Dungeon Defense Chapitre 2 Partie 3

Salut à tous,

Donc, suite au sondage, les chapitres de DD seront plus courts pour faire une sortie par semaine…enfin…j’hésite encore parce que certains passages me semblent vraiment durs à découper.

Idem pour RG, pas sûr d’assurer les sorties parce que je commence une formation au boulot qui me prend pas mal de temps de révision à la maison!

Vous verrez bien ce qui sort au fil des jours!

Enjoy, mes petites brebis.

Exserra.

 

Chapitre 2: Un Démon Fait Son Entrée (Partie 3)

La chambre du Seigneur Démon était un misérable bouge.

« Y’a-t-il vraiment un trésor ici? »

L’endroit avait déjà été pillé et retourné plusieurs fois. Que ce soit le lit ou les chaises, tout le mobilier était sens dessus dessous. C’était difficile de croire qu’une chambre forte se cachait dans un tel endroit.

Le capitaine Riff prit la parole.

« Votre honneur. Dépêchons-nous et ouvrons ce Mooirakkutoung ou je ne sais quoi. »

J’hochai la tête en réponse.

« Oui, ne vous inquiétez pas. Je le sais…ack! »

Je trébuchai en voulant descendre du dos de la nouvelle recrue, me foulant la cheville à dessein.

Les aventuriers paniquèrent.

« Ouch, vous allez bien? »

« Hey! Soutiens le correctement! »

« J-Je vais bien, ça va. »

Je me relevai sur des jambes tremblantes. Le but de cette performance était de provoquer de la compassion. Si j’empruntais à nouveau l’épaule de quelqu’un pour me soutenir, ils risqueraient de ne me percevoir que comme un boulet à traîner.

J’ atteignis un mur en boitant.

« Tout le monde, c’est ici. »

« Ah? Je ne vois qu’un mur. »

« Il y’a une anfractuosité dans la roche seulement visible par les démons. Si l’on place sa main à cet endroit en récitant un sort particulier, la chambre forte s’ouvre. »

Je mentis d’une traite et sans hésitation.

Les aventuriers arboraient des expressions intriguées sur leur visage.

« Oh, de la magie, huh. »

Les aventuriers débutant n’avaient généralement aucune notion de magie, comme les gens de ce groupe qui étaient bûcherons ou fermiers à l’origine. La majorité d’entre eux n’avait probablement même jamais vu la moindre magie. Si je leur disais que c’était de la magie, alors ils ne pouvaient qu’acquiescer et dire « oh, d’accord ».

Je leur donnai une consigne tout en montrant un visage affligé par la douleur.

« Tout le monde, je suis désolé mais veuillez vous éloigner d’au moins 10 pas de moi. »

« Pourquoi? »

« Seul un Seigneur Démon peut libérer la magie pour ouvrir le coffre. Il ne s’ouvrira jamais si un intrus se trouve dans la zone. Si un problème arrivait, un mécanisme de défense pourrait se déclencher et vous blesser. »

« Un mécanisme de défense, dis-tu… »

« Au pire des cas, le trésor serait scellé à jamais. »

Le visage de l’aventurier devint subitement grave.

Comme si je venais de menacer de confisquer le précieux trésor de ces pillards du dimanche, l’effet fut instantané. Suivant mes instructions, tous se mirent en ligne et reculèrent.

Un pas, puis un autre.

Ils m’adressèrent la parole après s’être éloigné d’exactement 10 pas.

« Alors, 10 pas, juste comme tu l’as demandé. »

“……”

Ils étaient étrangement sincères à certains moments.

J’étais admiratif devant leur crédulité, mais je conservai une expression souriante.

« Parfait, exactement 10 pas. Ni plus ni moins. Il y a de bonnes chances que vous ne soyez pas affectés par la magie à cette distance. Bien joué. »

Tous firent un large sourire.

« Ce n’est rien. »

« Je suis un peu perfectionniste. »

Et je pense qu’ils croyaient vraiment ce qu’ils disaient.

Je suis toujours frappé d’émerveillement quand je croise ce genre d’individus si confiants. Des humains avec ce genre de capacité cérébrale avaient quitté la branche des Homo Sapiens Sapiens.

N’est-ce pas un genre de miracle?

Je leur tournai le dos pour faire face au mur.

