Royaume Gobelin Chap: 59

Salut à tous,

Désolé pour l’absence de nouvelle! Comme je l’ai dis, je suis pas mal occupé IRL, avec le taf, des exams et des problèmes personnels.

Je vous avoue que j’avais pas prévu de sortir de chapitre mais j’ai reçu un don récemment…du coup je me suis motivé. Cela dit j’ai enlevé les liens pour les dons, parce que je ne veux pas que vous dépensiez de l’argent pour des chapitres qui sortent rarement vu mon emploi du temps chargé.

Cela dit, un petit peu de teasing puisque je fais quelques trucs quand même en rapport avec l’écriture:

  • je vais peut être participer à un projet d’écriture commun avec un auteur de Soreyawri.
  • le dit auteur qui sait dessiner m’a fait des dessins pour EDS: cartes et blasons. Je vous met la carte non complété du monde pour vous montrer vite fait l’allure 😉
  • je continue d’écrire EDS mais je préfère avoir plusieurs chapitres d’avance avant de publier histoire de pas se retrouver avec des périodes d’attente trop longues.

Chapitre 59: Remous

[Race] Gobelin
[Niveau] 10
[Classe] Lord; Chef de la horde.
[Compétences] <> <<Volonté de l’Insurgé>> <> <<Maîtrise de l’Épée B+>> <<Cupidité Insatiable>> <<Âme du Roi>><><<Œil du Serpent Bleu>><><<Œil du Serpent Rouge>><><<Âme du Berserker>><><><>.
[Divine Protection] Altesia, Déesse des Enfers.
[Attributs] Ténèbres, Mort.
[Bête Subordonnée] High Kobold Hasu (Lvl 1), Loup Gris  Gastra(Lvl 1), Cynthia (Lvl 1) Roi Orc Bui (LvL 36).

◆ ◇ ◆

« Mon roi, je sens l’odeur du sang. » A dos de Double-Cou, sa hache en main, Gi Gi menait ses chiens sauvages à la recherche d’une piste.

« L’ennemi? »

Si les choses se passent bien, on pourra les capturer.

« Non, c’est… » la voix de Gi Gi se tut et j’eus un mauvais pressentiment.

« Nos alliés? »

C’est la guerre, et je m’étais faits à l’idée que nous n’en sortirions pas indemnes. Cependant, Gi Za menait la poursuite, comment ce sang pourrait-il être le nôtre.

Attend…une embuscade?

« Suivons la piste. »

Quoi qu’il en soit, on ne peut pas rester là sans rien faire. Il faut vite les récupérer et les transférer au village Ganra s’ils ont besoin de soins.

« …Roi! » le premier à les découvrir fut bien sûr, le beast warrior, Gi Gi.

« Terrible. » C’est le mot qui s’échappa de mes lèvres. Devant moi s’étendait mes hommes, blessés et épuisés. Ils étaient anéantis et faibles, pas une once de volonté visible dans leurs yeux.

« Mes excuses, mon roi. » Du sang coulait de l’épaule gauche de Gi Za. Si ce n’avait été pour le magicien du vent, Gi Do, le soutenant, il n’aurait pas pu tenir debout.

« Comment? Alors que tu dirigeais l’escouade? »

« Tout ce que je pourrais dire sonnerait comme une excuse. Au final, j’ai fait un mauvais choix. »

L’expression abattu de Gi Za me laissa sans voix. C’est moi qui lui avait donné l’ordre de poursuivre. Pas seulement parce que je lui fais confiance, mais parce qu’il avait la force de les écraser. De plus, il est intelligent et sait s’adapter. Avec toutes ces qualités, c’était un être redoutable qui pourrait être l’équivalent d’un chef de horde.

Pourtant, il a perdu.

 » Je vois. Quoi qu’il en soit, amenez les blessés au village Ganra. Ça ne pose pas de problèmes, n’est-ce pas Gilmi? »

« Bien sûr, je vous donne des guerriers pour les guider. »

Acquiesçant d’un signe de tête, je me retournai vers mes guerriers vaincus.

« Vous m’avez déçu! »

Surpris, les gobelins rare me regardèrent, effrayés.

« Roi, c’est mon… » tenta d’intervenir Gi Za mais je le stoppai net, fixant les gobelins défaits.

« Combien de temps comptez-vous désespérer! »

Comme s’ils avaient reçu un choc électrique, tous levèrent la tête.

 » Vous avez perdu, et alors? Ça suffit pour être découragé? Si vous avez perdu cette fois, vous devez rétablir l’équilibre en triomphant demain! »

Je dois les faire sortir de leur attitude de vaincu. Sinon, ils ne pourront mener les combats à venir.

« Gi Gi, Gi Ji, explorez la zone. Cherchez toutes traces d’un mouvement ennemi! »

« A vos ordres. » s’exécutèrent les deux gobelins.

« Si vous êtes de vrais guerriers, vous vous relèverez. Rappelez-vous! Rappelez-vous la bataille contre les orcs! En ce temps, il y’avait peu d’espoir, pourtant vous n’aviez pas abandonné, alors pourquoi le faire aujourd’hui!?

Vous êtes les guerriers du roi! Si vous en êtes dignes, reprenez-vous, relevez-vous et suivez-moi! »

Ma voix résonna avec force, les regards apeurés disparaissant peu à peu chez les gobelins.

« Guerriers, je vous donne une chance. Suivez-moi et regagnez votre honneur! »

« …Moi Roi, vous avez raison et nous avions tort. » s’inclina Gi Jii aux Yeux Grands Ouverts, la flamme du combat ravivé dans ses yeux.

