] <<Aperçu>> En combat contre un opposant de classe inférieure ou égale, il est possible de voir leur faiblesse.

Le niveau a augmenté:

87 -> 89.

Note de l’Auteur:

Ainsi, le vainqueur est Gi Ga.

Mais en terme de croissance, Lili a tiré la meilleure carte.

Je pensais montrer les statuts d’autres personnages que le héros, et cette fois-ci, c’était le tour de Reshia.

Je montrerai les descriptions de ses skills quand je pourrais. Je veux le <<Talent Inné>> moi aussi!

Note de Exserra:

Le bruit de verre brisé, c’est comme pour le héros, ça montre le moment où la malédiction d’Altesia sur Lili est annulée. C’est pour ça qu’elle peut utiliser brise fer et le reste.

8 réflexions sur “Royaume Gobelin Chapitre 52.99: Conclusion entre la Lance et l’Épée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s