« Je vais entamer l’invocation du sort. S’il vous plaît, restez silencieux! »

Evidemment, il n’y avait aucune anfractuosité dans le mur. Le trésor était également une pure invention, comme je l’avais dit.

Mais il y’avait quelque chose dont j’étais sûr.

‘Fortune de château.’

Des caractères blancs apparurent sur la surface lisse du mur.

Fortune Château du Seigneur Démon
Somme à retirer: xxx Libra
Solde Total: 100 Libra
※Attention. Si vous retirez trop d’un coup, vous risquez la faillite.

C’était une des fonctions du jeu que j’avais trouvé tout à l’heure.

Grâce à ma position de Seigneur Démon, je pouvais retirer des fonds n’importe où et n’importe quand. Il me suffisait de sortir un paquet de pièces sonnantes et trébuchantes, et le tour serait joué.

Cependant, cela ferait bizarre de simplement leur tendre une bourse d’argent.

Une petite performance s’impose.

Histoire d’ajouter un joli papier cadeau.

Je pris ne grande inspiration, et de tout mon sérieux, je me mis à déclamer.

“Mahabanyabaramildashimgyeong……!”

…… ……

…… J’incantais vraiment ça à voix haute.

A cause de ce que j’avais écris sur le sol en lettres de sang, Minlakdong. Les conversations étaient clairement traduites, mais les aventuriers ne pouvaient pas prononcer ce mot correctement. Donc, la traduction n’était pas à 100% fiable.

“Gwanjajaebosal Hengshimbanyabaramildashi Jogyeonohoengaegoeng Doilchaegoaek, Sarija, Saekbeuligoen Goengbeulisaek Saekjeukshigeong Geongjeukshisaek Soosanghaengshik Yeokbooyeoshi……” (TL note: En fait, l chante un sutra plutôt connu: ‘Heart Sutra‘ extrait du Manayana Buddhism. La traduction de ce sutra est très compliqué et je ne la ferais pas.)

Par exemple, certains mots ne pouvaient pas être traduits dans le langage de ce monde; les formules chimiques comme  H2O ou des termes spécifiques comme ‘Deformation‘. De plus, les mots perçus comme des noms propres n’étaient pas non plus traduits. C’était pour cette raison que ces aventuriers ne savaient pas ce que Minlakdong  voulait dire. Il en est de même pour des choses comme Mahabanyabaramildashimgyeon.

Malgré le fait que Minlak ait le sens de ‘bonheur citoyen’, le mot n’était pas traduit. Même banyabalamildashimgyeon avait un sens, pourtant, ces hommes ne pouvaient pas l’interpréter.

Tout simplement parce que je ne récitais pas ses paroles en pensant au sens qu’elles avaient.

Ainsi.

« C-C’est le langage démon? »

« Je n’en sais rien mais je n’aime pas ça du tout. »

« J’ai l’impression qu’une pince tenaille mon cœur. »

Pour les aventuriers, cela donnait vraiment l’impression que je criai une incantation inconnue.

“Beobgoensang Beulsaenbeulmyeol Beulgeuboojeong Boojeunbeulgam Shigo Geongjeongmoosaek……”

Alors que je continuais d’énoncer le chant à voix haute, je fixais intensément le menu.

Je devais calculer exactement le moment où retirer l’argent.

Fortune Château du Seigneur Démon
Somme à retirer: 79 Libra
Solde Total: 21 Libra
※Attention. Si vous retirez trop d’un coup, vous risquez la faillite.

Je décidai de retirer les 8/10 de que j’avais.

Ce serait suspicieux de retirer une somme ronde 80, alors je fis exprès de n’en prélever que 79.

“Ajaeajae Baraajae Baraseunajae Moji Sabaha—!”

Je levai les bras dans une posture glorieuse.

Après la dernière ligne d’incantation, je pensai le mot ‘retirer’ dans mon esprit.

Là, des pièces d’argent se formèrent dans les airs avant de tomber en cascade.

« A-Argent! C’est de l’argent! »

« Ça fait combien!? »

« C’était vraiment de la magie! »

5 pièces d’argent font l’équivalent d’une pièce d’or. Au total, 395 pièces d’argent se déversèrent au sol. En moyenne, le salaire annuel d’un fermier dans <Dungeon Attack> tournait autour de 15 pièces d’argent.

C’était donc le jackpot pour ces aventuriers.