« Je laisse les blessés entre tes mains Gi Za. Ce sera la punition pour ta défaite. » Gi Za avait l’air de vouloir venir malgré ses blessures, d’où mon idée de punition. Je le vis grimacer du coin de l’œil, mais je continuai à parler à mes guerriers à présent debout.

« Gi Gu, tu seras l’avant-garde. Gi Jii, Gi Zu, Gi Do, vous serez en soutien ».

Désolé mais tous ceux qui me seront sur ma route signent leur arrêt de mort. Normalement, je penserais à faire des prisonniers mais pas cette fois.

Rien ne m’effraie plus que d’échouer cette nouvelle expédition.

« En route! »

« Pour le roi! » lança Gi Gu Verbena en tirant son épée, boostant le moral des troupes.

A mon commandement, la horde se mit en marche.

◇◆◇

Après la bataille contre Gi Za, Aluhaliha a rejoint Rashka, le chef des gobelins Gaidga. Ils décidèrent de se regrouper.

« Ils n’ont pas l’air en forme » grommela Rashka à personne en particulier. Avec l’aide des Paradua, il avait rassemblé les Gaidga dispersés.

Rashka pensait que ses troupes seraient remotivés après être rassemblées, mais les gobelins tremblaient comme des faons égarés.

L’ennemi était si terrible? Il avait du mal à croire que quelqu’un puisse insuffler une telle peur chez les Gaidga.

Ils ont toujours été immunisé contre la peur. Ils étaient en compétition avec les autres tribus, Ganra, Paradua, Gordob mais malgré ça, tout le monde savait qu’ils étaient les plus courageux et les plus forts.

Pourtant, ils tremblaient.

Qui était cet ennemi?

 » C’est assez? » demanda Aluhaliha qui avait rassemblé les Gaidga dispersés.

Rashka secoua la tête. « Pas encore. »

« Juste pour te rappeler, mais si nous prenons trop de temps, les ennemis pourront se remettre sur pied. »

« Je sais. »

Bien qu’il le sache, il avait besoin de réunir assez d’hommes pour reprendre leur village et conquérir Ganra. S’ils ne faisaient pas assez attention la prochaine fois, ils ne s’en sortiraient peut être pas.

 » Mis à part ça, comment-étaient les gobelins qui soutiennent Ganra? »

« Rien de spécial…c’est ce que j’aurais aimé dire, mais s’ils se remettent sur pied, on ne pourra pas les ignorer. Leurs troupes arrivaient à éviter mes lances tout en ripostant. »

« Hmm… »

La lance de Aluhaliha cumulé avec la puissance de Jirouou (son tigre) est en aucun cas facile à esquiver. Le faire tout en ripostant n’est pas quelque chose qu’on peut prendre à la légère.

De plus, ce n’était pas leur chef qui les menait. Cela en dit long sur la force de leurs guerriers.

« J’ai entendu que tu as pu parlé avec leur chef? »

« Oui, le Roi de l’Est du village de Gi. Il avait la peau grise et trois cornes, dont l’une était recourbé. Il avait même une queue. »

 » Ce serait donc la classe des Lord dont parlent les légendes. Les anciens aussi avaient dû appartenir aux Lord. »

« Bien sûr, cela ne veut pas dire qui est l’égal des anciens, mais… »

« Il est certainement fort. Mais…pourquoi? Pourquoi il rejoindrait les Ganra et avec ce timing? »

Qui sait? avait l’air de dire Aluhaliha en penchant la tête sur le côté.

« Tu n’as pas l’attention de lui proposer de s’allier à toi? »

Le visage de marbre, Rashka inclina la tête.

« Si possible, oui… »

Puisque Rashka n’avait pas assez d’hommes, il se dit qu’il pourrait leur jouer quelques mauvais tours.

Tout ce qui compte, c’est la victoire.

Il fit face au mécontentement de Aluhaliha et le réprimanda. « Ce n’est pas le moment de se battre entre gobelins. C’est une course contre le temps et tu devrais le savoir. »

« Mais quand même… » dit Aluhaliha insatisfait, avant acquiescer à contre cœur.

Pour Rashka qui était plutôt avare en paroles, son long discours indiquait qu’il était pris de court. Il avait perdu son village. La moitié de ses hommes tués. Malgré tout ça, il se tenait fermement comme un rocher immuable, sans montrer aucun signe de faiblesse.

Sans montre l’admiration qu’il avait pour ce gobelin, Aluhaliha le regarda silencieusement.

En vérité, il voulait le voir en action.

Le roi du village de Gi.

Il pensait même que si l’angoisse comprimant sa poitrine pouvait être mise de côté, il aimerait se battre sérieusement avec lui pour voir sa force.

Ainsi, il pourrait accepter la situation et dire, « alors, c’est ça un roi ».

Mais c’était un chef de horde. Ses convictions développés au cours de ses années à diriger ne pouvait lui permettre ça. Il ne pouvait pas juste se coucher et accepter la défaite.

Pris en étau entre la confiance de Rashka et son envie de voir un roi, le cœur d’Aluhaliha doutait.

Bonus: Carte EDS

Image (8).jpg

Publicités

11 réflexions sur “Royaume Gobelin Chap: 59

  1. Merci pour le chapitre.
    PS:JE me suis trompé de lien…je ne pensais pas trouver un nouveau chapitre ici,depuis le temps je l’avais rangé dans la catégorie ‘traduction arrêté’. En résumé:excellente surprise!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s