« Oh! Ooooooh……! »

Le butin formait une jolie pile dans la pièce.

80% de ma fortune s’était retrouvé là en un instant.

Leurs êtres tout entier étaient probablement consumés par l’excitation en voyant autant d’argent tomber devant eux.

« Hey, les gars. Vous n’avez pas oublié qu’on partage l’argent équitablement entre chacun d’entres nous, n’est-ce pas? »

« Bien sur. Celui qui essaye de revenir sur sa parole, je le tue! »

Les aventuriers observaient le monticule d’argent avec des yeux injectés de sang.

L’odeur de la cupidité s’échappant par tous les pores de leur peau.

Fortune Château du Seigneur Démon
Somme à retirer: xx Libra
Solde Total: 21 Libra
※Attention. Si vous retirez trop d’un coup, vous risquez la faillite.

La dernière pièce tomba finalement.

Comme une meute de loups, les aventuriers se ruèrent dessus.

Quel impatience…

Attendant qu’ils fassent le premier pas, je levai prestement la main

« N’approchez pas tout de suite! Vous serez maudit! »

« M-Maudit? »

En entendant ce mot dérangeant, ils s’arrêtèrent net.

Je tombai à genoux, et comme si j’étais touché par une douleur intense, je me mis à gémir.

“Gaaaah……!”

Je tordais les traits de mon visage du mieux que je pouvais.

De la mousse blanche sortait de ma bouche.

Les aventuriers restaient paralysés devant cette situation inattendue.

« Q-Que se passe t-il!? Il est touché par la magie noire! »

Pour rendre la mise en scène plus crédible, j’appuyai ma cheville cassée contre le sol. La douleur irradia dans mon corps tout entier. Un cri d’agonie s’échappa de mes poumons.

“Aack— Kuaaaaaaaaaaaaah!”

J’hurlai à la mort en me couvrant les yeux de mes mains. Se faisant, je jetai un coup d’oeil aux aventuriers entre l’écartement de mes doigts. Leurs visages avaient tourné pâle. Certains d’entre eux essayaient même de s’éclipser. Sans doute une de mes meilleures performances.

« Oh mon dieu, c’est terrible… »

« Que se passe t-il? Ça va!? »

Une des plus braves parmi eux essaya de s’approcher, mais je l’en empêchai.

« N-N’approche pas! C’est le prix à payer pour l’utilisation de magie noire…si tu t’approches, aaagh, tu pourrais aussi être affecté…kuh, gaah! »

« Hiiih! »

L’homme ne bougea plus.

Les aventuriers avaient vu des pièces d’argent se matérialiser sous leurs yeux à partir de nulle part. Pour eux, c’était de la magie. Ils ne pouvaient que me croire quand je leur parlais de magie noire.

Ils commencèrent alors à chuchoter entre eux.

« Est-ce qu’il nous a dit de reculer…pour nous protéger? »

« C’était sa chance de se débarrasser de nous…. »

Oui.

C’était la réaction que je voulais.

Si mon plan devait fonctionner, je devais augmenter leur affection à mon égard le plus haut que je le pouvais. Et qu’est-ce qui aurait le plus d’impact sur une personne?

Quand quelqu’un sacrifie sa vie pour celle des autres.

Comme maintenant.

“Huaaaaaaak!”

J’hurlai d’agonie de plus belle.

« A-Attend. Il va mourir si ça continue! On ne devrait pas l’arrêter!? »

« Bande d’idiots, il vient de dire que c’était de la magie noire! Vous n’avez pas entendu les histoires sur des morts étranges par des malédictions!? »

« Dail a raison. La seule chose que nous pouvons faire…malheureusement, c’est attendre patiemment. »

« Merde! »

Quelques uns d’entre eux jurèrent abruptement.

A cet instant, des fenêtres de notifications commencèrent à défiler sans s’arrêter.

[Votre performance a captivé ces personnes.]

[L’affection de l’aventurier Riff augmente de 15.]

[L’affection de l’aventurier Dail augmente de 13.]

[L’affection de l’aventurier Zed augmente de 19.]

Parfait.

Comme prévu, une forte augmentation de l’affection s’en suivit.

Avec mes ongles, je me lacérai le visage. Du sang rouge vif fit son apparition. C’était incroyablement douloureux, mais si peu cher payé pour sauver ma peau. Mes hurlements continuèrent d’emplir la pièce un moment.

Finalement, je repris la parole au rythme de mes respirations irrégulières.

« Ça va maintenant…vous pouvez collecter les pièces…c’est fini. »

« Mm. »

« E-Ehem. »

Ils avaient complètement changé d’attitude.

Les loups affamés et pressés de dévorer leur proie de tout à l’heure n’étaient plus là. Ils avaient encore peur que les pièces soient maudites.

« Vas-y toi en premier. »

« Non non. Tu connais l’adage ‘respecte tes aînés’, le plus âgé devrait y aller. »

Ils se refilèrent la patate chaude entre eux sans qu’aucun ne décide d’y aller lui même.

Ne supportant plus l’attente, le leader du groupe s’avança.

« Allez vous faire foutre! Vous n’êtes que des lâches! Je ne sais pas à quoi vous sert votre paire entre les jambes. Je devrais vous les couper avec ma hache. Vous étiez tous fiers comme des coqs en capturant le Seigneur Démon et regardez-vous maintenant! » hurla Riff, chef du groupe d’aventuriers.

« Et Dail, toi et ton œil unique. Cela fait 2 ans qu’on travaille ensemble. Pourquoi te caches-tu avec la bleusaille! »

« Et bien, c’est la première fois que je vois de la magie noire. »

« Oh, toujours à se trouver des excuses. Que fait un vétéran à trembler comme un débutant! »

« Alors vas-y toi d’abord. »

« Ouais, le capitaine devrait y aller en premier. »

Tous les hommes acquiescèrent.

Riff renifla.

« J’allais y aller même sans que vous le demandiez, lâches.

Riff s’avança fièrement jusqu’à la pile de pièces.

Les aventuriers murmurèrent entre eux, commentant l’avancée de leur capitaine.

« Il fait le fière une fois de plus. »

« Il s’est fait casser le nez pas mal de fois en agissant de la sorte. »

« Qu’avez-vous dit!? »

Riff leur jeta un regard noir. Son visage d’ours ressemblait à celui d’un brigand fini quand il grognait. Les hommes firent comme si de rien n’était en sifflotant.

Et Riff se retourna vers le butin.

“Hoo… hoo…… j’arrive!”

Il tendit la main et s’empara d’une pièce.

C’était évident mais rien n’arriva. Pas une once de magie noire en premier lieu.

Ne le soupçonnant même pas, Riff se moqua ouvertement des autres.

« Regardez ça! Est-ce que vous n’avez pas entendu sa seigneurie Dantalian dire qu’il n’y avait plus de risque? »

“……”

Les hommes se regardaient avec une drôle d’expression.

Les observant à distance, je ne pouvais retenir un sourire de fleurir au coin de mes lèvres.

Je me demande si c’étai grâce aux points d’affection fraîchement acquis, mais je pouvais visualiser plus de détails dans la fenêtre d’information sur Riff. Je pouvais même y lire l’état mental actuel de Riff.

Nom: Riff Hoffman
Race: Humain
Job: Bûcheron(B) Aventurier(F)
Réputation: une poussière dans la galaxie
Leadership: E \ Volonté: E \ Intelligence: F
Politique: F \ Charme: F \ Technique: E
Affection: 21
Disposition Mentale: ‘Ah, merde. Je pensais me pisser dessus. Mes jambes en tremblent encore……!’

Il avait bluffé.

Bravo, engueuler ses subordonnés alors que lui même tremblait de peur. Les autres aventuriers qui n’avaient aucun moyen de le savoir restaient hagards.

« B-Bien, allons-y aussi. »

« Mnn. Le capitaine vient de nous le prouver. »

« En tant que membre du groupe, nous devrions le suivre. »

Les hommes s’approchèrent avec précaution.

« Hah, bandes de froussards. »

Riff renifla bruyamment mais n’empêcha pas ses hommes de le rejoindre.

Les aventuriers commencèrent à amasser les pièces, une lueur de cupidité clairement visible dans les yeux. Pour éviter que quiconque n’emporte plus que son dû, ils s’observaient tous mutuellement.

« Si je vois une seule pièce dans ta poche arrière, je te tabasserai personnellement. »

« Partagez équitablement, n’essayez pas de jouer les voleurs! »

Il leur fallut beaucoup de temps pour compter l’ensemble du butin.

Riff huma l’air avec satisfaction.

« Huh, un total de 386 pièces d’argent. »

Huh.

Je fronçai les sourcils. J’étais certain d’avoir sorti 395 de ces pièces argentées.

Où sont passées les 9 pièces restantes.

“……”

“……”

Quelques-uns des hommes passaient d’un pied sur l’autre nerveusement.

…..Alors ils n’ont pas pu s’en empêcher et ont réussi à en subtiliser quelques-unes. Malgré toutes les menaces, certains étaient parvenus à détourner une partie du butin. Magnifique.

« Ok, partageons équitablement, cela nous fait 38 pièces chacun. »

« Mais il en restera 6. Qu’est-ce qu’on en fait? »

« Comment ça? Moi, je les prendrai, en tant que capitaine. » déclara sans vergogne Riff.

Les autres répondirent en sifflant et huant.

« Le capitaine a été le premier à dire qu’on partagerait équitablement! »

« C’est petit. Petit! »

« Fermez-la! Sans moi, vous ne vous seriez même pas approchés du trésor. »

« C’est une autre histoire! »

“Comment ça une autre histoire! Dis le clairement! »

Ce groupe d’aventuriers débutants se voyait déjà victime de conflits internes.

Cela ressemblait à une dispute de gamins.

Après un débat houleux, Riff put prendre sa part supplémentaire du butin.

« Tsk tsk. Quel bande de vauriens étroits d’esprit. »

Riff ruminait. Il avait l’air piqué dans son orgueil, faire face à tant d’opposition pour 6 malheureuses pièces qui lui revenaient de droit, lui le capitaine. Je ne pouvais honnêtement pas dire qui était le plus étroit d’esprit du groupe.

Enfin bref, le moment approchait.

« Tout le monde. » énonçai-je à haute voix.

« Je suis désolé de mettre fin à vos réjouissances, mais je dois vois informer de quelque chose. »

« Hm? Oh, de quoi? »

Ils ne répondirent qu’à moitié, trop occupés qu’ils étaient à fourrer leur magot dans des sacs ou au fond de leurs bottes. Certains desserraient même leur ceinture pour pouvoir en glisser dans leurs sous-vêtements. C’était assez sale.

« Je m’excuse, mais ce que nous redoutions est arrivé. A l’instant, d’autres aventuriers ont pénétré dans le château. »

“……”

Leurs mains se figèrent immédiatement.

“Quoi?”

« Je suis un Seigneur Démon. Un système magique au sein du château me notifie toute intrusion sur mon domaine. Tout à l’heure, j’ai entendu une alarme sonner dans ma tête. »

Ils ouvrirent grands les yeux sous l’effet de choc.

« S-Seigneur Démon, est-ce vrai? »

« Oui. Malheureusement, c’est la vérité. »

« Y’a-t-il une chance pour que vous ayez mal entendu? »

« ….Bien sûr, c’est une possibilité. Je l’espère également. Cependant, j’ai entendu la même sonnerie 4 fois ce mois-ci. Je ne me vois pas avoir des hallucinations auditives aujourd’hui. » avouai-je sur un ton dramatique.

Les hommes paraissaient visiblement secoués. Pendant que je joue, il y’a des fois où j’ai l’impression de pouvoir voir l’émotion des gens sous la forme d’un épais nuage. Je touchais la masse dense de ce nuage, le remodelant de çà et là, au gré de ma volonté.

« L-Le nombre…Savez-vois combien sont-ils? »

« Pas exactement, mais je pourrais l’estimer en fonction du nombre d’alarmes… »

Je me mordis les lèvres pour donner l’impression que l’information était trop lourde à révéler. Sans louper, les aventuriers se firent encore plus anxieux.

« Je m’en fous si ce n’est qu’une estimation! Dites nous juste combien ils sont! »

« …..L’alarme a sonné 3 fois d’affilée. »

« Qu’est-ce que ça veut dire? »

« L’alarme sonne chaque fois que 10 personnes entrent dans mon château. En d’autres mots, au minimum, ils sont 30 à avoir envahis mon territoire. »

Trente personnes.

Soit beaucoup plus que le groupe d’aventuriers en face de moi pouvait gérer.

Ils devinrent pâles comme des linges.

13 réflexions sur “Dungeon Defense Chapitre 2 Partie 3

Répondre à exserra Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s